LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Claude de Givray

Claude de Givray : "Avec Truffaut, c'était très artisanal"

55 min
À retrouver dans l'émission

Réalisateur et scénariste, Claude de Givray a notamment marqué le cinéma pour sa collaboration étroite avec François Truffaut. Au micro d'Arnaud Laporte à l'occasion de la sortie d'un coffret Blu-ray/Coffret UHD sur les aventures d'Antoine Doinel, il revient sur son parcours et ses imaginaires.

Claude de Givray
Claude de Givray Crédits : ©Septembre 2017 - Margot Malingue

Réalisateur et scénariste, Claude de Givray a notamment co-signé les scénarios de Baisers volés et Domicile conjugal de François Truffaut avant de s'illustrer derrière la caméra puis de superviser les fictions sur TF1. On peut aujourd'hui (re)découvrir les aventures mythiques d'Antoine Doinel en coffret Blu-ray/Coffret UHD le 1er décembre, contenant les cinq films de François Truffaut (Les 400 coups, Antoine et Colette, Baisers volés, Domicile conjugal et l’Amour en fuite) disponible chez Carlotta depuis le 1er décembre, mais également en salles à partir du 8 décembre en version restaurée. L'occasion toute trouvée de nous immerger dans la fabrique de Claude de Givray, un artisan discret du septième art qui a pourtant marqué sa génération et les suivantes. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Un scénariste et réalisateur de la Nouvelle Vague 

Cinéphile autodidacte, Claude de Givray débute comme critique aux Cahiers du Cinéma, et forme avec Truffaut, ainsi que Jean-Luc Godard, Claude Chabrol, Éric Rohmer, ou encore Jacques Rivette, un groupe de jeunes cinéphiles qui révolutionnèrent la critique tout en accomplissant leur éducation cinématographique. 

"J'étais vraiment un glouton optique"

C'est toutefois dans le sillon de Truffaut que Claude de Givray se place principalement, en tant que l’un de ses plus proches collaborateur. Entre autres, il a signé les scénarios de deux de ses films inoubliables : Baisers volés (1968) et Domicile conjugal (1970), deux pépites de la saga Antoine Doinel. Il est également l’auteur du scénario de La Petite Voleuse, co-écrit avec Truffaut mais tourné par Claude Miller après le décès tragique du cinéaste. Ensemble, Claude de Givray et François Truffaut partageaient le goût d'un scénario bien construit, sur les modèles d'outre-Atlantique. 

En parallèle, Claude de Givray s’est attelé à la réalisation de ses propres films dès le début des années 1960. On lui doit notamment L'Amour à la chaîne, Mauregard, plusieurs feuilletons télévisés, ainsi que des documentaires tels que Les Enfants de Marx et de Coca-Cola. 

Un artisan de la fiction

A la tête des fictions sur TF1 de 1985 à 1999, Claude de Givray fut l'alchimiste en chef de la fiction française de grande audience. Discret mais influent inspirateur, il a mis en place une nouvelle codification de la fiction moderne et familiale qui a orienté toute la production pendant toutes les années 1990 et 2000. Sa recette : des séries avec des épisodes de 90 minutes, des scénarios forts et travaillés, des héros proches de monsieur et madame tout le monde, des histoires ancrées dans du social, et au moins un dénominateur commun entre les téléspectateurs pour en fédérer un maximum.

"Quand je suis venu, tous les producteurs étaient des anciens scénaristes"

Parmi ses faits d’armes, citons notamment le lancement de Mondy, mais surtout de Navarro et Julie Lescaut, séries qui portent sa marque et qui ont battu tous les records d’audience. Entre tradition et modernité, Claude de Givray a ainsi impulsé une dynamique et un style qui ont durablement marqué l'ensemble du paysage télé visuel français.

Ses actualités : 

  • Sortie en coffret blu-ray/UHD de la saga Antoine Doinel de François Truffaut en version restaurée 4K, chez Carlotta.  Plusieurs suppléments inédits sont inclus : 16 archives télévisées exclusives, un entretien avec Claude de Givray et Bernard Revon, 6 présentations des films par Serge Toubiana, 6 commentaires audio, le court-métrage "Les Mistons" réalisé par François Truffaut, les essais des comédiens pour le film "Les 400 coups", un spot de soutien à Henri Langlois, 4 bandes annonces originales et une bande annonce de la saga "Les Aventures d'Antoine Doinel". 
  • Les Quatre cents coups, Baisés volés, Domicile Conjuguale, Antoine et Colette et L’Amour en fuite seront également à retrouver en version restaurée sur grand écran à partir du 8 décembre.

Sons diffusés pendant l'émission

  • Monologue de Delphine Seyrig dans Baisers Volés de François Truffaut (1968).
  • Extrait de Domicile conjugal (1970) de François Truffaut avec  Jean-Pierre Léaud et Claude Jade.
  • “Summertime”, de Gershwin, arrangé par André Prévin, et interprété par Diahann Carroll. Capitol Records.
Chroniques
19H20
6 min
Affaire en cours
Grâce au spiritisme, les femmes deviennent maîtresses de cérémonie
19H50
6 min
Affaire à suivre
A Romainville, « Cristaux », un oratorio fantastique de Nosfell
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......