LE DIRECT
Xabi MOLIA

Xabi Molia : "Je m'imagine racontant des histoires au coin du feu"

55 min
À retrouver dans l'émission

A l’occasion de la parution de son dernier roman "Des jours sauvages" aux éditions du Seuil, retour sur le processus créatif et l’imaginaire de Xabi Molia au micro d’Arnaud Laporte.

Xabi MOLIA
Xabi MOLIA Crédits : © John Foley

Ecrivain, réalisateur et scénariste, Xabi Molia est un auteur à l'œuvre plurielle. Né en 1977 à Savonne, il passe sa jeunesse à Bayonne avant de rejoindre d’abord Londres puis Paris pour ses études. Après avoir enseigné l’Histoire du cinéma, c’est à la pratique de la littérature et du cinéma qu’il choisit de se consacrer. Du côté du cinéma, sa sœur, Christie Molia, produit les premiers courts métrages qu’il réalise. Huit fois debout, son premier long métrage qui relate l’histoire de deux voisins face au chômage, sort en 2010 et est primé au Festival de Tokyo. L’acteur Denis Podalydès fait partie du casting, leur collaboration est renouvelée par la suite. S’en suivent Les Conquérants (2013) où l’on assiste aux mésaventures de demi-frères en proie à une malédiction ; un documentaire sur le football en banlieue intitulé Le Terrain (2014) réalisé avec Agnès Molia ; et enfin le film Comme des rois (2018) qui raconte les tribulations de deux escrocs, un père et son fils aux prises avec la misère sociale. Oscillant entre comédie et drame voire chronique sociale, Xabi Molia décline la thématique de la précarité en France dans tous ses films. 

Le cinéma est arrivé assez tard dans ma vie. J'aimerais pouvoir dire que j'ai grandi devant Bergman ou Kurosawa, mais pas du tout. J'étais devant la télévision, devant des séries type MacGyver ou L'Agence tous risques. La première chose que j'ai voulu faire, c'était écrire, c'était être poète. Vers 8 ans, j'ai commencé à écrire des poèmes patriotiques et des poèmes nostalgiques. [...]  La première envie, c'était vraiment d'écrire des histoires. Et puis ensuite, il y a un éveil progressif au cinéma et une envie de raconter des histoires dont je me dis que je ne peux pas en faire des livres. Donc, si je veux raconter ces histoires, il faudra passer par le langage du cinéma, ou ne pas les raconter. Xabi Molia

Du côté de la littérature, on retrouve la même posture d’observateur. Ses nouvelles Le Roi dépouillé, Le Temps des cerises et Spinoza et moi sont primées consécutivement de 1996 à 1998 par le prix du jeune écrivain francophone. Il signe ensuite son premier roman, Fourbi (Gallimard), en 2000. Après avoir réalisé sa thèse sur les films-catastrophe hollywoodiens, Xabi Molia transpose le motif de la catastrophe ou de ce qui s’en suit dans nombre de ses romans tels que Supplément aux mondes inhabités (Gallimard, 2004) et Avant de disparaître (Seuil, 2011). Véritable leitmotiv, cette thématique du chaos se retrouve dans son dixième et dernier roman, Des jours sauvages. On y observe les rescapés d’une catastrophe épidémique qui ont échoué sur une île déserte, face à leurs réflexions existentielles.

Ils sont dans un endroit qu'ils n'arrivent pas très bien à identifier. Ils ne savent pas s'ils sont près de l'Afrique, près de l'Amérique du Sud... et l'île elle même ne correspond pas à quelque chose de très cohérent, elle est un peu tropicale, mais pas seulement... Je ne l'ai pas du tout composée de manière documentaire, mais comme une île de fiction et à partir de deux choses que je connaissais : un tout petit bout de côte bretonne très sauvage où je passe beaucoup de temps, d'abord, et puis j'ai fait un voyage à l'autre bout du monde, en Nouvelle-Zélande, où j'ai collecté - en prenant des photos, des enregistrements sonores, des notes - plein de choses sur ce qu'était pour moi l'exotisme absolu. Xabi Molia

La politique irrigue tous ses livres, tantôt en sous-texte tantôt en objet d’étude. C’est sur le populisme et à sa rhétorique que se concentre l’auteur dans Reprise des hostilités (Seuil, 2007). Il consacre par le suite un recueil de poésie à Nicolas Sarkozy intitulé Grandeur de S (Seuil, 2012). Dans ses films ou ses romans, se croisent et s’entrechoquent des anti-héros aux trajectoires chaotiques qui nous émeuvent autant qu’ils nous questionnent. 

Si je publie des livres, c'est pour les destiner. Si je les destine, je pense à mon à mon lecteur, et donc je pense aussi un peu à mon époque. C'est une époque où lire est devenu difficile, une époque d'interruption, une époque de brouhaha. C'est une époque où, justement, l'insularité est une denrée rare et j'ai besoin de prendre dès le début du livre le lecteur par le col et de l'emmener avec moi au fin fond de cette île, c'est un début in medias res. Il y a cinquante ans, je n'aurais peut être pas commencé mon roman comme ça, mais peut être que l'époque fait que j'ai eu envie de ce début très nerveux. Xabi Molia

De  quoi est fait l’imaginaire de l’artiste, d’où vient sa vocation, qu’elles sont ses inspirations et ses méthodes de travail, tentative d'approche du processus de création de Xabi Molia...

Je suis romancier, donc j'ai envie de raconter une histoire. J'ai envie de personnages, j'ai envie d'un parcours, j'ai envie de péripéties, j'ai envie d'une fin. Même si cette fin, souvent, n'est pas du tout celle que j'avais prévue parce que les personnages n'ont pas forcément envie d'y aller.[...] J'ai besoin de sentir qu'il y a une histoire. Quand j'écris, je me transporte autour d'une cheminée, sur une petite chaise, et je m'imagine des gens. Et j'ai envie que ce soit ça, les livres que j'écris : on est autour du feu et je vais raconter une histoire. Xabi Molia

🎧 (Ré)écouter l'intégralité de l'entretien en cliquant sur le player en haut de page

Actualités  :

  • Roman :  Xabi Molia, Des jours sauvages, Editions du Seuil. 

A 19h20, "Affaire en cours" :

Dans Affaire en cours , Marie Sorbier s'entretien avec un penseur, sociologue, anthropologue, philosophe, chercheur ou journaliste qui met en regard un objet culturel et une question d’actualité. Ou comment les sciences sociales éclairent notre perception de la culture.

A 19h55, Affaire à suivre :

En dernière partie d'émission, Affaire à suivre donne des nouvelles du secteur culturel à travers ses métiers, ses artistes et ce qui passe dans les régions et à l’international.

Chroniques

19H20
8 min

Affaire en cours

Republication des caricatures de Mahomet : Charlie Hebdo, courage ou provocation ?
19H50
5 min

Affaire à suivre

A Bussang, le Théâtre du Peuple rouvre ses portes
Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......