LE DIRECT
La planète Mars par la caméra OSIRIS de la sonde spatiale Rosetta

L'exploitation de l'espace

59 min
À retrouver dans l'émission

L'accélération technique, la rencontre entre le spatial, le numérique et l'intelligence artificielle déclenchent de nouvelles ambitions. Quels sont les nouveaux acteurs de l'exploitation spatiale? Quels sont les enjeux du new space?

La planète Mars par la caméra OSIRIS de la sonde spatiale Rosetta
La planète Mars par la caméra OSIRIS de la sonde spatiale Rosetta Crédits : Wikicommons

Xavier Pasco, Spécialiste de la politique spatiale américaine, directeur de la Fondation pour la recherche stratégique. Il a publié Le nouvel âge spatial. De la Guerre froide au New space en juin 2017 aux éditions du CNRS. 

Nicolas Bouzou, Économiste et directeur du cabinet de conseil Asterès, directeur d’études et enseignant en MBA (Master of Business Administration) au sein de l’École de droit et de management à l’université Paris II-Assas. Il a publié Le travail est l’avenir de l’Homme en septembre 2017 aux éditions de L’observatoire. 

Isabelle Sourbès-Verger, Géographe, chercheur au CNRS et spécialiste des politiques spatiales au Centre Alexandre Koyré. Elle a participé à l’écriture collective avec Florence Gaillard-Sborowsky et Emmanuel Puig de l’analyse comparée de la stratégie spatiale des pays émergents: Brésil, Inde, Chine publiée aux éditions de l’IRSEM (Institut de Recherche Stratégique de l’Ecole Militaire) en 2012.

Jean-Jacques Dordain, ancien directeur général de l'Agence spatiale européenne, il est  Conseiller du gouvernement du Luxembourg pour l'espace.

La chronique de Eric Chol

Eric Chol, Directeur de la rédaction de Courrier International

On connaissait la NASA mais désormais dans le domaine spatial il y a un Américain qui compte de plus en plus, c’est Elon Musk.

Lorsque Donald Trump a déclaré récemment qu’il voulait envoyer à nouveau des astronautes américains sur la lune, un homme a tweeté pour applaudir le président des Etats-Unis, et cet homme c’est effectivement le milliardaire Elon Musk. Pourtant, la relation entre les deux hommes est loin d’être simple, rappelle le site d’information Big Think : Musk faisait en effet partie d’un cercle de conseillers de la Maison Blanche jusqu’à ce qu’il démissionne après l’annonce par Donald Trump du retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris. Cette fois-ci le courant semble à nouveau passer entre les deux dirigeants.

« A présent que Trump renvoie l’Amérique sur la lune, Musk twitte pour soutenir ce changement de politique, rapporte le site Big Think, qui cite les propos du patron: « Il est grand temps que l’humanité se projette au delà de la Terre » ou encore « Nous devrions déjà avoir une base sur la lune ».

Voilà donc le grand objectif de celui qui est à la tête de Tesla mais aussi de SpaceX

« Il veut rendre d'autres planètes et lunes habitables pour l'humanité, raconte le Magazine Rolling Stones qui lui consacre ce mois-ci sa couverture avec ce titre évocateur : « Musk, l’architecte de demain ». Et le journaliste poursuit : « Si nous arrivons à ne pas renvoyer notre civilisation aux siècles obscurs avant cela, Musk restera certainement dans l'histoire comme l'un des grands hommes de ce millénaire. ».

Pour le moment, il y a certes beaucoup d’effets d’annonces de la part de ce prophète de 46 ans, mais il a aussi des belles réalisations spatiales à son actif, comme par exemple les 16 lancements réussis cette année, dont la moitié pour lesquels la fusée est revenue sur la terre. L’entreprise a d’ailleurs capté cette année une bonne part des lancements de satellites pour l’US Air Force et la NASA.

Mais Elon Musk veut décoller toujours plus vite : il a déjà annoncé le lancement dans quelques semaines de Falcon Heavy depuis le pas de tir Apollo 11 à Cap Canaveral, une fusée dont la poussée sera deux fois plus importante que celles des plus gros lanceurs. Et il a aussi déclaré qu’il voulait envoyer dans l’espace une voiture Tesla décapotable rouge qui jouera la chanson Space Oddity de David Bowie.

Autant d’ambitions mégalomaniaques qui provoquent, il est vrai, des ricanements dans la presse. Ainsi on pouvait lire récemment dans le très sérieux magazine Wired :

“Gloire à Elon Musk, Premier du nom, roi des Martiens et des Premiers Foreurs, Protecteur des Métros, le non-Chauve, le Briseur de l’industrie, le Père des Dragons. Et peut-être, désormais, le Rassembleur des sept continents. Du moins, si ses plans de fusées de voyage décollent”.

Il n’est pas seul à s’intéresser à l’espace...

Ses rivaux sont même de plus en plus nombreux. Parmi eux, il y a le milliardaire Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon, qui dirige aussi  Blue Origin et qui voudrait envoyer les premiers touristes dans l'espace en 2019. Le Washington Post– qui lui appartient aussi - raconte que le 12 décembre, Blue Origin a envoyé dans l’espace sa fusée New Shepard, une fusée réutilisable destinée à effectuer des vols suborbitaux.

Citons aussi parmi les concurrents d’Elon Musk la société Boeing, qui rêve aussi d’aventures lointaines. Le Chicago Tribune rapporte une anecdote amusante : le patron de Boeing a déclaré récemment : 

« Nous allons battre Elon Musk pour aller sur Mars ». Quelques instants plus tard, poursuit le journal, Musk répondait : « Allez-y». Et le patron de Boeing a répliqué sur Twitter : « C’est parti ».

Le nouvel âge spatial. De la Guerre froide au New space, de X. Pasco / Le travail est l'avenir de l'homme, de N. Bouzou / Analyse comparée de la stratégie spatiale des pays émergents, par F.G-Sborowsky, E. Puig et I. Sourbès-Verger
Le nouvel âge spatial. De la Guerre froide au New space, de X. Pasco / Le travail est l'avenir de l'homme, de N. Bouzou / Analyse comparée de la stratégie spatiale des pays émergents, par F.G-Sborowsky, E. Puig et I. Sourbès-Verger Crédits : éditions du CNRS / de l'Observatoire / de L'INSERM
Intervenants
  • Directeur de la Fondation pour la recherche stratégique et spécialiste de l’espace
  • économiste, directeur du cabinet d’analyses Asteres, directeur d’études au sein du MBA Law & Management de l’université Panthéon-Assas (Paris II)
  • géographe, directrice de recherches CNRS Centre Alexandre Koyré, spécialiste des questions de géopolitique de l'espace et des politiques spatiales.
  • Directeur général de l’ESA
  • Directeur de la rédaction de l'Express
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......