LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
les champignons matsutake sur des branchages de pin

Survivre dans les ruines du capitalisme

49 min
À retrouver dans l'émission

Deux essais étrangers sous les feux de la critique : un essai de l’anthropologue Américaine Anna L. Tsing intitulé "Le Champignon de la fin du monde"…deuxième temps nous verrons que "L’Imbécillité est une chose sérieuse"… c’est le titre du dernier essai du philosophe italien Maurizio Ferraris.

les champignons matsutake sur des branchages de pin
les champignons matsutake sur des branchages de pin Crédits : Koji Hanabuchi/Image Source - AFP

En studio pour débattre Jean-Marie Durand des Inrockuptibles et Pauline Peretz de La vie des idées.fr.

Petit rappel pour cette toute nouvelle émission sur France Culture : Avis critique proposera chaque semaine de scruter, d’analyser la production de ce domaine un peu particulier de l’édition qu’on appelle les « essais ». Leurs auteurs sont reçus chaque jour sur notre antenne… mais nous allons prendre un autre angle d’attaque, vous l’aurez compris celui de la critique. Avec une équipe de journaliste qui a fait des idées sa matière première et qui viendra débattre par paire.

En fin d’émission ils proposeront leur « Instant critique »… un conseil, un coup de cœur, un coup de gueule… la pensée s’exprime sur tous les supports et il s’agit de le faire savoir.

Anna Tsing - Le champignon de la fin du monde

Pour cette deuxième émission on part à la cueillette aux champignons. Et pas n’importe lequel… le Matsutake, une espèce dont raffolent les Japonais et qui est cueillit notamment dans les forêts de l’Oregon aux Etats-Unis. Un champignon qui va servir de fil conducteur à Anna Tsing pour déployer un regard original sur l’évolution du capitalisme.

Cet essai entre économie et écologie ne développe pas une vision idéologique ou morale… il se place au niveau des hommes, je rappelle que l’auteur est anthropologue, pour répondre à cette question : à quoi ressemble le capitalisme sans le progrès. Car la crise écologique a invalidé l’idée de progrès continu, d’accumulation. Mais quelque chose peut exister dans les ruines du capitalisme : là où précisément pousse le Matsutake.

Jean-Marie Durand : C'est un livre impressionnant , c'est à la fois un livre d'anthropologie, d'économie politique qui est vraiment technique, qui étudie la valeur d'échange, comment aujourd'hui un produit fait l'objet d'une spéculation sur un marché et c'est aussi un récit de voyage et un livre un peu poétique.

Pauline Peretz : ...Utilisation métonymique de ce champignon qui vit en symbiose avec son environnement, un environnement dégradé dont on pourrait penser que la dégradation est finalement néfaste à toute forme de vie. Cette dégradation va permettre à des formes péricapitalistes de se développer et c'est un des intérêts majeurs de ce livre.

Maurizio Ferraris - L’Imbécillité est une chose sérieuse

Deuxième temps de l’émission, autre essai, L’Imbécillité est une chose sérieuse paru aux Presses universitaires de France. C’est le fruit de la réflexion d’un philosophe italien important, Maurizio Ferraris, professeur à l’université de Turin. Important parce qu’il aborde de manière très sérieuse des questions contemporaines comme par exemple notre rapport au téléphone portable. Son précédent essai en 2016 s’intitulait Mobilisation totale, l’appel du portable paru aussi aux PUF. Important aussi parce qu’il est drôle, et ça, ça n’a pas de prix.

Dans ce livre, il s’attaque à un objet qui a beaucoup intéressé les philosophes : l’imbécillité. Et il montre tout de suite en quoi c’est un objet philosophique et une chose sérieuse…

Jean-Marie Durand : L'imbécillité est ce qu'il appelle la chose la mieux partagée au monde. En gros elle est logée, tapie en chacun de nous, y compris au sein des gens les plus géniaux et les plus créatifs, et pour lui, plus on est génial plus on est imbécile.

Pauline Peretz : C'est comme une énumération de toutes les imbécillités qui ont été faites dans l'histoire de la pensée, dans l'histoire de la guerre, etc. Donc moi je suis un peu gênée par le fait qu'à aucun moment il n'y est de preuve de cette affirmation qui est quand même très très forte -je manque probablement d'humour- qui est assez perturbante quand même. En fait certes c'est un petit essai d'intervention mais à aucun moment cette affirmation là n'est prouvée [ ....] Pour le coup c'est du patchwork (pour reprendre le terme qu'utilise Anna Tsing) et résultat je ne suis pas convaincue.

L'instant critique...

Pauline Peretz a choisi un article de la New York Review of Books intitulé "Why we must still defend free speech". Un article de David Cole paru le 28/09/2017.

Et Jean-Marie Durand a choisi au Centre Georges Pompidou une exposition actuelle d'Eric Baudelaire, intitulée "Après". Mais il y a également un film et des rencontres...

  • Liens

Pour en savoir plus sur le fameux champignon matsutake (site en anglais) :

La Vie des Idées est une coopérative intellectuelle, lieu de débat et atelier du savoir, La Vie des Idées.fr veut être un réseau de compétences qui dépasse les frontières géographiques et croise les champs disciplinaires, tout en cherchant à rester accessible au plus grand nombre. La consultation du site et l’abonnement aux lettres d’information sont entièrement gratuits.

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......