LE DIRECT
Julie Delpy

Julie Delpy : "J'aime trouver cette petite graine de vérité et faire pousser un arbre de fiction par-dessus"

55 min
À retrouver dans l'émission

A l'occasion de la sortie en salles le 30 juin de son dernier film, My Zoe, la réalisatrice et comédienne Julie Delpy revient, au micro d'Arnaud Laporte, sur son univers artistique, sa formation sensible, et sa carrière au cinéma.

Julie Delpy
Julie Delpy Crédits : Kevin Winter / Getty Images North America - AFP

Le 30 juin sortira en salles My Zoé, le dernier film de Julie Delpy. A cette occasion, la comédienne et réalisatrice revient, au micro d'Arnaud Laporte, sur sa carrière au cinéma, ses films et ses méthodes de travail. 

Une enfance entourée d’artistes

Julie Delpy a grandi dans un environnement où l’art était au centre de tout. Ses parents, tous deux comédiens, l’emmènent avec eux lorsqu’ils se produisent sur scène. Ils lui font aussi découvrir la musique, s’entourant d’amis musiciens et assistant souvent à des concerts de Léo Ferré, de Barbara. Par ailleurs, ils lui transmettent leur amour du cinéma : Jean-Luc Godard, Douglas Sirk ou encore Ingmar Bergman. Enfin, c’est aussi auprès d’eux qu’elle développe son sens de la liberté, ainsi que son sens de l’humour et de l’autodérision.

Sa carrière d’actrice

A 14 ans, Julie Delpy joue dans Détective (1985) de Jean-Luc Godard, aux côtés de Johnny Hallyday. Ce film lance sa carrière de très jeune actrice. Suivent ensuite Mauvais Sang (1986) de Leos Carax et La Passion Béatrice (1987) de Bertrand Tavernier. 

J’aimais l’idée d’être actrice mais j’avais avant tout envie de faire du cinéma et je voulais faire d’autres choses qu’actrice. Quand j’ai rencontré Godard à 14 ans je lui ai dit : "si vous ne me prenez pas, au moins est-ce que je peux venir voir comment vous travaillez sur votre plateau ?" Être actrice c’était une façon de rentrer dans le cinéma. Quand j’ai écrit mon premier scénario j’avais 15 ans, j’avais déjà l’idée de faire du cinéma, je tournais déjà des court-métrage à l’école, à 14 ans, avant même de rentrer dans le cinéma comme actrice. (…) On apprend énormément en observant la façon de travailler avec les acteurs, les techniciens, j’observais pas mal les autres.

Mais confrontée aux rapports de domination existant dans le cinéma et à la difficulté de se faire entendre pour les dénoncer, Julie Delpy cherche à construire sa carrière ailleurs, par elle-même. Elle se forme donc à la réalisation et l’écriture de scénario à New York au début des années 1990, puis s’installe aux Etats-Unis, où elle poursuit sa carrière d’actrice en privilégiant le cinéma indépendant, collaborant notamment en tant qu'actrice et scénariste avec Richard Linklater pour Before Sunrise (1995), Before Sunset (2004) et Before Midnight (2013). 

Ce sont les premières choses que j’ai écrites qui ont été faites au cinéma. Quand le film est sorti, les gens mentionnaient spécifiquement les scènes que j’avais écrites. (…) Ça m’a rassurée et m’a permis de me lâcher un petit peu.

Son passage à la réalisation

Depuis l’adolescence, Julie Delpy veut devenir réalisatrice. De plus, son expérience en tant qu’actrice lui a prouvé la nécessité de créer ses propres opportunités, d'être sa propre réalisatrice, pour ne pas laisser sa carrière dépendre d’autres que soi. Mais si ses projets sont nombreux, les financements manquent. C’est finalement en 2002 qu’elle signe son premier long métrage, puis en 2007 qu’elle réalise son premier film à succès : Two Days in Paris, suivi en 2012 de Two Days in New York. En 2011, elle réalise Le Skylab, une comédie sentimentale inspirée pour partie de sa vie de famille. Dans son cinéma, Julie Delpy explore en effet fréquemment les relations familiales, de même que le couple, et la condition féminine. En 2009, dans La Comtesse, elle met en scène l’histoire d’une comtesse hongroise du XVIIème siècle, obsédée par le vieillissement et qui sombre dans la folie. Avec My Zoe, elle poursuit dans cette veine plus sombre et torturée de son cinéma. 

Quand j’écris je pense beaucoup à la musique, je pense en rythme et ça passe dans le dialogue qui est un peu comme une partition musicale pour moi, avec des notes très rapides à des moments et des notes plus calmes. 

Et puis beaucoup de choses se jouent au montage : on affine le rythme de la musique, on fait ce qu’on fait en musique quand on enregistre un morceau : on affine le travail qui est fait en écriture, en enregistrement et en mix.

Son actualité : sortie en salles le 30 juin de My Zoé, de Julie Delpy avec Julie Delpy, Richard Armitage, Daniel Brühl, Gemma Arterton.
Rétrospective "Julie Delpy, l'Anticonformiste" présentée à la Cinémathèque Française du 21 juin au 4 juillet.

Sons diffusés pendant l'émission

  • Extrait de "Radio Pirate introuvée, pièce radiophonique" de Robert Bensimon, réalisé par Pierre Colas, diffusée le 14 mai 1977 sur France Culture.
  • Premier casting de Julie Delpy à 14 ans avec Dominique Besnehard.
  • "A waltz for a night", Bande originale de Before Sunset, composée écrite et interprétée par Julie Delpy (MILAN), 1995.
  • Bande annonce My Zoe, Julie Delpy, 2019.

Chroniques

19H20
7 min

Affaire en cours

"Pour une femme, se nourrir est un art de combat"
19H50
6 min

Affaire à suivre

Les Récréâtrales : le plus grand festival de théâtre d'Afrique de l'ouest s'invite à Nantes
Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......