LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Avec une mise en scène théâtralisée, Cristi Puiu installe l'art de la conversation au coeur de son film.

Le cinéma peut-il s'emparer du débat philosophique ?

9 min
À retrouver dans l'émission

A l'occasion de la sortie en VOD de "Malmkrog", film du réalisateur roumain Cristi Puiu, huis-clos d'époque où se déploie un long débat philosophique autour de la pensée du philosophe russe Soloviev, la philosophe Ioulia Podoroga nous apporte les clés de compréhension de ce penseur, et du film.

Avec une mise en scène théâtralisée, Cristi Puiu installe l'art de la conversation au coeur de son film.
Avec une mise en scène théâtralisée, Cristi Puiu installe l'art de la conversation au coeur de son film. Crédits : "Malmkrog", Shellac

Sorti en France le 8 juillet 2020, le dernier film du réalisateur roumain Cristi Puiu Malmkrog est désormais disponible en VOD. Dans ce film singulièrement envoutant, les différents personnages se prêtent à une longue série de débats philosophiques abordant différents thèmes aussi vastes que l'histoire, la guerre, la mort, la morale et le progrès. Le tout forme une conversation de plus de trois heures qui s'articule notamment autour de la pensée d'un philosophe russe du 19ème siècle, Vladimir Soloviev. Pour décrypter ce penseur peu étudié en France, Affaire en cours s'entretient avec Ioulia Podoroga, philosophe et collaboratrice scientifique au département de russe de l'Université de Genève.

Vladimir Soloviev, c'est peut-être le fondateur de la pensée philosophique et théologique russe. Ce une pensée indépendante de la tradition occidentale, tout en lui étant redevable. C'est ce qu'on appelle "l'idée russe" : comment réconcilier le savoir et la foi ?            
Ioulia Podoroga

Synopsis

Trois idées sont très bien délimitées par le réalisateur dans les conversations du film : le bien et le mal, le progrès, et la fin de l'histoire.          
Ioulia Podoroga

Après La Mort de Dante Lazarescu, Aurora et Sieranevada, Cristi Puiu présente une nouvelle œuvre de cinéma vertigineuse.
Un grand propriétaire terrien, homme du monde et d’esprit, invite à séjourner dans son manoir quelques amis. Une rencontre où chacun expose sa vision du monde dans d’intenses discussions autour de la mort, la religion, l’histoire, le progrès ou la morale.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Penser la fin d'un monde au cinéma

Il y a un certain pessimisme par rapport au progrès, par rapport à la culture et au rôle de l'homme dans l'histoire. L'idée européenne du progrès, du fait que la raison peut toujours avancer et que l'homme participe de façon sensée et active dans l'Histoire, commence à s'estomper. Soloviev finit par dire, l'année de sa mort, que le mal va finir par l'emporter sur le bien, parce l'homme ne trouve plus de rôle ni de place dans l'Histoire.        
Ioulia Podoroga

La philosophe se dit sensible aux tentatives de mettre en scènes les idées, tout en admettant que cela nécessite un temps d'adaptation.

Il faut un temps pour pouvoir rentrer dans ces idées, mais c'est ici très réussi. Il y a également une dimension émotionnelle propre à la pensée russe, liée à des questions du quotidien même si elle semble abstraite. Par exemple dans Malmkrog, le discours final du personnage de Nikolaï est si passionné qu'on a du mal à prendre du recul par rapport à ce qu'il dit. On est embarqué dans cette aventure des idées, dans leur incarnation esthétique par les personnages et par la nuance de ce film.  
Ioulia Podoroga

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
Intervenants
  • Philosophe, collaboratrice sceintifique au département de russe de l'Université de Genève
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......