LE DIRECT
Tempête sous un globe.

Patrick Boucheron : "La boule à neige a le désir fou de contenir la méchanceté du monde"

7 min
À retrouver dans l'émission

L'historien Patrick Boucheron évoque au micro de Marie Sorbier la complexité poétique de la boule à neige, objet désuet, signe d’un monde maîtrisé parce que confiné.

Tempête sous un globe.
Tempête sous un globe. Crédits : Getty

Si c'est un objet un peu kitsch que beaucoup considèrent avec dédain, la boule à neige mérite d'être secouée car elle se révèle plus complexe qu'elle en a l'air. Le metteur en scène Mohamed El Khatib a décidé d'arpenter l'univers de cet objet populaire avec l'aide de l'historien Patrick Boucheron dans le spectacle Boule à neige, une création prévue dans la programmation Festival d'automne. La boule à neige peut-elle être un outil d'étude ? Est-elle, peut-être parce qu'elle est en soi inutile, humble, le témoin d'une époque ? 

La boule de neige est certainement le témoin d'une époque, mais laquelle ? Elle tente de protéger humblement, de manière frêle et délicate, un souvenir. C'est la mise sous cloche d'un fragment du passé, d'un pays, d'une personnalité. En même temps, elle a à voir avec l'avenir.            
Patrick Boucheron

Née vers la fin du 19ème siècle, contemporaine de l'urne funéraire et de la boule divinatoire, la boule à neige capture sous sa cloche des décombres du passé, selon l'historien Patrick Boucheron. À ses yeux, la tempête de neige qu'elle contient peut suggérer l'humeur joviale et enfantine de Noël, mais aussi un passé endeuillé qui s'écoule lentement vers un lit de cendres. Bref, la boule à neige contient un monde plus vaste qu'elle ne le laisse paraître.

En préparant le spectacle Patrick Boucheron a écouté les témoignages de plusieurs collectionneurs internationaux de boule à neige, recueillis par le metteur en scène Mohamed El Khatib lors de la préparation du spectacle. Des rencontres qui ont formé le point de départ de ce projet, qui dès sa genèse voulait interroger le rapport entre l'art légitime et les pratiques populaires méprisées.

Sa méthode, c'est d'écouter ceux qui savent : les collectionneurs. Ils ont dit leur rapport très particulier à cet objet, et ce qui m'a le plus touché, c'est qu'ils vont au delà de l'accusation de dédain. Ils affirment crânement leur passion.            
Patrick Boucheron

Une boule à neige, c'est une ville emprisonnée avec ses symboles monumentaux et touristiques. Avec cette ville sous cloche, il y a l'idée que s'emprisonne un rapport au passé et à l'immensité du monde, mais aussi ce désir fou de contenir la méchanceté du monde. Patrick Boucheron

Si notre destin est emprisonné là, si nous sommes tenus par ces petites choses qui contiennent la tempête du monde, pourvu qu'elles tiennent encore. Le fait que le spectacle se fracasse contre l'effraction du réel était inscrit dans son objet même. Patrick Boucheron

Le spectacle Boule à neige de Patrick Boucheron et Mohamed El Khatib est programmé dans le cadre du Festival d'automne du 26 janvier au 6 février 2021. Plus d'informations sont disponibles ici.

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
Intervenants
  • Historien, professeur au Collège de France, titulaire de la Chaire d’histoire des pouvoirs en Europe occidentale (XIIIe-XVIe siècle) et producteur de l'émission "Matières à penser" sur France Culture
À venir dans ... secondes ...par......