LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Hiam Abbass

Hiam Abbass : "Il n'y a rien de plus dur que la simplicité dans le monde artistique"

56 min
À retrouver dans l'émission

Bientôt en tournage pour la troisième saison de la série Succession, Hiam Abbass fait escale au micro d’Arnaud Laporte pour revenir sur son imaginaire et son processus de création.

Hiam Abbass
Hiam Abbass Crédits : Francois G. Durand - Getty

L’actrice Hiam Abbass s’apprête à retourner sur le tournage de la série Succession pour une troisième saison. Au sein de la puissante famille Roy dont le patriarche possède l'un des plus grands conglomérats aux États-Unis, l’actrice Hiam Abbass interprète Marcia Roy, la troisième femme de Logan Roy. Un personnage impitoyable, à l’image de la famille déchirée par des rivalités et des jeux de pouvoirs.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

De quoi est fait l’imaginaire de l’artiste, d’où vient sa vocation, qu’elles sont ses inspirations et ses méthodes de travail ? Tentative d'approche du processus créatif de Hiam Abbass…

De Nazareth à Paris

Actrice, directrice d'acteurs, réalisatrice, productrice, écrivaine, scénariste, photographe... la liste est longue tant Hiam Abbass est une artiste multiple (et multilingue) et sa carrière internationale. Elle grandit au milieu des conflits au sein d’une famille de professeur.e.s dans le village galiléen de Deir Hanna, près de Nazareth en Israël où elle est née en 1960. Ses premiers pas sur les planches, elle les fait à sept ans dans une troupe de théâtre palestinienne avant de se tourner vers la photographie qu’elle étudie dans une école à Haïfa. 

La photographie était une parenthèse très importante dans ma vie. Elle m'a permis de refuser d'aller vers quelque chose de scientifique tel que mes parents le voulaient parce que j'ai compris que ma place était plus dans le monde d'art. Mais étant dans un village où les propositions sont vraiment petites et où l'horizon artistique n’est pas vraiment ouvert à une fille comme moi, quand j'ai entendu qu'il y avait une école de photo, j'ai sauté sur l'occasion parce que je me suis dit que ça m’amènerait peut être quelque part. 

Le théâtre se réimpose à elle par la suite et durant de nombreuses années, à Jérusalem-Est puis à Londres, avant de finalement s’installer durablement à Paris en 1989. Alors qu’elle travaille dans la production, elle fait une brève apparition dans Noces en Galilée en 1985. Après quelques figurations, notamment dans Chacun cherche son chat et Poisson rouge - 3000 scénarios pour un virus (court métrage) de Cédric Klapisch, elle obtient des rôles plus conséquents dans des longs-métrages. Le drame musical Satin rouge réalisé en 2002 par la tunisienne Raja Amari la révèle au grand public car elle y tient le rôle principal. Le film connaît un succès international, elle rejoue pour la réalisatrice en 2017 dans Corps étranger. Depuis, sa filmographie est imprégnée des thèmes de l’identité et du conflit. A travers ses différentes incarnations, Hiam Abbass souhaite prolonger son histoire et donc s’identifier aux personnages de femmes engagées dans lesquels on l’a souvent retrouvé.

Le mot "liberté" je crois que c'est la source de mon inspiration et de mon malheur en tant qu'enfant palestinien né en Israël dans un milieu socialement très difficile, c'est notamment difficile pour une femme de sortir et de pouvoir vivre ce qu'elle veut vivre, prendre les décisions qu'elle veut prendre et dire non à certaines traditions auxquelles on est obligé de se soumettre. La scène était pour moi un lieu de liberté. Quand on touche à ça, quand on a l'impression qu'on vit quelque chose pour soi, vraiment pour soi, c'est une forme de liberté pour moi qui est très importante. Je crois que c'est quelque chose qui m'a poussé à aller beaucoup plus loin dans cette recherche d'une vie intérieure, de quelque chose qui est plus mystique, plus spirituel. Ça ne veut pas dire qu’on ne s’intéresse pas à la vie réelle et à la politique, au contraire, on se nourrit de tout ce qui se passe autour de nous pour nourrir notre esprit intérieur et pour pouvoir se présenter à l'autre.

Devant et derrière la caméra

Après son premier long-métrage, Hiam Abbass tourne avec les réalisateurs états-uniens tel que Jim Jarmusch dans The limits of control (2009), Julian Schnabel dans Miral (2010) ou encore TomMcCarthy dans The Visitor (2007), mais aussi avec des réalisateurs français comme Eric Besnard dans Le Goût des merveilles (2015) ou israëlien tel qu’Eran Riklis pour La Fiancée syrienne (2004) puis Les Citronniers (2008). Elle a également joué dans La Source des femmes, un film belgo-italo-français réalisé par Radu Mihaileanu qui fut sélectionné au festival de Cannes 2013. Elle joue également pour la télévision et pour des séries dont Succession à partir de 2018. L’actrice passe également derrière la caméra pour réaliser deux courts-métrages, Le Pain (2000) et La Danse éternelle (2002), avant de poursuivre l’expérience avec le long-métrage Héritage en 2012 dont le scénario a été écrit par un palestinien d'Israël. Le film est une chronique d’un mariage palestinien célébré dans le nord d’Israël alors que des bombes s’abattent sur la région. On la retrouve également derrière la caméra en tant que consultante et coach d’acteurs et d’actrices, notamment pour Steven Spielberg avec lequel elle a collaboré sur Munich, mais aussi Alejandro Gonzalez Inarritu sur Babel

Je savais que Satin rouge était décisif dans ma vie de comédienne pour la simple raison que tout ce que je fais dans le film est très osé par rapport à la place d'où je viens, mon éducation, ma culture, ma relation avec ma famille ... Le jour où j'ai accepté, je me suis dit "soit je vais jusqu'au bout et je suis comédienne, soit je fais les choses à moitié et je ne serai jamais une comédienne réussite". Je suis fière de Satin rouge et je suis fière de tout ce qui est arrivé après, c'était le film qui m'a permis de trancher. 

Son actualité: Tournage de la saison 3 de Succession, série créée par Jesse Armstrong avec Hiam Abbass, Brian Cox,  Jeremy Strong, Kieran Culkin                                                                                                                                                                                                                         

Sons diffusés pendant l'émission : 

  • "Earth" du musicien Acid Pauli 
  • Michael Lonsdale lit "Le Prophète" de Khalil Gibran, dans Si on s'écoutait lire ? émission du mardi 6 décembre 2016, présentée par Jean-Pierre Kaïm.  
  • Mahmoud Darwich sur France Culture en 2007 à l’occasion de la sortie de "Comme des fleurs d'amandiers ou plus loin", dans l’émission Poésie sur parole d’André Velter.
  • Morceau du guitariste Omar Khorsid
Chroniques
19H20
9 min
Affaire en cours
Instagram a 10 ans : communication ou domination ?
19H50
7 min
Affaire à suivre
En Espagne, l'histoire de l'ETA au prisme de la fiction
Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......