LE DIRECT
Le président du Brésil, Jair Bolsonaro, salue les fans lors de la Coupe du Monde , Brésil 2019.  Match entre l'Italie et le Paraguay au Valmir Campelo Bezerrao Stadium (3/11/2019)

Le Siècle du populisme de Pierre Rosanvallon / Pourquoi ? de Philippe Huneman

48 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir comme chaque semaine deux essais sous les feux de la critique : "Le Siècle du populisme : Histoire, théorie, critique ", de Pierre Rosanvallon paru au Seuil et "Pourquoi ? Une question pour découvrir le monde" de Philippe Huneman, publié chez Autrement .

Le président du Brésil, Jair Bolsonaro, salue les fans lors de la Coupe du Monde , Brésil 2019.  Match entre l'Italie et le Paraguay au Valmir Campelo Bezerrao Stadium (3/11/2019)
Le président du Brésil, Jair Bolsonaro, salue les fans lors de la Coupe du Monde , Brésil 2019. Match entre l'Italie et le Paraguay au Valmir Campelo Bezerrao Stadium (3/11/2019) Crédits : Buda Mendes - FIFA / FIFA - Getty

Deux livres qui s’attachent chacun à un mot. « Populisme » pour Pierre Rosanvallon qui boucle plus de vingt ans de réflexion sur cette notion qui s’est imposée selon lui comme l’idéologie ascendante du XXIe siècle. L’historien et sociologue propose dans Le Siècle du populisme  : histoire, théorie, critique paru au Seuil, une approche à la fois historique, théorique et critique qui manque encore… et pour cause, il reste très difficile de parler du phénomène au singulier. Un projet finalement autant intellectuel que politique pour permettre d’en finir avec les stigmatisations impuissantes et dessiner des alternatives. Philippe Huneman lance aussi un défi, à lui comme à nous lecteurs, autour d’un simple mot : Pourquoi ? Une question pour découvrir le monde est publié chez Autrement. Une question pour découvrir le monde nous dit le philosophe, et qui nous emmène de la science à la métaphysique. La recherche d’explication, la difficulté à accepter qu’il puisse ne pas y en avoir sont au cœur de cet exercice de pensée souvent vertigineux.

Pierre Rosanvallon - Le Siècle du populisme : histoire, théorie, critique 

Je vous propose de commencer par le livre de Pierre Rosanvallon Le Siècle du populisme : histoire, théorie, critique publié au Seuil. L’historien et sociologue, professeur au Collège de France, poursuit ici un travail engagé depuis le début des années 2000 sur les mutations de la démocratie contemporaine. Dans Le bon Gouvernement paru en 2015, Rosanvallon partait de l’affirmation selon laquelle « Nos régimes sont dits démocratiques parce qu’ils sont consacrés par les urnes... Mais nous ne sommes pas gouvernés démocratiquement ». Ce constat lui sert de point de départ pour comprendre le populisme qui, selon ses propres mots, « révolutionne la politique du XXIe siècle ».

Car il s’agit bien dans ce nouvel essai de prendre au sérieux la proposition politique populiste en réponse à une crise de la démocratie… même si elle est difficilement saisissable comme l’historien et sociologue le reconnaît lui-même. Car si « populisme » est un mot en caoutchouc, c’est que son emploi est désordonné, mais pas qu’il ne veut rien dire. En réalité, malgré un nombre considérable de livres qui lui sont consacrés – un rapide sondage de cette émission montre qu’il en a été question au moins 18 fois en un peu plus de deux ans – la théorie du phénomène se fait toujours attendre. On continue à le réduire à un simple symptôme, à sa dimension protestataire, sans prendre en compte son histoire, ses fondements intellectuels… et donc sans pouvoir mener une critique sérieuse.

C’est ce à quoi s’attelle ce livre, on l’aura compris, qui se lance dans une confrontation radicale avec son sujet. Qu’il soit de gauche ou de droite le populisme relève d’abord d’une dynamique plus ou moins fantasmée de reprise du pouvoir sur une élite supposée corrompue par un peuple supposé vertueux. Il propose donc une vision puissante et attractive de la démocratie. Il faut en faire à la fois l’anatomie et la généalogie afin de dessiner des pistes pour une alternative.  

Cet ouvrage marque un tournant, celui de vouloir faire une théorie politique du populisme, c'est-à-dire de le traiter non pas tant comme une réaction, mais comme une action, non pas comme une somme d'émotions, mais de déterminer ce que peut être une raison populiste. Et donc il va s'attacher à décrire, à critiquer la théorie populiste de la démocratie donc sa vision du peuple, sa conception de la représentation, sa philosophie économique et évidemment aussi sa mobilisation des émotions. (Béatrice Bouniol)

