LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

HOMMAGE à ALAIN BASHUNG

1h20

Alain Bashung & Chloé Mons
Alain Bashung & Chloé Mons
Alain Bashung & Chloé Mons © Radio France Nous rediffusons cette semaine l'émission du dimanche 3 juillet 2005 qu'avait réalisée Alain Bashung, avec la complicité de Chloé Mons. **LA BALLADE DE CALAMITY JANE** Par **Chloé Mons et Alain Bashung** Idée et conception : Chloé Mons d'après "Lettres à sa fille" de Calamity Jane. Musique originale : Rodolphe Burger et Chloé Mons Paroles : Chloé Mons (sauf pour "Saddle the Wind" de Jay Livingston et Ray Evans) Lecture : Alain Bashung Chants : Chloé Mons, Alain Bashung et Rodolphe Burger Guitare : Rodolphe Burger Harmonica : Alain Bashung Percussions : Marco de Olivera Ingénieurs du son : Nicolas Sturmel et Marco De Olivera Mix : Jean-Marc Potterie Réalisation : Christine Diger « Les consonances de "Calamity Jane" sonnent comme un coup de revolver dans le désert. Immédiatement on pense à une bandit, une hors-la-loi, une énervée des westerns. Les "Lettres à sa fille" éclairent la femme Martha Jane Cannary d'une autre lumière. Calamity Jane est amoureuse et ce non mythique lui est donné comme un mot doux par son époux. Elle veut être indépendante alors elle s'habille en homme. Elle veut gagner sa vie alors elle travaille. Elle est maman, et l'abandon de son enfant la perdra. Histoire vraie et tragique, épopée au comble de l'humanité, ce livre expose une légende bien vivante, de chair et de sang. Une femme qui veut être libre à tous prix, en équilibre entre son passé et son avenir, dans un ouest qui ne sera bientôt plus celui des chevaux. » Alain Bashung et Chloé Mons « On connaît surtout son personnage de bande dessinée savoureusement immortalisé par Goscinny dans la série "Lucky Luke", celui d'une cow girl excentrique avec ses jurons terrifiants, ses exploits à la carabine, sa descente exceptionnelle de whisky, en fait ses manières peu recommandables. Et pourtant, la vie de Calamity Jane semble avoir été plus remarquable que sa légende. A une époque très puritaine, où une femme ne se mettait jamais en pantalon, ne fumait ni ne buvait d'alcool, Calamity Jane menait une vie tout à fait scandaleuse : chercheuse d'or, poseuse de rails, éclaireuse pour l'armée, conductrice de diligence, voire serveuse de saloon. La publication de ces lettres vient révéler un tout autre visage de Calamity Jane. A 21 ans, elle mit au monde une petite fille à la suite de sa liaison avec une autre légende de l'Ouest du nom de "Wild Bill". Mais estimant que son style de vie ne lui permettrait pas de l'éduquer correctement, elle décida d'abandonner son enfant. Très vite, elle souffrit cruellement de l'absence de sa fille et ressentit un besoin urgent de communiquer avec elle. Dans ces 27 lettres tendres et intimes écrites entre 1877 et 1902, mais que sa fille ne devait lire qu'après sa mort, Calamity Jane concentra tout son amour maternel, racontant l'histoire de sa vie et dévoilant avec une grande lucidité les coulisses d'un Far West légendaire qui détruisit une femme trop indépendante pour son époque. » Laure Noël Extrait. « Ma Chérie, ceci n'est pas censé être un journal, et il se peut même que ça ne te parvienne jamais, mais j'aime penser à toi en train de le lire, page après page, un jour dans les années à venir, après que je serai partie. J'aimerais t'entendre rire en regardant ces photos de moi. Je suis seule dans ma cabane ce soir et fatiguée ». Avertissement ou défi, ceci est la première lettre écrite par Calamity Jane à sa fille le 25 septembre 1877. Une vingtaine d'autres lettres suivront, de façon très irrégulière, jusqu'à la dernière écrite en juin 1902, quelques mois avant sa mort. « Je suis malade et n'ai plus longtemps à vivre. J'emporte de nombreux secrets avec moi, Janey. Ce que je suis et ce que j'aurais pu être.» *« Lettres à sa fille » * de Calamity Jane est publié aux éditions Rivages (traduction de l'anglais Marie Sully).
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......