LE DIRECT

Jacqueline de Romilly

49 min
À retrouver dans l'émission

Une émission proposée par Francesca isidori Avec l'académicienne Jacqueline de Romilly... Née à Chartres, en 1913 (fille de Maxime David, professeur de philosophie, mort pour la France, et de Jeanne Malvoisin), elle a épousé en 1940 Michel Worms de Romilly. Elle a effectué sa scolarité à Paris : au lycée Molière (lauréate du Concours général, la première année où les filles pouvaient concourir), à Louis-le-Grand, à l'Ecole normale supérieure de la rue d'Ulm (1933), à la Sorbonne. Agrégée de lettres, docteur ès lettres, elle enseigne quelques années dans des lycées, puis devient professeur de langue et littérature grecques à l'université de Lille (1949-1957) et à la Sorbonne (1957-1973), avant d'être nommée professeur au Collège de France en 1973 (chaire : La Grèce et la formation de la pensée morale et politique). Du début à la fin, elle s'est consacrée à la littérature grecque ancienne, écrivant et enseignant soit sur les auteurs de l'époque classique (comme Thucydide et les tragiques) soit sur l'histoire des idées et leur analyse progressive dans la pensée grecque (ainsi la loi, la démocratie, la douceur, etc.). Elle a également écrit sur l'enseignement. Deux livres sortent de ce cadre professionnel ou humaniste : un livre sur la Provence, paru en 1987, et un roman, paru en 1990. Après avoir été la première femme professeur au Collège de France, Jacqueline de Romilly a été la première femme membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres (1975) et a présidé cette Académie pour l'année 1987. Elle est membre correspondant, ou étranger, de diverses académies : Académie du Danemark, British Academy, Académies de Vienne, d'Athènes, de Bavière, des Pays-Bas, de Naples, de Turin, de Gênes, American Academy of Arts and Sciences, ainsi que de plusieurs académies de province ; et docteur honoris causa des universités d'Oxford, d'Athènes, de Dublin, de Heidelberg, de Montréal et de Yale University ; elle appartient à l'ordre autrichien « Ehrenzeichen für Wissenschaft und Kunst » et a reçu, en 1995, la nationalité grecque et est nommée, en 2001, ambassadeur de l'Hellenisme. Elle a aussi reçu de nombreux prix : Prix Ambatiélos de l'Académie des inscriptions et belles-lettres(1948), prix Croiset de l'Institut de France (1969), prix Langlois de l'Académie française (1974), Grand prix d'Académie de l'Académie française (1984), prix Onassis (Athènes, 1995). Ella est élue à l'Académie française, le 24 novembre 1988, au fauteuil d'André Roussin (7e fauteuil). Son dernier ouvrage : Tragédies Grecques au fil des ans paraîtra en juin aux éditions des Belles Lettres. Il s'agit d'un recueil d'études sur la tragédie grecque du dernier tiers du Ve siècle av. J.-C. et ses rapports avec les mouvements intellectuels athéniens. Bibliographie : 1947, 1951. Thucydide et l'impérialisme athénien, la pensée de l'historien et la genèse de l'oeuvre (thèse principale) 1953-1972. Thucydide. La guerre du Péloponnèse, 5 vol. (édition et traduction en collaboration avec L. Bodin et R. Weil) 1956, 1967. Histoire et raison chez Thucydide 1958, 1971. La crainte et l'angoisse dans le théâtre d'Eschyle 1961, 1980. L'évolution du pathétique, d'Eschyle à Euripide 1968. Time in greek tragedy 1969. Nous autres professeurs 1970, 1982. La tragédie grecque 1971. La loi dans la pensée grecque, des origines à Aristote 1975. Problèmes de la démocratie grecque 1976. Magic and rhetoric in ancient Greece 1977. The rise and fall of States according to Greek authors 1979. La douceur dans la pensée grecque 1980. Précis de littérature grecque 1984, 1991. "Patience mon coeur !" : l'essor de la psychologie dans la littérature grecque classique 1984. L'enseignement en détresse 1985. Homère 1986. La modernité d'Euripide 1987. Sur les chemins de Sainte-Victoire 1988. Les grandes sophistes dans l'Athènes de Périclès 1989. La Grèce à la découverte de la liberté 1990. Ouverture à coeur 1990. La construction de la vérité chez Thucydide 1990. Thucydide. Histoire de la guerre du Péloponnèse (traduction) 1991. Ecrits sur l'enseignement 1992. Pourquoi la Grèce ? 1993. Les oeufs de Pâques 1993. Lettre aux parents sur les choix scolaires 1994. Rencontres avec la Grèce antique 1995. Tragédies grecques au fil des ans 1995. Alcibiade ou les dangers de l'ambition 1997. Hector 1998. Le Trésor des savoirs oubliés 1999. Laisse flotter les rubans (nouvelles) 2000. La Grèce antique contre la violence 2002. Sous des dehors si calmes 2003. Une certaine idée de la Grèce 2004. De la flûte à la lyre 2005. Homère 2005. L'élan démocratique dans l'Athènes ancienne 2005. L'invention de l'histoire politique chez Thucydide : études et conférences choisies 2006. Les roses de la solitude 2006. Problèmes de la démocratie grecque 2006. Actualité de la démocratie athénienne : entretiens avec Fabrice Amedeo 2006. Jacqueline de Romilly raconte l'Orestie d'Eschyle 2007. Dans le jardin des mots (avril, Editions de Fallois) Collaboration, notamment : à la Revue des Etudes grecques, à la Revue des Etudes anciennes, à la Revue de Philologie, au Journal des Savants, à la Revue des Deux Mondes et à la Revue du Nord.

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......