LE DIRECT
"Object of desire" est un livre d'art écrit par Mateo Kries présenté au FILAF 2020 dans la catégorie Art moderne.

Festival International du Livre d'Art et du Film : "L'essence du livre d'art est d'être un objet de partage"

6 min
À retrouver dans l'émission

En amont du Festival international du Livre d'Art et du Film, du 21 au 27 juin à Perpignan, membre du jury Livres de ce festival, archiviste et directrice du développement culturel de la BnF Jeanne Brun évoque au micro de Marie Sorbier les spécificités du livre d’art.

"Object of desire" est un livre d'art écrit par Mateo Kries présenté au FILAF 2020 dans la catégorie Art moderne.
"Object of desire" est un livre d'art écrit par Mateo Kries présenté au FILAF 2020 dans la catégorie Art moderne. Crédits : FILAF

Le Festival International du Livre d'Art et du Film (FILAF) célèbre et prime le meilleur des éditions et des films autour de l'art produit dans le monde durant l'année écoulée. Pendant sept jours à Perpignan, du 21 au 27 juin, une sélection internationale de livres et de films est accessible gratuitement au grand public, à travers des projections, présentations de livres en images, lectures, expositions, signatures et rencontres en présence des auteurs, artistes et réalisateurs. Jeanne Brun, directrice du développement culturel de la BnF et de son musée est membre du jury Livres de cette édition 2021. Au micro de Marie Sorbier, elle revient sur les spécificités du livre d'art.

Avec l'éditeur Georges Berrebi et les artistes Mireille Blanc et Stéphane Callet, Jeanne Brun est membre du jury Livres du FILAF 2021. Au-delà de son intérêt pour les livres d'art, la directrice du développement culturel de la BnF souligne la démarche du festival, qui cherche à rassembler des passionnés aux points de vue très différents, aussi bien des artistes que des critiques et des éditeurs, et même des archéologues. Dans un format convivial organisé autour de plusieurs de séances où les auteurs présentent leurs livres, suivies de discussions et de débats entre les membres du jury et au sein du public. 

Les gens capables, à travers le livre, de communiquer une passion, un objet qui les a obsédés, m'intéressent particulièrement. Par exemple, il y a cette année un livre sur les Abbey Road français, les studios d'enregistrement, ce qui est un sujet assez resserré auquel quelqu'un s'est intéressé de manière particulière et nous le communique. Je ne sais rien des studios d'enregistrement, je n'ai aucun a priori : je compte me laisser gagner par l'enthousiasme des uns et des autres lors de cette semaine de discussions.          
Jeanne Brun

Les livres et films mis en valeur par ce festival forment non seulement des comptes-rendus et des analyses de sujets artistiques, mais aussi des créations à part entière. Y a-t-il une différence entre les livres d'art et les livres sur l'art ? Certains ouvragent tendent à flouter cette distinction, à l'instar d'un livre sélectionné dans le FILAF qui est consacré aux revues d'art. Un sujet qui intéresse aussi bien les historiens de l'art, qui y trouvent une précieuse collection d'informations, que les graphistes et éditeurs, pour qui c'est un objet dont l'adéquation entre fond et forme est particulièrement esthétique.

Toute la beauté du livre d'art est qu'il est à la fois un contenu et un objet d'art. Il est le fruit d'une collaboration entre auteurs, graphistes et éditeurs, dont l'essence est d'être un objet de partage.        
Jeanne Brun

Jeanne Brun est également archiviste paléographe, diplômée de l'Ecole des chartes. Son études des écritures et des livres anciens et son travail en tant que directrice du musée de la BnF a façonné chez elle une vision du livre comme lieu de connaissance.

Toute la science du monde peut se ranger dans un livre. C'est un objet ouvert, fait pour circuler, communiquer, se confronter dans la connaissance. Il ne s'agit pas d'archiver l'information dans un endroit immobile, mais de l'accumuler pour la partager. Cette onzième édition du FILAL a réussi à faire du festival même une matérialisation de ce principe d'échange et de générosité. Il y a une profusion de rencontres avec des artistes, des éditeurs et des auteurs dans ce festival dont la convivialité est un marqueur.      
Jeanne Brun

Le livre peut-il être exposé comme un tableau ? Dans le cadre d'une exposition, le livre est incontestablement un objet particulier. Ce qui n'empêche pas le musée de la BnF de faire de nombreuses expositions où sont présentés des livres et des manuscrits. 

On sait exposer tout type d'objet, donc on n'est pas obligé de tout ramener à cet objet-roi qu'est le tableau de peinture. Il faut envisager le livre dans sa singularité, mais il s'expose tout à fait. Il y a une véritable appétence du public pour les objets anciens aussi bien que contemporains, il y a une émotion envers le livre.      
Jeanne Brun

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......