Les questions qu'il pose sont assez simples… Elles sont fortes par leur évidence. Est-ce que les populismes sont un phénomène électoral, un mouvement de société, un courant politique, une idéologie avec son histoire, avec ses idéologues ? C'est ça qui est intéressant. C'est le but, c'est d'essayer de faire comprendre l'essence (mais en un seul mot) des populismes, c'est-à-dire qu'est ce qui fait leur unité, leurs fondements, leurs idéologies, leurs socles, etc. Et en même temps, de voir qu'est ce qui les différencie dans les réalités en prenant le recul historique en allant du XIXe siècle à aujourd’hui ? (Aliocha Wald Lazowski)

Philippe Huneman - Pourquoi ? Une question pour découvrir le monde

Deuxième temps de l’émission, je vous propose de nous pencher maintenant sur l’ouvrage de Philippe Huneman, Pourquoi ? Une question pour découvrir le monde, publié chez Autrement dans la collection « Les grands mots ». Philippe Huneman est philosophe des sciences, et plus spécifiquement de la biologie, directeur de recherches au CNRS, à l’Institut d’Histoire et de Philosophie des Sciences et des Techniques. Ses sujets vont de la biologie évolutive à l’écologie, il s’est intéressé aux modalités explicatives en biologie, ainsi qu’aux relations entre métaphysique et biologie.

Alors pourquoi, Pourquoi ? Parce que de tous les mots interrogatifs dont dispose le langage pour interroger le monde, un événement, un fait, une action… aux côtés de quoi, où, quand, comment et combien... pourquoi est peut-être le moins saisissable, le moins univoque. C’est à la fois la question que posent inlassablement les enfants, les scientifiques et les philosophes. Elle interroge aussi bien les choses et les événements – pourquoi la terre tourne-t-elle autour du soleil ? – que les actions – pourquoi faire ceci ou cela ? – ou que les croyances – pourquoi penses-tu ce que tu penses ? La question est au cœur de la « révolution scientifique » qui court de Galilée à Descartes, avant d’ouvrir une controverse entre les militants du comment ? de la physique plutôt que du pourquoi  trop proche de la métatphysique.

Il y a donc nous explique Huneman une grammaire du pourquoi qu’il s’agit d’établir avant de se lancer dans une réflexion sur les articulations et les confusions qui peuvent exister entre les différents sens, et finalement d’en percevoir les limites. Car il n’y a pas toujours de réponses, et l’on peut donc légitimement s’interroger sur la nécessité de poser la question… on peut même dire que le refus d’accepter l’absence de réponse à la question pourquoi est au cœur de la mécanique complotiste. 

Ce qui est intéressant dans la démarche de Philippe Hulman, c'est qu'il réinvestit toute l'histoire de la philosophie, toute la tradition philosophique pour répondre à des questions effectivement qui sont à la fois d'actualité ou décalées. […]Il existe toujours des questions sur pourquoi on est tel jour? Pourquoi aujourd'hui, c'est dimanche? Et puis, pourquoi on fait si… Des questions qui sont à la fois universelles et singulières, qui sont à la fois générales et précises, et auxquelles la philosophie a toujours voulu tenter de répondre ? (Aliocha Wald Lazowski)

Un des échos importants du livre de Philippe Hulman, en histoire justement, c'est comment finalement expliquer et comprendre sont deux choses totalement différentes, en tout cas distinctes. Expliquer, c'est essayer de trouver une cause, en fait, de ranger sous une loi de la nature. Comprendre, nous dit-il, s'est ressaisir la réalité du point de vue des humains que l'on étudie. Et donc, c'est aussi savoir reconstituer leurs préférences au moment et dans la société dans laquelle ils vivaient. Je trouve que cela a une implication assez forte dans les études historiques actuelles, c'est-à-dire de retrouver et d'essayer de se rapprocher au maximum du point de vue des acteurs des époques passées. (Béatrice Bouniol)

>>>>Choix musical : Tony Allen & Hugh Masekela - "We've Landed" (sortie début mars)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'instant critique

Béatrice Bouniol nous entraîne au théâtre pour voir ou revoir la pièce de Jean-Luc Lagarce : "Derniers remords avant l'oubli".  Ecrite en 1987, cette pièce majeure de Jean-Luc Lagarce porte en son centre une seule et même question : sommes-nous encore jeunes ? Et que doit-on abandonner pour ne plus l’être ?  On pourra la retrouver dans différents théâtres de province de février à mai. Aliocha Wald Lazowski nous plonge dans un autre univers celui de James Bond.  Citoyen du monde autant que sujet britannique, l’agent au service de Sa Majesté fait son grand retour au cinéma, avec le 25e film de la saga Mourir peut attendre sur les écrans dans quelques semaines. En attendant ce retour, on peut se plonger dans la biographie Il était une fois James Bond aux éditions de l’Archipel, et aussi dans le premier essai philosophique sur 007 intitulé Les cinq secrets de James Bond, aux éditions Max Milo, ou encore découvrir la Bande dessinée Casino Royale chez Delcourt. Pour tout savoir sur les événements et l’actualité du célèbre héros de pop culture créé par Ian Fleming, nous vous renvoyons au site Club James Bond France jamesbond007.net

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......