LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Nadine Sierra

Nadine Sierra "La voix est fragile, il faut la chérir comme un petit diamant qu'on a dans la gorge"

54 min
À retrouver dans l'émission

Une voix soprano, pure et veloutée, Nadine Sierra chantera dans "Rigoletto" de Giuseppe Verdi dirigé par Giacomo Sagripanti et mis en scène par Claus Guth, en octobre à l’Opéra Bastille. Elle est au micro d’Arnaud Laporte et se confie sur ses méthodes de travail et son parcours artistique.

Nadine Sierra
Nadine Sierra Crédits : GEOFFROY VAN DER HASSELT - AFP

Nadine Sierra est née en 1988 à Fort Lauderdale en Floride. Elle commence à chanter à l’âge de six ans et débute à pratiquer le chant lyrique à dix ans. Lorsqu’elle voit le spectacle de La Bohème de Puccini mis en scène par Franco Zefirelli à la télévision, elle sait au fond d’elle que l’opéra est sa vocation. À l’âge de quatorze ans, Nadine Sierra intègre le chœur de l’Opéra de Palm Beach et joue Hänsel und Gretel d’Engelbert Humperdinck. Remarquée très tôt par sa voix de soprano, elle est invitée à la National Public Radio pour l’émission From the Top pour interpréter l’air de l’Opéra-comique Gianni Schicchi de Giacomo Puccini. 

J'ai pris des leçons de chant très jeune, à la condition de pratiquer tous les jours, pendant une heure. Alors j'ai travaillé.

Le chant lyrique comme vocation

Le monde de l’Opéra ouvre les portes à Nadine Sierra après une formation à l’Ecole des Arts Alexander W. Dreyfoos à West Palm Beach, ainsi qu’au Mannes College of Music de New York avant de rentrer à à la Music Academy of the West de Marylin Horne.

Lorsque j'étais dans le chœur je participais en tant que chanteuse mais je participais surtout en tant que membre du public, en tant que personne qui écoutait pour pouvoir apprendre ce que cela voulait dire" faire partie d'un opéra", tout le travail, le dévouement que cela exige. C'était vraiment le chemin que je voulais prendre dans ma vie et vingt et un an plus tard je peux dire absolument que c'est "mon truc".

L’année 2009 est une année charnière pour la jeune chanteuse d’opéra. Elle est tout d’abord lauréate du concours pour jeunes talents du Metropolitan Opera de New York et chante à la Cour suprême des Etats-Unis pour un solo, puis avec le baryton Thomas Hampson. Cette même année, Nadine Sierra remporte le deuxième prix du Mirjam Helin International Competition et donne un concert à Helsinki en Finlande mais aussi à Tokyo au Musashino Hall; ainsi, qu’en Turquie, en Grèce et en Italie lors la tournée "Marylin Horne Mediterranean Cruise".

En 2011, Nadine Sierra obtient la bourse Adler de l’Opéra de San Francisco et y fait ses débuts comme membre associée. Nadine Sierra retourne au Palm Beach Opera pour jouer Orphée et Eurydice, mais aussi Le Songe d’une nuit d’été ; elle joue ensuite Heart of Soldier par Christopher Theofanidis avec Thomas Hampson. Un an après, elle interprète le personnage de Gilda dans Rigoletto de Guiseppe Verdi au Grand Opéra de Floride. 

Monter sur scène n'est pas quelque chose que j'anticipe avec nervosité ou crainte, je pense que c'est la raison pour laquelle je suis toujours chanteuse d'opéra parce que j'aime ça, cela me rend heureuse. Le plus important est d'avoir du plaisir dans ce que je fais. 

Une carrière internationale

Nadine Sierra a eu l’occasion de jouer en France où elle a  interprété Zerlina dans Don Giovanni à l’Opéra national de Paris en 2015 ; elle a repris à l’Opéra Bastille ainsi qu’aux Chorégies d’Orange, le personnage de Gilda dans Rigoletto de Giuseppe Verdi avec Leo Nucci  mis en scène par Claus Guth. Nadine Sierra chante pour le 14 juillet 2017 sous la Tour Eiffel le Duo des Fleurs de l’opéra Lakmé de Léo Délibes. La même année elle est à l’Opéra National de Paris dans Eliogabalo de Francesco Cavalli et La Flûte enchantée de Mozart et au Théâtre des Champs-Elysées dans La Somnambule en 2021. 

Je réchauffe ma voix, cela me prend une heure, je fais quelques vocalises et échauffements. Chanter et être sur scène c'est comme respirer, manger, boire, c'est quelque chose que je dois faire et quand je le fais c'est comme si j'étais dans mon élément naturel.

En 2016, Nadine Sierra  fait ses débuts à la Scala de Milan et dans différents théâtres en Italie, à Venise ou encore à Palerme au Teatro Massimo Vittorio Emanuel ; on la retrouve mais à l’Académie nationale de Santa Cecilia dans le rôle de Maria dans West Side Story dirigé par Antoine Pappano en 2018 et à la Fénice en 2019 avec le pianiste et chef d’orchestre Myung-whun Chung. Nadine Sierra joue à Berlin la même année dans Orfeo ed Euridice de Gluck au Staatsoper de Berlin et Le Chevalier à la rose à l’Opéra d’Etat de Berlin en 2020. Nadine Sierra se produit sur scène également en Espagne en jouant Lucia di Lammermoor au Liceu de Barcelone.

Nadine Sierra  est également très appréciée aux Etats-Unis, où elle joue dans Idomeneo de Mozart au Metropolitan Opera de New York en 2017 et est régulièrement invitée à l’Opéra de San Francisco pour jouer La Bohème, Les Noces de Figaro, La Flûte enchantée, ou encore Lucia di Lammermoor. Nadine Sierra chante Roméo et Juliette au Met à New York en 2021.

Son actualité : Reprise de Rigoletto de Verdi dirigé par Giacomo Sagripanti et mis en scène par Claus Guth, du 23 octobre au 24 novembre à l’Opéra Bastille.

Sons diffusés pendant l'émission :

  • "O soave fanciulla" de Puccini La Bohème avec Teresa Strata et José Carreras
  • Le Villi de Puccini : Se come voi piccina io fossi
  • Extrait du spectacle Rigoletto : Il el sol di anima
Chroniques
19H20
6 min
Affaire en cours
Une street histoire de l'art
19H50
5 min
Affaire à suivre
A Suresnes, Hiam Abbass plaide pour une civilisation nouvelle
Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......