LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Spécial Avignon 2011-En direct et en public de la cour du Musée Calvet : "Voix d’auteurs"

1h27
À retrouver dans l'émission

Les saules pleureurs sont des fleurs (mais ils ne le savent pas) de Michèle Guigon

suivi de

Majorette ! de Mireille Roussel

Réalisation : Marguerite Gateau

Comme des voix seules en scène

les auteures de ce soir auront des mots qui disent et des mots qui taisent.

elles trouveront des angles différents pour nous épingler avec une force légère à laquelle on n’est pas habitués.

auteures à Calvet, moments de grâce, d’esprit, et de directs au Coeur.

Denise, Michèle, Mireille, à vous…

Jean LARRIAGA

Administrateur délégué à la Radio

Majorette ! a bénéficié de l’aide à la création du Centre National du Théâtre.

Soirée dédiée à Denise Bonal

Les saules pleureurs sont des fleurs (mais ils ne le savent pas) de Michèle Guigon lu par l’auteur

accordeon
accordeon Crédits : V. Noël - Radio France
Michèle Guigon V. Noël © Radio France Un texte qui parlera de la vie. Ou de la mémoire. Ou peut-être de merci. Ou de ne pas oublier de dire merci à la vie, et aux gens qui la rendent vivable. Voilà. Mais puisque la vie est imprévisible, libre, le sujet du texte peut changer, parce que chaque jour est une découverte. Comme la fois où je me suis rendu compte que les saules pleureurs sont des fleurs... Michèle Guigon s’accompagnera elle-même à l’accordéon. Quelques rencontres importantes tracent les courbes de sa route : Jérôme Deschamps pour ses 7 premières années à la Capitale, pour qui elle est comédienne, compositrice et accordéoniste de 1978 à 1985. En 1984 elle crée la Cie du P'tit Matin, avec Anne Artigau. Alain Crombecque, directeur du Festival d'Avignon lui passe commande; ce sera *Marguerite Paradis* ou *l'Histoire de tout le Monde* (Festival d'Avignon 1985, MC93 Bobigny). Suivent les créations *d'Etats d'Amour* , *En Face ou la Chanson Perdue* , *les Chantefables * de Desnos/Wiener, le tout avec Anne Artigau. Claude Régy lui conseille de présenter un dossier pour la Villa Médicis Hors-les-Murs dont elle est lauréate en 1990.Au retour elle crée *Piavodéon* avec Susy Firth. Alain Crombecque, pour sa dernière année en Avignon, lui demande un "cabaret" pour animer les soirées du Festival; c'est ainsi que naît le *Cabaret du P'tit Matin* , où toute la famille d'artistes variés de l'équipe est réunie et où toutes les disciplines qui font le spectacle, et qu'elle aime, peuvent se croiser et se marier. S'ensuivent notamment *Le P'tit Matin aux Étoiles* , *La Vie Va Vite* , *GuiGon &Cie* , *Une Seconde* , *La Vie Va Où ?...* . Le solo *Pieds nus, traverser(z) mon cœur* , sera repris du 17 août au 23 septembre 2011 au Lucernaire à Paris. Proposé par la SACD avec France Culture **Les saules pleureurs sont des fleurs (mais ils ne le savent pas) de Michèle Guigon** suivi de **Majorette *!* de Mireille Roussel** ***Majorette !* de Mireille Roussel et Ricardo Munoz lu par Mireille Roussel**
majorette
majorette Crédits : V. Noël - Radio France
Mireille Roussel et les musiciensV. Noël © Radio France Viviane a douze ans. Elle fait partie des « Saphirs », les majorettes de Ruoms. Etre majorette dans ce petit village, c’est à peu près ce que l’on peut faire de mieux, c’est être ensemble, c’est apprendre, mais pour Viviane, c’est surtout la possibilité d’un ailleurs. Dans les paillettes de son costume elle trouve les étoiles qui manquent à son paysage. Viviane a un grand rêve, celui de devenir capitaine du bataillon, la référence, celle qui commande et que tout le monde regarde. Un idéal de perfection ! Coincée dans un village et une famille trop petits pour ses rêves, elle travaille, répète inlassablement les gestes, s’enivre du mouvement de son bâton, en quête de la virtuosité qui lui permettra de prendre la place de Françoise, l’actuelle capitaine, le moment venu. Des doutes de l’adolescence aux succès des défilés, de la compétition entre filles aux sourires des garçons, Viviane est portée par cette volonté de se dépasser, ce moteur pour échapper à un quotidien qui ne lui laisse pas de place. Mireille Roussel Dès sa sortie du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique en 1992, Mireille Roussel travaille avec Philippe Adrien, qui y fut son professeur, dans « Grand Peur et Misère du III Reich ». Dans le même temps, elle rencontre Ludovic Lagarde qui la met en scène dans plusieurs spectacles, de «Le Petit Monde de Georges Courteline » en 1993 au « Cercle de Craie Caucasien »en 2000. Tout en continuant son parcours théâtral sous la direction de Noel Casale, Nabil El Azan ou Célie Pauthe, elle commence en 1997 une carrière au cinéma et à la télévision et entretient depuis des fidélités avec des réalisateurs comme Laurent Achard, Siegrid Alnoy, Francis Girod, ou Daniel Janneau. « Majorette ! » est son premier texte en tant qu’auteur. Ricardo Munoz Scénariste et directeur artistique de longs et courts-métrages au cinéma, Ricardo Munoz collabore régulièrement avec des auteurs tels que Laurent Achard, Maria Isabel Ospina ou Pascal Cervo. Equipe de réalisation : Catherine Déréthé, Clotilde Thomas.Assistant de réalisation : Benjamin Hû
Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......