LE DIRECT
Alexandre Soljenitsyne lors d'une visite au Eton College en mai 1983

Les "enfants" Soljenitsyne

29 min

Le phénomène politico-social qu'est Alexandre Soljenitsyne n'a pas secoué que le monde russe et occidental à son époque, il a laissé des héritiers qui prolongent ses combats.

Alexandre Soljenitsyne lors d'une visite au Eton College en mai 1983
Alexandre Soljenitsyne lors d'une visite au Eton College en mai 1983 Crédits : Georges De Keerle / Contributeur - Getty

La découverte de Soljenitsyne pour toute une génération qui était très engagée à gauche, ça a été une détonation, un tremblement de terre, mais pas simplement politique, un tremblement de terre intime : des amitiés se sont heurtée au phénomène Soljenitsyne à la publication de L'Archipel du Goulag. Les gens se sont divisés entre ceux qui plaçaient leur dogme au-delà de tout et ceux qui acceptaient la lecture de Soljenitsyne. Et ouvrir L'Archipel du Goulag c'était en fait déjà rompre avec le dogmatisme des années d'extrême-gauche ou communistes. Moi je suis né après Soljenitsyne, après L'Archipel du Goulag en France, mais je suis le résultat de cela. C'est-à-dire que la manière dont on vivait était marquée par cette rupture fondamentale, les gens ont changé de vie, changé de pensée, changé de vision du monde avec Soljenitsyne. Si vous voulez comprendre tous les engagements humanitaires qui ont suivi, il faut comprend la rupture Soljenitsyne.    
Raphaël Glucksmann

La publication de L'Archipel du Goulag en France marque une rupture dans la pensée et dans les pratiques, l'utopie soviétique s'effrite dangereusement, générant replis et rejets. 

Soljenitsyne n'a pas eu la même réception dans son pays et en France. En Russie, on le connaît, on le lit, mais il n'y a peut-être pas eu cette rencontre qu'il y a eue en France.    
Daniel Struve

De plus, la pensée d'Alexandre Soljenitsyne ne fait pas qu'attaquer les Soviétiques, elle féconde d'autres pans de la pensée politique. 

La posture de Soljenitsyne, c'est une mise à distance des pouvoirs, y compris le pouvoir qui le sauve, qui l'accueille, qui le célèbre. Et c'est ça la figure de Soljenitsyne, et la fascination dans son oeuvre pour l'individu qui se lève et qui dit non, et en disant non, ébranle un système idéologique et policier parfaitement huilé. La réception de Soljenitsyne dans l'oeuvre anarchiste est extrêmement fascinante à découvrir par exemple.    
Raphaël Glucksmann

Enfin, la dimension souvent oubliée, mais celle qui transcende le temps plus sûrement que les conditions politico-sociales, l'aspect littéraire de l'écrivain est rentré dans les grands classiques. 

Il y a, pour toute oeuvre littéraire ce qu'on appelle le purgatoire, et Soljenitsyne y est sûrement entré, en Russie aussi, malgré une présence. Il y quand même quelques publications, on ne peut pas dire qu'il soit complètement oublié. Mais il y a aussi à le redécouvrir en dehors de ce contexte très lourd qui l'a entouré et qui l'accompagne. Quand on parle de Soljenitsyne, on a du mal à parler seulement de l'écrivain, on parle tout le temps de ce phénomène politique et social qu'a été son émergence en Occident. Il y aura sûrement une époque où Soljenitsyne sera lu comme un classique et on pourra découvrir l'écrivain avec toute sa spécificité, avec cette force de la parole en laquelle il croyait.    
Daniel Struve

Intervenants
  • Homme politique, essayiste, ancien directeur du “Nouveau magazine littéraire”
  • fils de Nikita Struve, éditeur en France d'Alexandre Soljenitsyne
L'équipe
Production
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......