LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Virginie Brac

Virginie Brac : "La série c'est l'apogée du scénariste"

55 min
À retrouver dans l'émission

La scénariste, romancière et maintenant showrunneuse de thrillers Virginie Brac signe la nouvelle série « Cheyenne et Lola » à découvrir sur OSC. Au micro d’Arnaud Laporte, enquête sur le parcours et l’imaginaire d’une artiste intrigante.

Virginie Brac
Virginie Brac Crédits : A préciser

La romancière et scénariste Virginie Brac est la showrunneuse et scénariste de la nouvelle série Cheyenne et Lola. Connue notamment pour son personnage romanesque de Vera Cabral ou encore ses scénarios pour Engrenages, l’autrice met un point d’honneur à créer des personnages féminins complexes, hors des stéréotypes. Passée cette fois de la plume à la caméra, Virginie Brac revisite à la française la sororité dans le crime du mythique Thelma et Louise.  On y découvre deux femmes aux antipodes, l’une, séductrice et sans scrupule interprétée par Charlotte Le Bon, qui entraine l’autre, trentenaire tout juste sortie de prison interprétée par Veerle Baetens, dans un engrenage dangereux. Un thriller palpitant à découvrir dès le 24 novembre 2020 sur OCS. 

Je cherchais à  faire une success story, aussi par rapport à « Thelma et Louise » qui se termine par un suicide. J'ai remarqué qu'à chaque fois qu'on montre des femmes qui font quelque chose de bien, qui sont des battantes, en général, ça se termine très mal. Et ça, c'est un peu agaçant. Au bout d'un moment, moi, j'avais envie qu'elles gagnent...

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Une maîtresse du polar

Formée à la psychologie, Virginie Brac met très tôt ses connaissances à profit de sa vocation de romancière. Son premier ouvrage, intitulé Sourire kabyle, est publié aux Editions Fleuve Noir en 1982. Avec presque une dizaine de romans, elle s’est imposée comme une des rares autrices féminines dans le monde du polar. Au tournant des années 1990, son écriture proche de celle des scénarios ne tarde pas à se faire remarquer dans le monde du cinéma. Elle a depuis signé les intrigues de nombreux téléfilms, films, mais aussi séries telles qu’Engrenages (pour les saisons 2 et 4), Paris, Dans l'ombre du tueur, Cannabis ou plus récemment Insoupçonnable et Mortel. Virginie Brac nous explique l'évolution du métier de scénariste depuis le début de sa carrière :

Le métier de scénariste était tombé en désuétude. Et puis, ce sont les producteurs qui ont commencé à s'appuyer de plus en plus sur nous, à se rendre compte qu'il y avait un métier. Petit à petit, il y a eu des études de scénariste. Maintenant, la série c'est l'apogée du scénariste.

La place du réalisateur en France a beaucoup changé. Avant, les réalisateurs étaient tout, on était dans la suite de la Nouvelle Vague. Mais avec les séries, ça ne peut pas marcher comme ça, et les réalisateurs ont quelque part du mal à s'en remettre. Sur l'étendue de ma carrière, j'ai vu cette situation évoluer alors qu'avec les producteurs, la relation est devenue bien meilleure. En 20 ans, c'est devenu maintenant une relation de complicité avec les producteurs, on travaille vraiment main dans la main.  

La scénariste a signé les scénarios des saisons 2 et 4 d'Engrenages et participé ainsi à la mise en lumière de personnages féminins dans un monde d'hommes, tels que la talentueuse avocate pénaliste Joséphine Karlsson et la capitaine Laure Berthaud, interprétées respectivement par Audrey Fleurot et Caroline Proust. Virginie Brac nous raconte sa révélation à ce propos : 

Ça m'a permis de sortir "deux comédiennes de l'ombre", c'est à dire qu'il y avait deux personnages incarnés par ces deux comédiennes, mais qui n'avaient pas leur place dans la saison 1.  Quand je les regarde pourtant, je vois qu'elles crèvent l'écran et je me dis que ce sont elles les personnages principaux.

La rencontre entre ses deux activités, la littérature et le cinéma, intervient lorsque ses romans Double peine et Notre-Dame des barjots sont portés à l’écran, le premier sous le titre de Vérités Assassines en 2007, et sous le même titre pour le deuxième en 2010. On y (re)découvre le personnage de Vera Cabral, une psychiatre urgentiste à laquelle Virginie Brac a consacré une trilogie multi-primée qui avait débuté par le thriller Tropique du pervers en 2000

La petite histoire dans la grande  

Née à Alger, Virginie Brac a grandi au rythme de la Guerre d’Algérie. En 2003, elle renoue avec son histoire personnelle en signant le scénario de L’Adieu, un téléfilm en deux parties réalisé par François Luciani qui traite des dernières années de la Guerre d’Algérie. Sa collaboration avec le réalisateur se poursuit pour _L'homme qui venait d'ailleursen 2004 puis pour le téléfilm en trois parties Les Camarades qui s’intéresse à des résistants communistes après la Libération de Paris. Refusant l’étiquette d’autrice de polars engagés, Virginie Brac s’est néanmoins attelée à l’histoire de l’esclavage dans Tropiques Amers ou l’histoire du grand banditisme dans Les Beaux Mecs_. A travers ses différents écrits, qu’ils soient du côté de la littérature ou du côté de la télévision, Virginie Brac consacre la polyphonie en principe d’écriture et explore souvent la grande Histoire par le prisme de la petite, sans dolorisme. 

Amenée à collaborer avec des réalisateurs et réalisatrices pour ses nombreux projets, elle nous en dit plus à ce sujet : 

L'idéal, c'est de travailler ensemble, c'est à dire dans un climat de confiance et non pas de méfiance, parce que souvent les réalisateurs se méfient des scénaristes.

Son actualité : Série : Cheyenne et Lola de Virginie Brac avec Veerle Baetens, Charlotte Le Bon, Alban Lenoir...   à partir du 24 novembre sur OCS.

Sons diffusés pendant l'émission : 

  • “Ces petits riens”, chantée par Angélique Kidjo, album Black ivory soul (2002).
  • Extrait de la série Engrenages, saison 2 épisode 2.
  • Florence Aubenas parle des raisons qui l’ont conduit à écrire “Le Quai de Ouistreham” en 2010.
  • Trailer de la série “Cheyenne et Lola” sur OCS.
Chroniques
19H20
6 min
Affaire en cours
Y aura-t-il des spectacles en décembre ?
19H50
5 min
Affaire à suivre
Les conseils culturels d'Emmanuel Demarcy-Mota, invitations à "la réflexion et à la sensation du monde"
Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......