LE DIRECT
Le drapeau français flotte sur le pont de la 3ème FREMM (FRégate Européenne Multi-Missions)

Défense : Europe, quelles divisions ?

58 min
À retrouver dans l'émission

Trente-cinq chefs d'Etat et de gouvernement, une centaine de ministres, des experts et des entrepreneurs...La Conférence sur la sécurité a lieu ce week-end à Munich et réunit plus de 500 participants autour, notamment, de l'épineuse question de la défense européenne.

Le drapeau français flotte sur le pont de la 3ème FREMM (FRégate Européenne Multi-Missions)
Le drapeau français flotte sur le pont de la 3ème FREMM (FRégate Européenne Multi-Missions) Crédits : Boris Horvat - AFP

"Westlessness". C'est le thème de la Conférence sur la sécurité qui a lieu ce week-end à Munich. Cette grande rencontre réunit comme chaque année chefs d'Etat, ministres et experts des problèmes de défense. Rien de réjouissant puisque ce néologisme veut dire moins d'Ouest, où même déclin de l'Occident. Les temps ont changé : il y a treize ans, Vladimir Poutine dénonçait à Munich la domination américaine, l'an dernier personne n'applaudissait le nom de Donald Trump au grand embarras de son vice-président chargé de lire son discours; Aujourd'hui ni l'Américain ni le Russe ne sont présents. 

Emmanuel Macron, lui, y participe pour la première fois. Une semaine tout juste après son discours sur la stratégie de défense française et la dissuasion nucléaire, l'occasion de plaider encore une fois pour un réveil des Européens face à des enjeux communs : un ordre international bouleversé, une alliance atlantique malmenée, un président américain prompt à traiter ses alliés plus mal que ses adversaires , un axe Moscou-Pékin qui redessine les rapports de force, le Royaume-Uni tourné vers le grand large sans savoir encore où le vent, ou plutôt la tempête, le pousse - et pourtant sur notre continent des Européens qui tergiversent sans fin sur la nécessité d'une défense commune, divisés sur la définition même de la menace, empêtrés entre l'allégeance à l'Otan, les pressions américaines en matière d'armement, et leurs velléités de continuer à peser sur l'histoire. 

Quel serait le meilleur scénario, jusqu'à quel point la crise politique allemande favorise-t-elle ou non le volontarisme français, avec qui et comment passer à l'acte ? 

Nicole Gnesotto, historienne et titulaire de la chaire « Union européenne » au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), autrice de « L’Europe indispensable « (Editions du CNRS, 2019), Jean-Dominique Giuliani, président de la Fondation Robert-Schuman, Président de l’Institut libre d'étude des relations internationales (ILERI), auteur de « La Grande Bascule : le 21ème siècle européen » (Editions de l’Ecole de Guerre, 2019), Quentin Lopinot, professeur associé au Center For Strategic & International Studies (depuis Washington), Louis Gautier, directeur de la Chaire « Grands enjeux stratégiques contemporains » à l’Université Paris 1, ancien secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale, Olivier de France, directeur de recherche à l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS), responsable du programme Europe, auteur de « Géopolitique de l’Europe (A paraître cette année aux éditions Eyrolles), Daniela Schwarzer, directrice de l'Institut allemand de politique étrangère (depuis Munich)

Intervenants
  • Historienne et politiste, titulaire de la chaire « Union européenne » au Conservatoire national des arts et métiers.
  • président de la fondation Robert Schuman
  • directeur de la Chaire « Grands enjeux stratégiques contemporains » à l’Université Paris 1, ex-secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale
  • Directrice de l'Institut allemand de politique étrangère » (Direktorin der DGAP)
  • Directeur de recherche à l'Iris, chercheur en sciences politiques à l'université d'Oxford
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......