LE DIRECT
Chahdortt Djavann

Chahdortt Djavann : "Les plus grands romans sont des romans politiques"

55 min
À retrouver dans l'émission

L’écrivaine Chahdortt Djavann, iranienne et exilée en France depuis 1993, publie aux Editions Grasset un nouveau roman : Et ces êtres sans pénis !. A cette occasion, elle revient, au micro d’Arnaud Laporte, sur sa carrière et son écriture, profondément marquées par son histoire personnelle.

Chahdortt Djavann
Chahdortt Djavann Crédits : JF Paga

L’écrivaine Chahdortt Djavann est iranienne et exilée à Paris depuis les années 1990, une histoire personnelle qui traverse son œuvre. A l’occasion de la parution de son roman Et ces êtres sans pénis ! le 7 avril aux Editions Grasset, elle revient au micro d’Arnaud Laporte sur sa vocation, son rapport à l’écriture et à la langue française.

Une jeunesse en Iran

Issue d’une famille aristocrate de l’Azerbaïdjan iranien, Chahdortt Djavann a grandi à Téhéran. Elevée dans l’amour des livres et la détestation des mollahs, elle est profondément marquée par l’oppression du régime Khomeyniste. Elle a en effet 13 ans lorsqu’a lieu la révolution islamique en 1979 et privée de sa liberté, elle vit une jeunesse difficile. Au début des années 1990, elle décide donc de s’enfuir et finit par s’installer à Paris en 1993. Ces premières années d’exil sont alors marquées d’une part par sa liberté retrouvée, d’autre part par un certain désenchantement : elle est très isolée, connaît des conditions de vie difficiles et ne parle pas français.

Je suis arrivée en France en janvier 1993 sans parler un mot de français. […] En 1994, j’ai commencé à faire une psychanalyse en français, donc mon inconscient a été restructuré en français, je rêvais en français […], donc mon écriture ne pouvait prendre place que dans la langue française. D’ailleurs dès les premiers jours, lorsque je suis arrivée en France, sur le Pont Neuf, face à Notre Dame, je me suis dit en persan : "je serai écrivain dans la langue française".

L’écriture comme remède 

Après s’être consacrée à l’apprentissage du français, puis à une psychanalyse, Chahdortt Djavann étudie la psychologie et l’anthropologie, puis commence une thèse à l’EHESS. Mais convaincue depuis toujours que sa vocation est d’être écrivaine, elle abandonne la recherche pour écrire son premier roman : Je viens d’ailleurs (2002). Elle a depuis publié une dizaine d’ouvrages. Qu’il s’agisse d’essais ou de romans, ses écrits sont traversés par son histoire personnelle : ainsi y traite-t-elle de la société iranienne, de l’oppression qu’elle y a subi, notamment en tant que femme, ainsi que des questions liées à la religion musulmane et à l’islamisme. A travers son écriture fougueuse, Chahdortt Djavann se plonge donc dans ses propres souffrances, tentant d'y puiser une certaine liberté.

[A propos de Et ces êtres sans pénis !] Dans ce livre, chaque chapitre est un roman en soi. Le premier est autobiographique […], et après j’aborde le cas de femmes différentes. Il ne s’agit pas de faits divers mais de faits récurrents. La seule chose que j’ai fait c’est de créer les personnages de ces femmes. […] Pour le dernier chapitre, je ne savais pas comment continuer le livre, j’étais totalement désespérée par ce qui se passait dans le monde à ce moment-là. Donc ce que j’ai fait, c’est que j’ai quitté la position d’auteur et je suis entrée dans le roman comme un personnage, comme si l’espace littéraire était en soi un espace géographique. Ma plume agit et ma plume tue. 

Son actualité : son roman Et ces êtres sans pénis ! paraîtra le 7 avril aux Editions Grasset.

Sons diffusés pendant l'émission

  • Lecture d'un extrait de la Symphonie Pastorale, André Gide, par l'acteur Jean Topart, RTF, 15 mai 1956. 
  • "Zolf", Mohsen Namjou & Nederlands Blazer Ensemble, 2016.

Chroniques

19H20
8 min

Affaire en cours

Eric Naulleau : "Si les Bulgares placent leurs espoirs en un chanteur de variété, c'est que le pays va mal"
19H50
5 min

Affaire à suivre

Les conseils culturels de Yolande Zauberman
Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......