LE DIRECT

SCUDO, l'INVENTION D'UNE RADIO

1h20

Scudo, Ajaccio (Corse)
Scudo, Ajaccio (Corse)
Scudo, Ajaccio (Corse) © Palais de Tokyo **Un projet collectif, sous la direction de Cécile Le Prado, avec les artistes du Pavillon du Palais de Tokyo (session 2008-2009)** : Louise Hervé (France), Chloé Maillet (France), Isa Griese (Allemagne), Iris Touliatou (Grèce), Pedro Barateiro (Portugal), Matteo Rubbi (Italie), Gilles Toutevoix (France), Emma Dusong (France), Axel Straschnoy (Argentine) et **les artistes vivant en Corse associés** : Clio André, Verana Costa, Mélissa Epaminondi, François Farellacci, Tatiana Wolska Réalisation **Lionel Quantin** L'Atelier de création radiophonique s'associe au Pavillon du Palais de Tokyo pour la conception et la production d'un programme inédit réalisé par les artistes résidents au Pavillon cette année. Ce projet reçoit le soutien de la Collectivité territoriale de Corse. En 1977, commencent à Ajaccio les travaux de construction de la nouvelle station radio télé de FR 3 Corse qui doit constituer l'équipement régional le plus moderne de France. Avant la fin du chantier, alors que le bâtiment est presque achevé, un attentat détruit en partie ces installations, reportant sine die l'ouverture de la station. Depuis cette date, le bâtiment situé à la sortie de la ville, sur la route des Sanguinaires, est resté à l'abandon malgré plusieurs projets de réaménagement. A l'intérieur de l'édifice, on peut encore visiter le studio de radio qui n'a jamais été utilisé. Les artistes du Pavillon, sous la direction de Cécile Le Prado, ont choisi de faire exister ce lieu pour la première fois dans sa fonction initiale, en y organisant, en direct, leur programme radio sur les ondes de France Culture. Cet événement symbolise l'acte de naissance d'un studio de radio qui n'a jamais vu le jour. L'émission conçue comme une performance qui réactive le bâtiment fantôme, est envisagée à la fois comme un terrain d'enquête et de fiction, et comme une libre interprétation des histoires autour de la radio en Corse. **Le Pavillon** est le laboratoire de création du Palais de Tokyo à Paris. Il a été crée par l'artiste corse Ange Leccia qui le dirige depuis son ouverture en 2001. Le Pavillon accueille chaque année, pour une résidence de 8 mois, dix jeunes artistes et curateurs recrutés à l'issue d'un concours international. Plusieurs sessions de travail sont intégrées au programme sous forme d'expositions, de publications et de workshops en France ou à l'étranger. Chaque projet est placé sous la responsabilité d'un artiste ou critique invité qui en accompagne le déroulement. Le Pavillon est un lieu d'échanges entre artistes et le foyer d'une réflexion sur les pratiques et les enjeux de l'art aujourd'hui. C'est aussi un lieu d'inscription immédiate de la pratique dans le champ de l'art. Enfin, si l'activité artistique repose généralement sur l'affirmation d'une démarche individuelle singulière, le Pavillon favorise un questionnement collectif et l'élaboration d'une relation de travail entre artistes. **Clio André** , née en 1986 à Corte. A partir d'un travail sur son propre corps, elle questionne la représentation sociale des êtres. **Pedro Barateiro** , né en 1979 à Almeida (Portugal). Il s'interroge sur la possibilité et l'impossibilité de la communication entre les êtres. **Verana Costa** , née en 1986 à Grasse. Elle crée des installations à partir de dessins, de sons ou de musique qui sondent la vulnérabilité de ce qui nous entoure. **Emma Dusong** , née en 1982 aux Lilas. Elle utilise différents médiums dans son travail comme le dessin, l'installation, la vidéo, la performance et la chanson. Elle s'interroge sur le face à face en tentant de dévoiler une douleur invisible. **Mélissa Epaminondi** , née en 1977 à Bastia. Architecte de formation, elle joue des mutations et des métamorphoses d'une discipline à une autre. **François Farellacci** . Par l'utilisation de dispositifs documentaires, il s'intéresse à l'altérité, notamment à travers la question du corps. **Isa Griese** , née en 1981 à Brême (Allemagne). Elle dessine des vêtements dont l'univers rejoint parfois la fiction. **Louise Hervé et Chloé Maillet** ont fondé l'I. I. I. I. (International Institute for Important Items) en 2001, association spécialisée dans l'archéologie de bureau, les discours didactiques et la conception de diagrammes. Elles élaborent depuis des performances et de films. **Matteo Rubbi** , né à Seriate (Italie) en 1980. A partir d'actions élémentaires répétitives, il induit un phénomène de perception décalé et instable de la réalité. **Axel Straschnoy** , né en 1978 à Buenos Aires (Argentine). Son travail interroge les enjeux de la représentation et les procédés de fabrication d'une oeuvre. **Iris Touliatou** , né en 1981 à Athènes (Grèce). A partir de dessins, textes, films, elle crée des installations qui rejouent les aspects fragiles de notre environnement urbain. **Gilles Toutevoix** , né en 1976 à Avignon. Il collabore avec des chorégraphes et des danseurs pour qui il réalise des environnements visuels et des captations. **Tatiana Wolska** , née à Zawiercie (Pologne) en 1977. Sculpteur, elle utilise des matériaux voués à l'oubli et les transforme en les enchevêtrant et en les assemblant. **Cécile Le Prado** , née en 1956. Compositrice et réalisatrice d'installations sonores. Ses compositions sont un travail musical, une métaphore onirique du paysage sonore réel, à la fois un prétexte et le point de départ d'un voyage intérieur. Elle propose des musiques-paysages, des sons-frontières, à explorer.
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......