LE DIRECT
Ebrahim Raïssi a remporté la présidentielle iranienne au premier tour avec plus de 62 % des voix, selon des résultats officiels partiels publiés samedi

Iran : le vote et la bombe

58 min
À retrouver dans l'émission

Selon des résultats officiels partiels publiés aujourd'hui, l'ultraconservateur et favori Ebrahim Raïssi a remporté la présidentielle iranienne au premier tour avec plus de 62 % des voix. Que comprendre de ces élections, largement boudées par la population ?

Ebrahim Raïssi a remporté la présidentielle iranienne au premier tour avec plus de 62 % des voix, selon des résultats officiels partiels publiés samedi
Ebrahim Raïssi a remporté la présidentielle iranienne au premier tour avec plus de 62 % des voix, selon des résultats officiels partiels publiés samedi Crédits : ATTA KENARE - AFP

L’élection présidentielle a eu lieu vendredi 18 juin, le vainqueur était connu d’avance et les quelques 59 millions d’Iraniens qui étaient appelés aux urnes ont choisi la seule forme de protestation qui leur était possible : beaucoup ne s’y sont pas rendus.

Tous les leviers du pouvoir 

Le Guide Suprême Ali Khamenei, qui lui aussi manie Twitter, avait pourtant qualifié l’abstention de péché contre l’Islam – la menace n’a pas suffi. Voilà donc le régime, pour la première fois depuis 1979 et douze consultations électorales, privé de la légitimité populaire dont les ayatollahs aimaient se prévaloir. 

Le nouveau président élu, Ebrahim Raissi, chef de l’autorité judiciaire, incarne la victoire des ultra-conservateurs sur le camp, dit modéré, du président sortant Rohani – les ultra-conservateurs qui, sous l’autorité du Guide Suprême, contrôlent désormais tous les leviers du pouvoir. S’agit-il d’un tournant dans l’histoire de la République islamique ? 

Le pays est pantelant, appauvri sous l’effet des sanctions internationales malgré ses richesses, miné par une crise économique, sociale et sanitaire. Le régime s’engage dans une réponse idéologique et sécuritaire, sans offrir d’alternative, fût-elle de façade. Comment la société iranienne, les jeunes en particulier, les femmes, peuvent-ils réagir, par quelles voies s’expriment-ils ? 

Téhéran poursuit son programme d’enrichissement nucléaire bien au delà des seuils autorisés par l’accord de 2015 que les négociateurs à Vienne tentent de ressusciter. Le nouveau président et son équipe vont-ils faciliter ou durcir le processus ? Quel impact sur la politique régionale, l’activisme de Téhéran et ses bras armés, le Hezbollah, le Hamas, les Houtis, à l’échelle du monde arabe ?  Quelles réactions à Washington ? La Chine, mieux que la Russie, apparaît-elle comme le nouvel allié de l’Iran ? 

Christine Ockrent reçoit Mahnaz Shirali, sociologue et politologue, directrice d'études à l'Institut Catholique de Paris (ICP) et enseignante à Sciences Po, autrice de "Fenêtre sur l'Iran : un peuple bâillonné" (Éditions Les Pérégrines, avril 2021)  

Gilles Kepel, politologue et titulaire de la chaire Moyen-Orient Méditerranée à l’ENS, auteur de "Le Prophète et la pandémie : du Moyen-Orient au jihadisme d'atmosphère" (Gallimard, février 2021) 

Clément Therme, chercheur associé à l'Institut universitaire européen de Florence, auteur de "L'Iran et ses rivaux : entre nation et révolution" (Passés Composés, février 2020) 

Benjamin Hautecouverture, maître de recherches à la Fondation pour la recherche stratégique, auteur de plus articles dans la collection « Notes » de la FRS à propos de l’impact de la crise sanitaire sur les questions stratégiques nucléaires en Iran

Intervenants
  • Sociologue et politologue, directrice d'études à l'Institut Catholique de Paris (ICP) et enseignante à Sciences Po
  • Politologue. Titulaire de la chaire Moyen-Orient Méditerranée à l’ENS. Professeur à l’université Paris Sciences et Lettres.
  • chercheur associé à l'Institut universitaire européen de Florence
  • maître de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......