LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Cécile Bart

Cécile Bart : "L'artifice n'est pas là où on pense qu'il doit être"

54 min
À retrouver dans l'émission

Cécile Bart est au micro d’Arnaud Laporte à l’occasion de l’exposition monographique « Rose Gold » qui lui est consacrée au Frac Franche-Comté. Un entretien au long cours où elle nous raconte son parcours, ses imaginaires et son processus créatif.

Cécile Bart
Cécile Bart Crédits : Anthony Lanneretone

Les peintures/écrans, sa marque de fabrique

Inspirée dès ses débuts par l’abstraction moderne et le minimalisme, Cécile Bart réalise à partir des années 1980 ses premières « peintures/écrans » qu’elle définit comme « Peinture glycérophtalique, sur voile de Tergal “Plein Jour”, tendu et marouflé sur châssis métallique (plus rarement bois). Les peintures/écrans sont placées dans l’espace, fixées au sol ou suspendues. Présentation en lumière du jour si possible (Au mur, elles deviennent Tableaux) ». Dès 1986, elle expose à l'école des Beaux-Arts de Dijon des installations qui fonctionnent par transferts de luminosité. L’artiste renouvelle depuis cette mise en espace et mise en scène de la peinture au gré des lieux investis et des dispositifs choisis pour chaque projet. 

Je n'ai jamais pensé en termes de progression. C'est plutôt une réponse à une situation particulière, mais aussi à ce que j'ai pu faire avant. C'est plutôt comme quand on danse, on fait un pas de côté et puis après on va de l'autre côté et ça crée des rythme. Le rythme, il est dans le travail, autant dans une exposition que dans la suite des expositions. 

Elle cultive une pratique étendue, de la peinture au collage en passant par les Lisses (installations en laine), la photographie et la vidéo. Elle participe à de nombreuses expositions collectives et monographiques à travers la France et investit également l’espace public à de multiples reprises.

A partir du moment où ses peintures écrans sont nées, le mur était une position possible, mais ça n'est pas la seule. Je les ai utilisés beaucoup dans l'espace. […] Depuis déjà plus de dix ans, j'ai fait tout un ensemble d'installations avec ces peintures écrans suspendus en l'air, en lévitation plus ou moins. 

Du spectateur au spect-acteur

Cécile Bart met les œuvres à l’épreuve de la mobilité des spectateurs devenus spect-acteurs, formant ainsi une sorte de jeu optique et de hasard à partir d’effets de transparence et de lumière. Une approche quasi chorégraphique du corps des spectateurs qui se couple avec un travail architectural, comme en témoigne entre autres son exposition L’hypothèse verticale en 2011 où l’artiste avait créé une œuvre labyrinthique à partir des modulations de la lumière. 

_C_e qui m'intéresse dans la lumière du jour, c'est qu'elle est complètement inattendue. C'est un acteur comme le reste.

En 2017, on a pu se (re)plonger dans ses œuvres à l’occasion de son Silent Show au Centre de Création Contemporaine Olivier Debré de Tours. Elle y a joué sur le triple registre de la peinture, du cinéma et de la danse. Si l’artiste considérait déjà auparavant ses  peintures/écrans comme du « cinéma in situ en temps réel », elles sont cette fois d’authentiques dispositifs de projections de scènes de danse prises dans le répertoire cinématographique. On retrouve cette installation immersive dans sa dernière exposition intitulée Rose Gold.

Son actualité :"Rose Gold", exposition monographique de Cécile Bart au Frac Franche-Comté, du 19 septembre 2020 au 3 janvier 2021. 

Sons diffusés pendant l'émission : 

  • Extrait de “Baisers volés" de François Truffaut 1968
  • Extrait d'Éric Rohmer interviewant François Truffaut sur L’Atalante de Jean Vigo.
  • Extrait de Robert Bresson citant Kleist et son récit sur le théâtre de marionnettes
  • Extrait de Claire Denis Claire qui parle d’Ozu. 
Chroniques
19H20
8 min
Affaire en cours
"On a un cerveau pour Apollon, et un pour Dionysos. L'art agit sur les deux"
19H50
5 min
Affaire à suivre
Les conseils culturels d'Issam Krimi
Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......