LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Numéro 11. Le baiser d'Olivier Dubois

1h
À retrouver dans l'émission

Il est 23h et on devrait tous se lever. On devrait tous s’embrasser.

Olivier Dubois
Olivier Dubois Crédits : Radio France

Il est 23h et on devrait tous se lever. On devrait tous s’embrasser. On devrait tous, et ce serait le début de la Révolution – puisque l’historienne Sophie Wahnich nous dit : il n’y a pas de révolution sans amour de la vie . Ca commencerait donc par du désir. Comment on peut imaginer rester assis là ce soir, chacun chez soi, chacun pour soi – à 23h, à écouter parler Olivier Dubois alors qu’il est en train de bouger déjà, de danser presque, et qu’il suffirait de se lever pour tout saisir – le titre de l’émission serait celui d’une de ses pièces : Révolution ou Tragédie . Ou Prêt à Baiser . Olivier Dubois est prêt : à faire tourner le monde et les humains avec. C’est comme si on avait un code commun, un chiffre, un cryptogramme, qu’il le connaissait et s’amusait à le déverrouiller, pour mettre sous nos yeux le monde en mouvement. Quand Marguerite Duras parle de l’écriture, elle dit : Il s’agit de déchiffrer ce qui existe déjà en nous à un état primaire, indéchiffrable aux autres dans ce que j’appelle le « lieu de la passion ». Elle ajoute : c’est un souffle. Un événement intérieur. Que l’on atteint en faisant le vide en soi, et en laissant filtrer ce qui en nous est déjà évident . Nous voilà donc dans le lieu de la passion . On devrait tous se lever. L’image de départ serait le Boléro de Ravel et 14 femmes qui tournent. 14 barres de pole dance. Ca s’appelait Révolution . Il y a chez Olivier Dubois la marche, le collectif et la sensation de faire corps ensemble. C’est toucher à la fin du monde et se relever. On devrait tous s’embrasser et prendre le risque. On peut perdre quoi dans un baiser ? On peut perdre quoi à se mettre en commun avec l’autre ? Olivier Dubois fait s’aboucher deux hommes. Il y a un prédateur et une proie. Il étire le temps. Il y a des accélérations, des ralentissements. Et dans le baiser qui dure, qui ne s’arrête jamais, il y a l’aperçu d’une vie entière de désirs, de révolutions, de conflits. Nietzsche écrit : « Par le chant et la danse, l’homme manifeste son appartenance à une communauté supérieure : il a désappris de marcher et de parler et, dansant, il est sur le point de s’envoler dans les airs. Ses gestes disent son ensorcellement. » Nous voilà appartenir à une communauté supérieure, on désapprend à marcher et à parler, on se lève et on révolutionne ensemble, on s’engage, on s’embrasse, puisqu’il n’y a pas de révolution sans amour de la vie

Olivier Dubois, auteur,chorégraphe, dirige le Ballet du Nord à Roubaix, travaille en Egypte et au Sénégal, a mis en scène Tragédie qui tourne dans le monde entier, et sa performance Prêt à baiser , un baiser de 45 minutes, qu’il re joue cette année.

Écouter
2 min
Écouter

François Caffenne, musicien et complice des créations.

Karine Girard, danseuse

Au téléphone, Edouard Hue, danseur de la performance "Prêt à Baiser "

Mariana Baum, danseuse pole dance

LIVE : FISHBACH - Flora Fischbach, nouvel EP chez Entreprise

PETIT MONSTRE en EXCLU POUR LE SITE

Écouter
3 min
Écouter

Le dessin d'Amélie Bonnin

Olivier Dubois 1
Olivier Dubois 1 Crédits : Radio France
Olivier Dubois 2
Olivier Dubois 2 Crédits : Radio France
Olivier Dubois 3
Olivier Dubois 3 Crédits : Radio France
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......