LE DIRECT

La myasthénie de l’adulte

58 min
À retrouver dans l'émission

Un peu d’anatomie pour commencer. La motricité c'est-à-dire le mouvement, implique un système simple. L’impulsion nait au niveau des neurones moteurs qui sont situés à la superficie du cerveau dans une région bien spécifique appelée la région frontale ascendante. De ces neurones, partent des filets nerveux qu’on appelle les axones qui s’enfoncent dans la profondeur du cerveau, et cheminent ensuite dans la moelle épinière. A chaque étage de la moelle, ces filets nerveux moteurs s’articulent avec un deuxième neurone. Ce deuxième neurone donne à son tour naissance à des axones qui sortent de la moelle et qui vont former les racines motrices de la moelle puis les nerfs. Ces nerfs se terminent au contact des muscles qui vont assurer le mouvement. Le nerf n’entre pas dans le muscle. Il en reste séparé par un espace infime dénommé la jonction neuro-musculaire. Une substance chimique, libérée par le nerf lors de l’arrivé de l’influx nerveux va stimuler en quelque sorte le muscle. La myasthénie est une maladie qui affecte de manière spécifique la jonction neuro-musculaire. Maladie rare, la myasthénie est aussi une maladie méconnue. Elle est pourtant largement accessible à des traitements. C’est ce que nous allons voir avec notre invité, le Professeur Djillali Annane . Chef du Service de Réanimation à l’Hôpital Raymond Poincaré à Garches, Djilalli Annane est Professeur à l’Université Versailles-Saint Quentin.

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......