LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Turquie, à l'aube

"Requiem pour une ville perdue" d'Asli Erdoğan

58 min
À retrouver dans l'émission

Ce texte est un requiem à la mémoire d’une solitude, celle de l’auteure au cœur de son pays perdu : la Turquie.

Turquie, à l'aube
Turquie, à l'aube Crédits : Danny Hu - Getty

En direct du studio 104 de la maison de la radio

Traduit du turc par Julien Lapeyre de Cabanes
Publié aux éditions Actes Sud dans la collection « Lettres turques » dirigée par Timour Muhidine
Réalisation : Christophe Hocké
Extraits choisis par Marion Stoufflet
Lecture par Noémie Lvovsky  et Anne-Lise Heimburger

Roman en douze chapitres qui évoque plusieurs périodes de la vie de l’auteur. Un livre tel un requiem où l’on trouve la quintessence de l’œuvre d’Aslı Erdoğan, qui parvient une fois encore à transmuer le réel, à imposer au lecteur le sentiment qu’il n’est plus que vibration face à un pays, une ville, et l’exil. Ce texte est un requiem à la mémoire d’une solitude, celle de l’auteure au cœur de son pays perdu.                    
De l’enfance, où la figure de la mère revient sans cesse, à la maturité tourmentée par l’engagement politique, esthétique et féministe, Aslı Erdoğan dévoile ici le ressouvenir absolu de son existence tendue depuis toujours vers la nécessité d’écrire. Car, dit-elle, “écrire c’était pour que mes mains puissent toucher l’invisible dans tout ce qui se voit”.                    
Au centre de cet art poétique se dresse, sublime, la ville d’Istanbul, telle une matrice vertigineuse. Et les ruelles de Galata, quartier tant aimé, arpenté, tel un labyrinthe grand ouvert sur le Bosphore.                    
Ce livre est par essence un monde intérieur, qui précède et accompagne jusque dans l’exil l’une des voix majeures de la littérature contemporaine.

Présentation de l’éditeur

En juillet 2018, France Culture avec la SACD avait invité Asli Erdogan, alors réfugiée politique en Allemagne, pour une lecture de sa nouvelle Les oiseaux de bois, interprétée par Amira Casar. Avec cette nouvelle invitation, nous marquons notre fidélité à une écrivaine talentueuse et courageuse.

Physicienne de formation, Aslı Erdoǧan a travaillé au Centre européen de recherches nucléaires de Genève. Elle est l'une des voix les plus importantes de la littérature turque contemporaine. Ses livres sont traduits en Europe comme aux États-Unis. Après de longs mois de prison, comme de nombreux opposants au régime, Asli Erdoğan, en attendant la reprise de son procès, vit actuellement entre l'Allemagne, l'Italie et la France.

Equipe de réalisation : Claire Levasseur et Justine Dibling
Conseillère littéraire Caroline Ouazana

Son œuvre est publiée par Actes Sud.

Bibliographie

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......