LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Antonio Negri

Gloria, in Trilogie de la résistance de Antonio Negri

59 min
À retrouver dans l'émission

Une fiction en direct et en public d'Avignon qui renvoie à la période de l’occupation allemande en Italie après 1943. Que signifie résister – et que signifie résister quand on est une femme, et que la violence est omniprésente ? Et que signifie aimer, envers et contre tout, en temps de guerre ?

Antonio Negri
Antonio Negri Crédits : Sergio Gaudenti - Getty

Gloria in trilogie de l'amour de Toni Negri

Pièce inédite traduite de l’italien par Judith Revel
Avec Ruth Olaizola et les acteurs du groupe 43 de l’école du TNS
Musique Sylvain Cartigny, Joseph Dahan et Colin Russeil
Conseiller littéraire Guillaume Poix
Réalisation Christophe Hocké

Résumé

Gloria est le second volet d’une trilogie qui comprend également un premier texte théâtral consacré à Claire, la compagne de François d’Assise, et un troisième sur Orsola, un personnage imaginaire de femme inspiré par la Sainte Ursule des cycles de Carpaccio (et devenue dans l’écriture de Negri la fondatrice de la ville de Venise). Le fil qui lie les trois pièces est avant tout celui de l’exploration de la complexité des personnages féminins ; mais c’est également une manière de construire un questionnement serré sur les formes de l’amour (de soi, des autres, charnel, mystique, familial, politique…) dont on retrouve en permanence les échos dans chacune des trois pièces. Gloria nous renvoie à la période de l’occupation allemande en Italie après 1943. Que signifie résister – et que signifie résister quand on est une femme, et que la violence est omniprésente ? Et que signifie aimer, envers et contre tout, en temps de guerre ? Gloria est le point de cristallisation de ces questionnements, elle leur donne une consistance charnelle impressionnante. Comme enchâssé dans le récit historique, un écho contemporain – du côté des luttes de femmes qui aujourd’hui défendent à la fois leur singularité et le principe de leur autodétermination. Parce qu’aimer et lutter, c’est toujours être libre.

Antonio Negri

Antonio Negri, dit « Toni » Negri, est né en 1933. Nommé très tôt professeur de philosophie du droit à l’Institut de Science Politique de l’université de Padoue, dont il deviendra rapidement le directeur, il est également l’un des leaders de la contestation sociale et politique dans les années 1960 et 1970 en Italie.S’il est l’une des figures centrales de la lecture « opéraiste » du marxisme, et si son travail est consacré aussi bien à des études de philosophie politique qu’à l’analyse du phénomène de la globalisation, on ignore souvent qu’il écrit pour le théâtre depuis une quinzaine d’années. Ses pièces ont été jouées au Théâtre Vidy de Lausanne, au Théâtre National de la Colline, au Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis, à la Comédie de Reims, et, en collaboration avec France Culture, au Festival d’Avignon et à l’Odéon-Théâtre de l’Europe.

Issu d’une formation musicale classique au Conservatoire, Christophe Hocké étude ensuite les Lettres modernes et l’Art dramatique. Metteur en scène, comédien et musicien, il travaille en Allemagne et en France. Il réalise des fictions à Radio France depuis 2015.

Lecture suivie d’un entretien avec Toni Negri

Assistant à la réalisation Vivien Demeyère

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......