LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Susan Sontag chez elle en 1979.
Épisode 3 :

Pour une politique de la lecture et de l'écriture

29 min
À retrouver dans l'émission

Intellectuelle aux multiples facettes, Susan Sontag était aussi francophone, francophile : en 1966, elle s'engage contre la façon dont les institutions françaises expliquent les oeuvres. Position avant-gardiste défendue par les artistes de l'époque, elle croit à la vérité sensuelle de l'art...

Susan Sontag en 1978
Susan Sontag en 1978 Crédits : William E. Sauro/New York Times Co. - Getty

En 1966, Susan Sontag a 33 ans. Elle est déjà celle dont l’image reste dans les mémoires : cette intellectuelle new-yorkaise, indépendante, libérée des institutions, celle à qui l’on doit des notes sur le “camp” et un premier roman, d’une pertinence folle face aux bouleversements de son époque, capable d’écrire sur tout et de saisir l’air du temps, sexuel, politique et artistique, capable d’embrasser l’époque ou de s’en révolter…. 

Le Vietnam, Sarajevo, la ségrégation sexuelle, la maladie, seront ses combats, mais le premier, et pas des moindres, ce sera... l’interprétation !
En 1966, Susan Sontag en fait le sujet, comme une mise en abyme de son propre destin d’écrivain, de son deuxième essai : Contre l’interprétation, ou comment revenir aux oeuvres elles-mêmes et refuser de leur imposer un sens… 

L'invitée du jour :

Tiphaine Samoyault, essayiste, traductrice et critique littéraire, professeure de littérature comparée à l'Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle

Définition de l’écrivain par Susan Sontag

Un écrivain est quelqu’un qui se lève le matin, qui lit du Stendhal, après il va au piano et il joue du Beethoven, après ça il déjeune avec d’autres écrivains, après ça il va à une galerie voir des peintures, après ça il va à un concert, après ça il voyage beaucoup. C’est-à-dire qu’un écrivain est quelqu’un qui s’intéresse à tous les arts, à la politique, bien entendu à la psychologie des gens. C’est quelqu’un qui est passionné par tout.      
Susan Sontag

Contre l’interprétation

Je suis ni pour ni contre l’interprétation. J’en fais un problème.  
Susan Sontag

Penser contre l’interprétation c’est refuser que l’on explique les textes, mais vraiment considérer la littérature comme un art, ou l’art comme de l’art, c’est-à-dire penser ce qu’il fait ou ce qu’il nous fait et non pas ce qu’il dit. Donc elle [Susan Sontag] s’emporte contre de grands systèmes d’explication et en particulier ceux qui prévalent à son époque, c’est-à-dire le système d’interprétation marxiste et le système d’interprétation psychanalytique.    
Tiphaine Samoyault

Plus précisément, elle n’est pas si radicale et ne refuse pas le sens que chaque lecteur peut mettre derrière un texte.

Elle est contre les interprétations qu’elle appelle réactionnaires, c’est-à-dire celles qui veulent absolument trouver un sens qu’on va plaquer sur l’œuvre. Puis il y a des interprétations émancipatrices que l’on produit en effet pour soi. […] Elle est contre l’interprétation pour laisser l’œuvre être elle-même.  
Tiphaine Samoyault

La vérité de l'art

Elle croit à la vérité de l’art, mais cette vérité est sensuelle. La phrase la plus citée de son essai est que "l’art n’a rien à voir avec l’intellect mais qu’il a à voir avec l’éveil des sens". Donc c’est une approche magique, anti-intellectuelle, un peu spiritualiste.  
Tiphaine Samoyault

La vérité de l'art, de la littérature réside donc dans une force d'action sur l'être et le monde. Susan Sontag redonne toute sa place au récepteur d'une œuvre et entend rétablir la primauté du choc comme clef de l'analyse. 

Sans que toutes les interprétations se vaillent, ce qu’elle veut mettre en évidence c’est le choc et le fait que c’est à partir de ce choc qu’on va produire de l’analyse... et qu’il ne faut pas l’oublier.  
Tiphaine Samoyault

Sons diffusés :

  • Archive de Susan Sontag, extraite de l'émission Une vie une oeuvre, France Culture, 09/03/2019
  • Archive de Susan Sontag, extraite de l'émission À voix nue, France Culture, 03/01/2001
  • Archive de Susan Sontag, extraite de l'émission L’invité du lundi/Les après-midis, France Culture, 10/07/1978
Intervenants
  • Essayiste, traductrice et critique littéraire (rédactrice en chef du site En Attendant Nadeau), professeure de littérature comparée à l'Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle et directrice d'études à l'EHESS.
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......