LE DIRECT
Mireille Herbstmeyer et Frédéric Le Sacripan dans 'Les Sept contre Thèbes, Eschyle, pièces de guerre', une adaptation pour le théâtre mise en scène par Olivier Py, juillet 2016, Festival d'Avignon

Les Suppliantes d'Eschyle, dans une adaptation d'O. Py

59 min
À retrouver dans l'émission

Avec Les Suppliantes, Eschyle atteint un tel dépouillement dramatique que l'intrigue en devient archétypique. A partir d'un groupe de femmes persécutées venues demander asile au roi d’Argos, la pièce parvient à évoquer les questions essentielles relatives à l'exil qui résonnent encore aujourd'hui.

Mireille Herbstmeyer et Frédéric Le Sacripan dans 'Les Sept contre Thèbes, Eschyle, pièces de guerre', une adaptation pour le théâtre mise en scène par Olivier Py, juillet 2016, Festival d'Avignon
Mireille Herbstmeyer et Frédéric Le Sacripan dans 'Les Sept contre Thèbes, Eschyle, pièces de guerre', une adaptation pour le théâtre mise en scène par Olivier Py, juillet 2016, Festival d'Avignon Crédits : Jean-Marc ZAORSKI/Gamma-Rapho - Getty

D’Eschyle, Olivier Py a monté la trilogie de L’Orestie  en version intégrale : Les Sept contre Thèbes ,  puis Les Suppliantes et enfin Les Perses sous une forme réduite dont il signe le texte et l’adaptation, toujours dans l’esprit de ce «théâtre d’intervention » qui permettra aux quelques interprètes de ces spectacles de les présenter dans des lieux où le théâtre ordinaire ne peut s’aventurer : salles des fêtes, établissements scolaires, comités d’entreprise… Dans Les Suppliantes, l’intrigue est d’un dépouillement tel qu’elle en devient presque archétypique. Un chœur de femmes, fuyant des noces auxquelles on veut les contraindre, vient demander asile et protection en terre d’Argos ; le roi du pays, après avoir hésité entre deux droits et deux intérêts – ceux de son peuple, ceux des suppliantes –, décide de leur accorder son soutien et se prépare à une guerre dès lors inévitable. La situation, sans autre ressort dramatique que les affres des malheureuses, suffit à évoquer des questions aussi essentielles que la violence faite aux femmes, l’exil et le malheur des réfugiés, l’accueil de l’étranger et l’hospitalité comme devoir.

Texte français et adaptation Olivier Py

Distribution

  • Philippe Girard
  • Mireille Herbstmeyer
  • Frédéric Le Sacripan

Equipe de réalisation

  • Réalisation Baptiste Guiton
  • Prise de son et mixage : Louise Loubrieu, Jean-Michel Cauquy, Bastien Varigault, Jean-Benoît Têtu

Cet enregistrement a été réalisé en direct du Musée Calvet du Festival d'Avignon en juillet 2015

L'équipe
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......