LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
JR

JR : "Enfant, la seule œuvre d'art qu'on avait chez nous, c'était un tableau d'Astérix et Obélix sur un tapis volant"

55 min
À retrouver dans l'émission

Le plasticien et cinéaste JR revient sur les étapes qui ont jalonné son parcours et qui l’ont conduit à devenir aujourd’hui l’un des artistes français les plus remarqué en France et à l’étranger.

JR
JR Crédits : JB Lacroix WireImage - Getty

JR, connu notamment pour ses gigantesques fresques photographiques, est de passage à Paris à l’occasion de sa nouvelle exposition, « Tehachapi" à la galerie Perrotin. Pour ce projet réalisé en 2019, JR et son équipe ont récolté les témoignages et portraits de détenus et de surveillants, d'une prison de Haute sécurité en Californie. Au micro d’Arnaud Laporte, il revient sur les étapes qui ont jalonné son parcours et qui l’ont conduit à devenir, aujourd’hui, l’un des artistes français les plus remarqués en France et à l'étranger.  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

D’abord graffeur, c’est en photographiant ses pairs, bombe de peinture à la main, que JR deviendra photographe. En 2005 les banlieues françaises s’embrasent. Lui qui a grandit à Monfermeil, ne reconnait pas le portrait qui est fait de la banlieue et de ses jeunes dans les médias. Il se rend alors à Clichy-sous-bois et à Montfermeil pour réaliser au grand angle des portraits de jeunes du quartier en leur donnant pour consigne de faire une énorme grimace. Les photographies de ces visages déformés, parfois hilares, presque clownesques, affichées sur les murs de la cité des Bosquets, provoquent l’empathie des regardeurs et décale l’image de « sauvageons » que les médias renvoient d’eux. De cette série inaugurale (28 millimètres – Portrait d’une génération), JR conservera dans ses divers projets l’idée de créer du lien social, de rapprocher les communautés et de rendre l’art accessible et presque incontournable en affichant ces immenses fresques souvent là où l’art fait défaut.  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Depuis lors, de Paris (JR au Louvre & le secret de la grande pyramide – 2019) à la frontière Mexique/Etats-Unis (Migrants, picnic across the border - 2017), du Proche-Orient (Face to face- 2007) à New York en passant par le Brésil, le Kenya (Woman are Heroes– 2008 - 2011),  JR s’illustre jusque dans les plus grandes galeries à travers le monde, comme « artiviste urbain », tel qu’il se décrit, mais aussi comme cinéaste. En 2017, c’est aux côtés d’Agnes Varda qu’il signe un périple poétique de village en village (Visages-villages) nommé aux Oscars dans la catégorie meilleur documentaire.   

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

En 2019, JR rejoint l’Ecole Kourtrajmé fondée par son ami Ladj Ly (réalisateur du film Les Misérables) afin d'y créer une section art & image, ayant pour ambition de former une nouvelle génération d’artistes venant de tous horizons. 

De  quoi est fait l’imaginaire de l’artiste, d’où vient sa vocation, qu’elles sont ses inspirations et ses méthodes de travail, retour sur le parcours de JR, un artiste autodidacte

Extraits de l'émission : 

Il y a une grande part d'éphémères dans mon travail. C'est toujours éphémère. On ne sait pas combien de temps ça dure. C'est ce qui fascinait Agnès (Varda) d'ailleurs. L'oeuvre c'est l'action de faire oeuvre, et en même temps, l'image, la documentation de cette image la rend pérenne.

Aujourd'hui, je ne sais pas si je suis un meilleur artiste, mais je sais que ce chemin là fait mon éducation.

...

🎧 (Ré)écouter l'intégralité de l'entretien en cliquant sur le player en haut de page

Actualités  

  • Exposition : "Jusqu'ici tout va bien - Workshop de l'école Kourtrajmé" - du 29 août au 7 septembre le Palais de Tokyo accueille une trentaine d’étudiants de l’école Kourtrajmé (Clichy-sous-Bois / Montfermeil), pour élaborer une exposition capsule, sous forme de workshop, qui explore la filiation entre La Haine et Les Misérables.         
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Affaire en cours :

Dans Affaires en cours, chaque jour, un penseur, sociologue, anthropologue, philosophe, chercheur ou journaliste met en regard un objet culturel et une question d’actualité.   Ou comment les sciences sociales éclairent notre perception de la culture.

Aujourd'hui,  Marie Sorbier demandera à Aurélie Mouton-Rezzouk, maître de conférence à la Sorbonne Nouvelle, spécialiste du spectacle vivant, si La création in situ offre une solution viable et envisageable pour la performance artistique à l’heure des restrictions sanitaires ? 

Affaire à suivre :

En dernière partie d'émission, Affaire à suivre donne des nouvelles du secteur culturel à travers ses métiers, ses artistes et ce qui passe dans les régions et à l’international. 

Aujourd'hui, Brigitte Baumié, directrice d'Arts Résonances évoquera au micro d'Arnaud Laporte le lancement du dernier numéro GPS, une gazette poétique et sociale qui consacre son 11ème numéro à la poésie en langue des signes.

Chroniques
19H20
10 min
Affaire en cours
Le in situ : une solution pour la création ?
19H50
5 min
Affaire à suivre
A Toulon, de la poésie en langue des signes
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......