LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Après avoir mis feu à l'entrée du FSB à Moscou, le successeur du KGB, dans une performance intitulée "Menace" en novembre 2015, Piotr Pavlenski a été jugé à Moscou en mai 2016.

Piotr Pavlenski : artiste, activiste ?

8 min
À retrouver dans l'émission

A l'occasion de la sortie le 7 octobre de "Théorème", livre dans lequel l'artiste russe Piotr Pavlenski expose sa démarche artistique d'art politique, nous analysons avec l'historienne spécialiste de la Russie Galia Ackerman le concept de performance, central à la pratique de l'artiste militant.

Après avoir mis feu à l'entrée du FSB à Moscou, le successeur du KGB, dans une performance intitulée "Menace" en novembre 2015, Piotr Pavlenski a été jugé à Moscou en mai 2016.
Après avoir mis feu à l'entrée du FSB à Moscou, le successeur du KGB, dans une performance intitulée "Menace" en novembre 2015, Piotr Pavlenski a été jugé à Moscou en mai 2016. Crédits : ALEXANDER UTKIN - AFP

Mercredi 7 octobre sort aux éditions Exils un livre d’entretiens de l’artiste contemporain russe controversé Piotr Pavlenski, Théorème, dans lequel il revient sur son parcours et sur ce qui motive ses performances toujours très marquantes. Qu’il se cloue les testicules, qu’il se couse la bouche ou qu’il se tranche l’oreille, son art choque, dérange et dénonce toujours un Etat qu’il pense aliénant. 

Avec Galia Ackerman, historienne, spécialiste du monde russe, nous cherchons avant tout à savoir s'il existe une différence de réception entre les performances réalisées en Russie et celles réalisées en France.

Il y a certainement une différence de perception entre le public français et le public russe. Dans les cercles d'opposition en Russie, la perception de Pavlenski est très positive car il montre par son art des exemples d'opposition au régime actuel. Quand il a incendié la porte centrale du FSB, l'ex-KGB, à Moscou, cet acte a été salué par ceux qui rejettent le régime de Poutine. En même temps, beaucoup de Russes qui ne sont pas particulièrement favorables à Poutine, considèrent Pavlenski comme un clown, un fou qui joue avec son corps. Pour des raisons simplement esthétiques, ils n'acceptent pas son expression comme une forme d'art. Galia Ackerman

Cette perception négative est moins présente en Occident, où différents groupes connaissent l'actionnisme tel qu'il a été en Autriche, en Allemagne, et aussi en France. Quand Pavlenski est arrivé en Occident, il a décidé d'agir rapidement et n'a peut-être pas bien compris le pays dans lequel il vit actuellement, la France. Quand il a incendié la porte de la Banque de France à Bastille, cela n'a pas provoqué un élan de sympathie envers lui. Ca n'a pas été perçu comme une action d'envergure politique. Comme si beaucoup de gens en France pensaient que ce n'est pas à Pavlenski de nous donner des leçons. Galia Ackerman

La violence des actions de l'artiste russe se fait-elle en réponse à celle pratiquée par l'Etat ? 

Pavlenski considère que l'Etat domine complètement l'individu, qu'il élève des enfants pour assurer sa main d'œuvre, et qu'ainsi nous sommes encadrés par l'Etat du début à la fin. C'est l'Etat qui nous indique nos objectifs de vie. Selon Pavlenski, ce sont des entraves. Son art est violent plutôt par rapport à l'image qu'il se fait de l'Etat que par rapport à ce que l'Etat occidental représente. Il a grandi dans un pays qui devenait sous ses yeux de plus en plus dictatorial. Mais dans quelle mesure la France est-elle aussi un Léviathan à combattre ?        
Galia Ackerman

Peut-on considérer l'évènement pornopolitique, l'affaire Benjamin Griveaux, au sein de la ligne du travail artistique de Piotr Pavlenski ?

Il clame d'être l'unique représentant de l'art politique, qu'il définit comme le démontage des mécanismes du pouvoir. Il s'agit du pouvoir tout court, non seulement du pouvoir autocratique russe. Pour Pavlenski, même le port de l'uniforme dans certaines écoles est une sorte de fachisme. Il est un anarchiste qui nie la légitimité de tout pouvoir sur l'homme. Sous cet angle, l'incendie de la Banque de France aussi bien que ce projet pornopolitique servent au même objectif : dénoncer le pouvoir et ses structures, en utilisant n'importe quel moyen pour arriver à ses fins. Galia Ackerman

Néanmoins, l'acte pornopolitique peut être très difficilement perçu comme un acte artistique. Les actionnistes, traditionnellement, font leur performance avec leur corps. Mais là il n'y a aucun medium artistique. C'est juste une exposition en ligne de la vie privée d'un individu. En quoi est-ce différent d'un lanceur d'alerte ? C'est politique, mais je suis dubitative quant à l'appartenance de cet acte à l'art. Maintenant, il y a bien sûr la définition de Marcel Duchamp, qui considère que l'art est tout ce que l'artiste désigne comme art. Galia Ackerman

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
Intervenants
  • historienne et journaliste, spécialiste du monde russe et ex-soviétique
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......