LE DIRECT
Maïmouna Doucouré

Maïmouna Doucouré : "Pour moi Dieu était sur le toit de la cité"

55 min
À retrouver dans l'émission

Maïmouna Doucouré revient, au micro d'Arnaud Laporte, sur le processus de création d'une oeuvre jeune à caractère autobiographique. Son long-métrage, "Mignonnes", est en salles depuis le 19 août,

Maïmouna Doucouré
Maïmouna Doucouré Crédits : Sacha Maric

Biberonnée aux films d'horreur, Maïmouna Doucouré rencontre fortuitement le cinéma et le théâtre durant son parcours scolaire. Parallèlement à ses études de biologie, elle suit des cours de théâtre et s'essaye à l'écriture de scénarios. Dans le cadre d'un concours de scénario initié par l'Union sociale pour l'habitat, elle réalise en 2013 son premier court-métrage Cache-cache, coup de cœur du jury du festival Génération Court. Elle reçoit en 2017 le César du meilleur court-métrage pour Maman(s) (également prix du Meilleur Court métrage au Festival de Toronto et prix du meilleur court-métrage international au Festival de Sundance). Le film raconte l'histoire d'Aïda, 8 ans, qui voit son père revenir dans l'appartement familial en banlieue parisienne accompagné d'une seconde épouse et décide, face au désarroi de sa mère, de se débarrasser de cette nouvelle venue. 

Maïmouna Doucouré présente aujourd'hui son premier long-métrage, Mignonnes :

"Amy,  11  ans,  rencontre  un  groupe  de  danseuses  appelé  :  "Les  Mignonnes".  Fascinée,  elle  s’initie  à une danse sensuelle, dans l’espoir d’intégrer leur bande et de fuir un bouleversement familial..."

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

De quoi est fait l'imaginaire de l'artiste et d'où vient sa vocation, quelles sont ses inspirations et ses méthodes de travail, retour sur le parcours de Maïmouna Doucouré, déjà confirmée. Extrait de l'émission :

Le goût du conte

Pour moi, la création ça commence avec les contes que j'entendais quand j'allais en vacances au Sénégal. Ma grand mère nous racontait des histoires dont j'étais vraiment amoureuse. En échange, je devais décortiquer les cacahuètes qu'elle-même devait planter dans ces champs le lendemain.  [...] Mignonnes est vraiment un mélange entre les contes que j'ai entendu enfant et tous les films que j'ai pu voir. 

Dans Mignonnes, j'avais envie de raconter l'enfance et son imaginaire, l'enfance et son interprétation du monde, avec tout ce qu'il peut y avoir de spectaculaire, et la peur aussi. [...] Mignonnes, c'est un conte. Vous allez vivre une expérience à travers les yeux d'un personnage. La lumière dans le film est l'interprétation qu'Amy, la protagoniste, se fait du monde.

Le "Laboratoire de recherche de la vérité"

Pour préparer Mignonnes, j'avais vraiment besoin au préalable de rencontrer ces jeunes filles qui m'ont inspirée. Je les arrêtais dans la rue, dans les parcs, parfois dans les écoles quand j'avais les autorisations, ou dans des associations. Et j'ai écouté pendant un an et demi leurs histoires, leurs récits, que j'ai filmés et enregistrés, et j'ai entendu des choses qui m'ont bouleversée, qui m'ont remuée. J'ai compris à quel point cela pouvait être difficile de grandir quand on était une jeune fille de onze ans ans dans la société actuelle, à l'heure des réseaux sociaux.  

Aux actrices, je leur ai dit "Ensemble, on va créer un laboratoire qu'on appellera le "Laboratoire de recherche de la vérité"". L'objectif, c'était de trouver le moyen de rendre ça ludique et en même temps profond. Chaque personnage était envisagé comme un animal, afin que les actrices puissent trouver la respiration du personnage, la posture. [...] Il y a beaucoup d'émotion dans le film, et l'une des façons de travailler cela, c'était de jouer moi-même en arrivant sur le plateau. Je vivais l'émotion du personnage jouée par l'actrice, et je la lui transmettais.

L'intégralité de l'entretien est à réécouter en cliquant sur le player en haut de page 🎧

  • Mignonnes de Maïmouna Doucouré est en salles depuis le 19 août 2020

Affaire en cours :

Dans Affaire en cours, Marie Sorbier et son invité interrogent, à l'aune de questions de société, un objet culturel dans l’actualité.

Aujourd'hui, le film Tout simplement noir de Jean-Pascal Zadi et John Wax en compagnie de la journaliste, militante antiraciste et féministe française Rokhaya Diallo.

Affaire à suivre :

En dernière partie d'émission, Affaire à suivre donne des nouvelles du secteur culturel à travers ses métiers, ses artistes et ce qui passe dans les régions et à l’international. 

Aujourd'hui, Frédéric Métézeau, correspondant permanent à Jérusalem, aborde au micro d'Arnaud Laporte deux plateformes singulières et disponibles en Israël : Tov TV, que le quotidien israélien Haaretz a qualifié de "Netflix casher", et Chaiflicks, une plateforme américaine lancé par Neil Friedmann, directeur d'une maison de production et de plusieurs cinémas, qui ne diffuse, selon ses mots, "que des productions juives".

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  

Chroniques

19H20
8 min

Affaire en cours

"Tout simplement noir", simplement un bon film ?
19H50
6 min

Affaire à suivre

Gros plan sur deux plateformes de VOD singulières disponibles en Israël
Intervenants
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......