LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"Aux grands hommes, la patrie reconnaisante"

Rimbaud et Verlaine au Panthéon : honneur ou trahison ?

10 min
À retrouver dans l'émission

Dans une pétition parue le 9 septembre, de nombreux signataires issus du monde culturel, parmi lesquels la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, demandent l'entrée au Panthéon de Rimbaud et Verlaine. Éclairages avec Frédéric Martel, journaliste et écrivain à l'initiative de cette pétition.

"Aux grands hommes, la patrie reconnaisante"
"Aux grands hommes, la patrie reconnaisante" Crédits : Getty

Dans un appel adressé au président de la République, un groupe d'intellectuels, académiciens et universitaires demandent à faire rentrer au Panthéon les poètes Arthur Rimbaud et Paul Verlaine. La pétition, qui a recueilli mercredi 9 septembre le soutien de la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, s'adresse en effet à Emmanuel Macron, seul à avoir le pouvoir de décider sur ce sujet. Avec le journaliste et écrivain Frédéric Martel, nous évaluons les tenants et aboutissants de cette demande. 

"Il n'y a pas de poètes au Panthéon"

Rimbaud et Verlaine sont des poètes, et il n'y a pas de poètes au Panthéon. Victor Hugo y est rentré en tant que figure politique. Le Panthéon doit représenter des militaires, mais aussi des écrivains. Il y en a, heureusement, Voltaire et Rousseau, mais il faut également des poètes. Rimbaud et Verlaine sont des poètes qui ont servi la France : ce sont les vers de ce dernier que l'on utilise au moment du débarquement en Normandie, ce sont des formules de Rimbaud qui sont reprises en mai 68, mais aussi par François Mitterrand dans son programme politique au début des années 1970. Leurs lettres sont présentes, constamment dans les mobilisations politiques et sociales. Frédéric Martel

Accueillir la dissidence pour la représenter

Certes, ce sont des poètes maudits. On peut dire que la bohème n'a pas sa place au Panthéon parce que le Panthéon est une institution. Ce serait affaiblir la révolte de leur poésie que de les y faire entrer. Mais justement, non : le Panthéon représente la France, et il doit aussi représenter le rebelle, celui qui critique et se moque, comme le font Verlaine et Rimbaud. Le Panthéon doit aussi accueillir la dissidence. Frédéric Martel

Demande de l'entrée conjointe des deux poètes au Panthéon

Il y a bien dans cette demande une ambition de rendre plus visible leur homosexualité. Elle a été niée plusieurs fois par plusieurs biographes. Néanmoins, il ne s'agit pas de les faire rentrer en tant que couple. On propose qu'ils rentrent en même temps pour honorer deux figures homosexuelles - terme anachronique pour leur époque, où ils représentaient deux personnes qui assument une sexualité différente. Ils ont tous deux été victimes de l'homophobie très violente de leur époque. Il ne s'agit pas aujourd'hui de réparer, on ne répare pas. C'est au nom des deux plus grands poètes français de leur époque, mais aussi au nom de leur côté "Oscar Wilde oublié" que nous faisons cette demande. Frédéric Martel

Intervenants
  • Journaliste. Producteur de l'émission "Soft power" sur France Culture.
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......