LE DIRECT

Le climat et la guerre

58 min
À retrouver dans l'émission

Sahel food crisis 2012: drought response in Mauritania
Sahel food crisis 2012: drought response in Mauritania

La COP21 touche à sa fin mais il est un aspect que les quelque 130 chefs d’Etat et de gouvernants réunis à Paris n’ont jamais abordé de front : il s’agit du lien entre le climat et la guerre .

L’enchainement des phénomènes est vieux comme le monde- vieux comme Homère et Thucydide dans notre civilisation. Mais les corrélations et les liens de causalités entre les changements climatiques, les famines, les migrations de population, les trafics en tous genres et les conflits armés s’accélèrent de façon massive. Et pourtant à chaque fois nos gouvernements, les organisations internationales, les ONG, semblent pris par surprise.

L’exemple le plus évident : le Sahel . Zone immense qui coupe en deux le continent africain, de la Mauritanie à la corne de l’Afrique, le Sahel concentre tous les maux contemporains : désertification, démographie galopante, migrations accrues, Etats en faillite, terrorisme djihadiste et guerre - l’armée française y combat depuis plus de deux ans.

Quel est aujourd’hui la réalité de la situation sur cet immense territoire ? Grâce aux technologies (big data notamment), peut-on anticiper, peut-on prévenir quelques-uns des facteurs de déstabilisation qui gonflent les mouvements migratoires jusqu’aux portes de l’Europe ? Quels sont les liens entre les différentes formes de terrorisme qui s’y développent, de Boko-Haram à DAESH dont la Libye devient le sanctuaire ?

Serge Michaïlof, chercheur à l’IRIS, enseignant à Sciences Po et conseiller de plusieurs gouvernements, il a été l’un des directeurs de la Banque mondiale et le directeur des opérations de l’Agence française de développement (AFD). Il vient de publier Africanistan (Fayard, 2015) et son ouvrage, Notre maison brûle au Sud (Fayard, 2010), a reçu le prix Jean-Michel Gaillard.

François Géré , Président de l'Institut français d'analyse stratégique (IFAS), directeur de recherches à Paris 3 Sorbonne Nouvelle. Son Dictionnaire de la pensée stratégique vient d’être réédité chez Larousse. Rappelons aussi, son Dictionnaire de la désinformation (Armand Colin, 2011).

Alain Gachet , président de RTI Exploration (Radar Technologies International)

Renaud Prouveur , PDG du groupe Spallian, a créé un moteur français de cartographie innovant

Pour prolonger :

Visitez le site internet du Club du Sahel et OCDE

A lire également :

La tribune de Serge Michailof publiée de Le Monde le 13 Novembre: Le G20 doit aider les pays du Levant à mieux accueillir les réfugiés syriens ainsi que le site internet personnel Serge Michailof.

Bruno Tertrais : «Le réchauffement climatique facteur de guerre ? Ce n’est pas sérieux !», L'Opinion, 7 décembre 2015.

L'homme qui fait jaillir l'eau du désert par Alain Gachet:

"En 2002, alors que je recherchais du pétrole pour Shell, l’utilisation du radar m’a permis de détecter des fuites d’eau gigantesques dans le désert de Syrte en Libye. Il s’agissait de la rivière artificielle de Mouammar Kadhafi. Cette fuite de plusieurs milliards de mètres cubes d’eau n’avait jamais été décelée avant que je ne le fasse. L’identification de cette fuite sera à l’origine de mon invention, le système Watex (pour Water Exploration), que je me suis acharné à mettre au point pendant deux ans. Ce Système Expert qui élimine tous les effets de surface, à l’image du télescope Hubble qui élimine tous les effets atmosphériques, m’a permis de faire rapidement de spectaculaires découvertes d’aquifères profonds pour des millions de personnes réfugiées ou déplacées depuis 2004 au Tchad puis au Soudan, en Afghanistan, en Angola, au Kenya, en Ethiopie puis récemment Iraq."

Courrier International
Courrier International

La chronique de Courrier International par Eric CHOL Revue de la presse africaine sur la région des grands lacs, cette semaine...

Au coeur des discussions de la COP21, la région du lac Tchad offre un condensé de tous les problèmes du Sahel et la presse africaine tire le signal d’alarme.

Le commentaire de l'actualité par Gigi Riva, Rédacteur au service étranger pour l'Espresso, Gigi Riva revient cette semaine sur la conférence de l'Etat major russe pour Poutine sur Erdogan et le trafic de pétrole avec Daech.

26 novembre,Scacco al califfo in tre mesi

Intervenants
  • Historien, spécialiste en géostratégie, président fondateur de l’Institut français d’analyse stratégique (IFAS)
  • chercheur à l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS), auteur notamment de Africanistan (Fayard, 2015)
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......