LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Une infirmière prépare une seringue pour inoculer à un volontaire un vaccin COVID-19 produit par le chinois Sinopharm lors de son essai au Centre d'études cliniques de l'Université Cayetano Heredia à Lima

Le vaccin et les fractures du monde

57 min
À retrouver dans l'émission

Alors que les vaccins contre le Covid-19 sont inoculés par millions dans certains pays, d'autres, comme la France, sont critiqués pour leur lenteur ou par la précarité de leur système de santé.

Une infirmière prépare une seringue pour inoculer à un volontaire un vaccin COVID-19 produit par le chinois Sinopharm lors de son essai au Centre d'études cliniques de l'Université Cayetano Heredia à Lima
Une infirmière prépare une seringue pour inoculer à un volontaire un vaccin COVID-19 produit par le chinois Sinopharm lors de son essai au Centre d'études cliniques de l'Université Cayetano Heredia à Lima Crédits : ERNESTO BENAVIDES - AFP

C’est beaucoup mieux qu’un espoir, c’est une réalité. Plusieurs vaccins sont à l’œuvre pour freiner et à terme contenir la propagation de la Covid 19. Quel exploit extraordinaire quand on se souvient qu’il y a un an tout juste, à Wuhan, quelques médecins courageux révélaient l’apparition d’une pneumopathie suspecte pour être aussitôt punis par les autorités locales, et qu’en Europe comme dans le reste du monde, personne n’anticipait la mondialisation vertigineuse d’un nouveau coronavirus. 

Éradication du fléau

Pékin n’a toujours pas autorisé les experts de l’OMS à enquêter sur place, mais la maitrise de la pandémie, la course au vaccin en concurrence avec les Big Pharma occidentaux participent du récit nationaliste comme des ambitions du régime sur les marchés internationaux. A l’image de la pandémie elle-même, la vaccination de masse illustre les fractures et les rivalités du monde – entre les pays riches qui ont investi dans la recherche, tels les États-Unis et l’Allemagne, et commandent massivement les doses nécessaires à leur population, et les pays émergents, écrasés par la crise, qui n’en ont pas les moyens. 

Enjeux éthiques, économiques, mais aussi sanitaires : comment leur assurer un accès plus rapide, un meilleur partage des technologies indispensables à l’éradication du fléau ? Sous l’impulsion de Bruxelles, l’Europe, depuis l’été, a su coordonner ses investissements en matière de vaccins mais d’un pays à l’autre, le déploiement des campagnes reste désordonné – les Français se distinguant à la fois par leur défiance et par leur impatience. Comment, d’un continent à l’autre, la vaccination de masse, indispensable, augure-t-elle de ce début d’année ?

Christine Ockrent reçoit Tara Varma, directrice de l’ECFR à Paris, autrice d’un article sur la résilience des systèmes de santé sur le site de l’ECFR 

Fatoumata Hane, socio-anthropologue de la santé, enseignante chercheure à l’Université Assane Seck de Ziguinchor, au Sénégal, co-autrice de l’article intitulé « Une épreuve de dignité : regard anthropologique sur les réponses à la Covid 19 en Afrique de l’Ouest » dans la revue Alternatives Humanitaires

Gaëtan Thomas, historien de la médecine et des sciences, post-doctorant au Centre de sociologie des organisations et chercheur associé au Médialab de Sciences-Po, auteur de plusieurs articles dont un, en anglais, sur l’histoire du calendrier vaccinal 

Antoine Bondaz, chargé de recherches à la FRS et enseignant à Sciences-Po Paris, auteur de « Corée du Nord : plongée au coeur d'un Etat totalitaire alerte » (Chênes, 2016)

El Mouhoub Mouhoud, professeur d'économie et Président de l’Université Paris Dauphine – PSL, auteur d’un livre qui sortira en février prochain aux PUF intitulé « Relocalisons ! 

Intervenants
  • Directrice du bureau de Paris du think tank European Council on Foreign Relations (ECFR)
  • Socio-anthropologue de la santé, enseignante chercheure à l’Université Assane Seck de Ziguinchor, au Sénégal
  • historien de la médecine et des sciences, post-doctorant au Centre de sociologie des organisations et chercheur associé au Médialab de Sciences-Po
  • chercheur à la Fondation pour la Recherche Stratégique, enseignant à Sciences-Po
  • Professeur d'économie à l'université Paris-Dauphine, spécialiste de la mondialisation, des délocalisations et des migrations internationales.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......