LE DIRECT
Emmanuel Berl en 1975

"Berl, très français, très juif"

29 min
À retrouver dans l'émission

Alors Berl, juif ? Depuis quand ? En quel sens ?

Emmanuel Berl en 1975
Emmanuel Berl en 1975 Crédits : Louis MONIER / Contributeur - Getty

J'appartiens à une de ces familles françaises qui, à la fois, restent juives et ne le sont plus. Elles répugnent à la conversion, et elles ne vont plus à la synagogue.    
Emmanuel Berl, Sylvia

Berl est plutôt un bourgeois français israélite, d'une vieille famille assimilée : industriels du côté de son père, brillant universitaire du côté maternel. Certes, on avait été dreyfusard mais comme dans toutes les familles laïques et républicaines. Berl aimait citer La Comédie de Charleroi de son ancien ami Drieu la Rochelle "Jacob était juif, qu'est-ce qu'un juif ? Personne n'en sait rien, enfin, on en parle". Cela semblait bien résumer son propre rapport au judaïsme, jusqu'à une certaine période. 

Mais un juif ne traverse pas les années 30 et 40 sans que les autres lui fassent sentir ce qu'être juif veut dire pour eux. Et durant l'occupation, Emmanuel Berl, juif et célèbre journaliste de gauche, son épouse, Mireille, chanteuse célèbre et portant un nom juif, auraient bien pu être déportés. 

Bibliographie

Intervenants
  • Ancien élève de l'École normale supérieure, biographe d'Emmanuel Berl et Julien Benda
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......