LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Maison de la Culture de Bourges.

La nouvelle Maison de la Culture de Bourges est ouverte !

6 min
À retrouver dans l'émission

Une toute nouvelle Maison de la Culture ouvre ses portes à Bourges cette semaine. Olivier Atlan, directeur de la Maison de Culture depuis 2011, se confie au micro de Marie Sorbier, sur la nécessité de cette construction.

Maison de la Culture de Bourges.
Maison de la Culture de Bourges. Crédits : Crédits : Maison de la Culture de Bourges / Scène nationale / Centre de création

Lorsqu’Olivier Atlan entre à la Maison de la Culture en tant que directeur en 2011, il est question de rénover l’ancien bâtiment, symbolique dans la ville de Bourges. Pour des raisons archéologiques mais également de faisabilité, le Maire a décidé en janvier 2013 avec la Ministre Aurélie Filippetti, de construire une nouvelle Maison de la Culture. Le temps de réaliser ce programme architectural, ainsi que le concours d’architecture et de laisser s’apaiser quelques collectifs contre ce projet, les travaux ont débuté en 2018 et se sont terminés en 2021.

Olivier Atlan, associé au programme dès le départ avec le directeur technique, a rêvé cette Maison de la Culture comme fonctionnelle, lumineuse, intégrée dans la nature et ouverte sur la ville. Les architectes ont travaillé sur une esthétique qu’Olivier Atlan qualifie de scandinave, avec du bois et très lumineuse. L’ensemble du bâtiment possède un très bon traitement acoustique. Le souhait de ce directeur était de le rendre compatible avec la création qui a toujours été la marque de fabrication de la Maison de la Culture de Bourges. 

Par ailleurs, la salle de répétition porte le nom de René Gonzalez, personnalité du monde de la culture nommée à la tête de plusieurs institutions lorsque Jack Lang était Ministre de la Culture. Il dirigeait le théâtre de Vidy à Lausanne et a révélé de nombreux artistes comme Omar Porras, qu’il avait découvert dans un squat à Genève. Il a été le plus grand producteur européen de théâtre public par la suite. Pour Olivier Atlan, il est une référence incontournable.

Malgré le talent de beaucoup de directeurs et directrices aujourd’hui, aucun ou aucune ne pourrait arriver au talent, à l’accompagnement, à la ténacité et sagacité de René Gonzalez. J’ai tenu à lui rendre hommage en nommant cette salle de répétition de son nom parce que je pense qu'il aurait été heureux de cela.

A l’ouverture de ces maisons dans les années 60, il y avait beaucoup d’art plastique ; maintenant, l’activité est davantage pluridisciplinaire, d’où la création de salles de cinéma, qui vont permettre de développer la programmation, d’une grande salle de 700 places avec un plateau, une autre de 200 places qui porte le nom de Pina Bausch, ainsi qu’un restaurant bar. Ce sont des lieux symboliques,  et de convivialité importants. Cela faisait dix ans que la Maison de la Culture à Bourges était privée de cela.

Le programme d'ouverture reflète un lieu ouvert sur tous les arts et toutes les esthétiques en accueillant du cirque, des balles, de la fanfare, du théâtre, du cinéma, des marionnettes, de la musique, des expositions, des projets participatifs, et des déambulations.

Il fallait faire un effort tout particulier sur l'espace public parce que je pense qu'il fallait faire une transition forte entre cette période de hors les murs qu'on a vécu dix ans et l'arrivée dans cette nouvelle Maison de la Culture ; et montrer à la population, au-delà du public, qu'une maison de la culture, maintenant qu'elle est construite, ne va pas se refermer sur ses murs, ne va pas être une forteresse qui travaillerait en circuit fermé simplement pour un noyau de fidèles.

Ces mois de festivités seront clôturés le 18 décembre par une soirée concert et techno où les artistes associés de la Maison de la Culture de Bourges seront présents : Julie Delille, Le Quatuor Tana, Camille Rocailleux, le Turak Théâtre, Martin Zimmermann, Dorian Rossel (associé à la Maison depuis 2021), le chorégraphe Mickaël Phelippeau avec une Yellow Party.  Il y aura des siestes acoustiques et de nombreux concerts. Ils seront présents partout et dans tous les domaines. En effet, le cinéma va organiser des nuits, des cycles de projections de films, ainsi que des brocantes d’affiches de cinéma.

La volonté d’Olivier Atlan est d’essayer de faire en sorte que la population, au-delà du public, s’approprie cette nouvelle Maison de la Culture.

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......