LE DIRECT
Sophie LETOURNEUR

Sophie Letourneur : "Je ne fais pas un cinéma de représentation, ce sont les particularités qui m'intéressent"

55 min
À retrouver dans l'émission

À l’occasion de la sortie de son troisième long-métrage "Enorme", retour, en sa présence, sur l’œuvre à l’humour décapant de Sophie Letourneur

Sophie LETOURNEUR
Sophie LETOURNEUR Crédits : Giasco Bertoli

Sophie Letourneur est née en 1978. Elle suit des études d'arts appliqués à l’Ecole Duperré puis rentre aux Arts décoratifs où elle réalise trois films d’études. A cette période, elle fait de la vidéo et tourne des documentaires. La tête dans le vide et Le Voltigeur sont les deux premiers court-métrages qu’elle réalise en 2004.  Elle passe ensuite au moyen métrage avec Manue Bolonaise (2005) et Roc et Canyon (2007) qui sortent alors en salle. C’est en 2009 qu’elle signe son premier long-métrage, intitulé La Vie au Ranch, où l’on suit une bande de copines de vingt ans qui sont alors en pleine transition entre l’adolescence et l’âge adulte et dans lequel la cinéaste confirme son intérêt pour le travail du son. Il reçoit le prix du public et le prix du film français au festival "Entrevues" la même année. 

Je travaille toujours en deux temps : "d'après nature" et dans l'atelier. Faire du documentaire seul me frustrerait. J'ai besoin de prendre le réel et de l'ajuster, de le mettre en scène. [...] Mes films sont très écrits. Dans La Vie au Ranch, par exemple, il y avait une précision énorme dans la partition des dialogues. J'avais monté toutes les répétitions comme une symphonie, que les acteurs ont écoutée tous ensemble pour ensuite pouvoir la restituer exactement. Sur le tournage, il fallait qu'ils s'interrompent au bon moment, que les paroles se mélangent d'une certain façon, pour créer la confusion que j'avais écrite au préalable grâce à ce travail de montage des répétitions. Sophie Letourneur 

Elle retourne ensuite au court métrage avec Le Marin Masqué qui est récompensé par le Grand Prix du jury, le Prix de la jeunesse et le Prix de la presse au festival Côté court de Pantin en 2011. Ce retour à un format associé aux œuvres de jeunesse n’a rien d’une régression, il lui permet au contraire d’affiner son esthétique. Elle revient par la suite aux longs-métrages avec successivement Les Coquillettes (2013) puis Gaby Baby Doll (2014). Le premier nous entraine dans l’escapade burlesque de trois amies en quête d’amour ou de sexe à l’occasion d’un festival de cinéma, tandis que le deuxième relate la rencontre entre deux personnages aux antipodes, une jeune femme qui ne parvient pas à dormir seule et un gardien de château qui vit en ermite. 

Que ce soit dans ses courts ou ses longs métrages, Sophie Letourneur accorde le primat aux figures féminines dont elle dresse des portraits aux antipodes des fantasmes et stéréotypes récurrents dans le cinéma. Elle privilégie à plusieurs reprises des acteurs et actrices amateur.e.s pour plus de naturel et de spontanéité. Ces deux tropismes se retrouvent dans son dernier film intitulé Énorme. La réalisatrice entremêle des images documentaires tournées dans un hôpital avec des images de fictions. 

L'idée était de confronter les professionnels - aides-soignants, infirmiers, sages-femmes, psychologues - que j'avais envie de filmer dans ce qu'ils sont, dans leur métier, à la fiction, de filmer les réactions qu'ils auraient face à la situation complètement improbable, choquante, dérangeante, que décrit le film. [...] Les interprètes professionnels, Marina Foïs et Jonathan Coen, devaient ensuite composer avec ça. Sophie Letourneur

Enorme suit l’histoire de Claire (Marina Foïs) qui tombe enceinte malgré elle après que son mari-impresario, Frédéric (Jonathan Cohen), ait troqué ses pilules contre des sucrettes. L’un est survolté et omniprésent, l’autre est déboussolée et pas prête à affronter une grossesse qui interrompt sa carrière de pianiste.  Cette comédie à l'humour cru met en réflexion les phénomènes de charge mentale et d’objectivation de la femme dans notre société.

De quoi est fait l’imaginaire de la réalisatrice, d’où vient sa vocation, qu’elles sont ses inspirations et ses méthodes de travail, tentative d'approche du processus créatif de Sophie Letourneur...

🎧 Pour écouter l'intégralité de l'émission cliquez sur le player en haut de page.

Son actualité :

  • Film:  Sophie Letourneur, Énorme, avec Marina Foïs et Jonathan Cohen, sortie en salle le 2 septembre.  

Chroniques

19H20
9 min

Affaire en cours

Wuhan confinée : le regard glaçant d'Ai Wei Wei
Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......