LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

LE THEATRE DES OREILLES (2/2)

1h20

LE THEATRE DES OREILLES (1/2) Valère Novarina©Radio France

Dans le cadre de sa 41ème saison : FACE A > LE THEATRE DES OREILLES (2/2) Un essai radiophonique de Valère Novarina Le 15 mars 1980, les 23, 25, 26 avril Valère Novarina seul dans le studio 110

avec piano, celesta, xylophone, violon, trompes, contrebasse, flûte, cor, guitare, clarinette, accordéon, voix, pieds, mains,et - la lutte des morts - le drame dans la langue française - naissance de l'homme de V - Entrée de l'homme de Valère dans le théâtre des oreilles - « il entend la langue sans parole. Il danse pour ce qui n'est pas là. Il danse dans l'espace qui n'est pas là. En chant muet, en langue sans paroles, en danse immobile. » - « il pensait habiter, vivre, non dans un monde mais dans une langue. Il disait : « S'il n'y a pas de monde pour l'homme, c'est parce qu'il parle ». Que l'homme n'était pas dans un monde mais dans une langue, jeté. Qu'il en vivait la traversée. Du berceau au cercueil, pas de monde pour lui, pas de réel extérieur. Parce qu'il parle. Pas de monde à parcourir. C'est dans une langue qu'il vit, se débattant, enlevant les voiles, tordant les draps. La langue française est mon suaire. C'est le suaire dans lequel je suis né. Langue, suaire, la langue française je suis dedans. C'est le tissu où j'ai vécu. La chair où j'ai été pris. La chair qui m'a pris. Elle me lâchera. Il pensait être vêtu de langues. Porter son costume de langue dans un théâtre silencieux, sur une scène non éclairée. » (Valère Novarina) Une rediffusion du 22 juin 1980. Valère Novarina est né en 1947 dans la banlieue de Genève. En 1974, sa première pièce, « L'Atelier volant » est mise en scène par Jean-Pierre Sarrazac. En 1976, pour le Théâtre National de Marseille, il réalise « Falstaff », une libre adaptation de « les Deux Henry IV ». Il a mis en scène plusieurs de ses pièces : « Le Drame de la vie », « Vous qui habitez le temps», « Je suis », « La Chair de l'homme », « Le Jardin de reconnaissance », « L'Origine rouge » et « La Scène ». Il a réalisé deux émissions pour l'Atelier de création radiophonique sur France Culture : « Le Théâtre des oreilles » (1980), ici rediffusé, et « Les Cymbales de l'homme en bois du limonaire retentissent » (1994). Qu'ils soient destinés à l'espace de la page, à cette autre espace qu'est la scène ou à l’espace radiophonique, ses textes, écrits sur le "théâtre du langage", mettent en scène "le drame de la parole". FACE B > S'ENTRETENIR 22 et 23 : Micheline et Gérald (16') Par Vladimir Léon Réalisation Lionel Quantin « S'entretenir » est une série de portraits d'anonymes de 8 minutes chacun, traversés de sons d'ambiances prélevés dans l'environnement de la rencontre. Diffusés tout au long de la saison 2009/2010 dans le cadre de la seconde partie de notre émission, les traits et portraits d'une centaine de personnes croisées sur le territoire de France sont ainsi dessinés pour former le spectre le plus large et le plus coloré d'une certaine France contemporaine et mutante. Toutes les différences (d'âge, d'origine, de profession, de parcours, de culture, d'opinions) y sont identifiées, chaque fois insaisissables...

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......