LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
.

1000 ans d'obscurité

1h59
À retrouver dans l'émission

Michel Onfray se penche sur la matrice de la chrétienté et de toute la pensée qui irrigue la civilisation judéo-chrétienne.

.
. Crédits : MathieuRivrin - Getty

Il y a un grand continent complètement oublié dans l'étude des premières années du christianisme, qu'on appelle la patristique, l'étude des pères de l'Eglise. En philosophie par exemple, on estime presque dans l'enseignement qu'entre Saint-Augustin et Saint-Thomas d'Aquin, presque mille ans se passent, mais il n'y a rien eu, il n'y a pas eu d'idées, pas de penseurs, etc. C'était bien pour avoir une vision assez mythologique de l'histoire, il n'y avait rien puis d'un seul coup, il y avait tout.          
Et on n'avait pas besoin de mettre son nez dans ce qu'on appelle la forgerie, les conditions de possibilité de la formation de cette histoire. Il y avait une vérité, qui s'est constituée parce qu'elle était vérité. Je me souviens avoir envoyé une lettre à mon vieux maître, Lucien Jerphagnon en lui demandant naïvement, "mais comment le christianisme s'est-il imposé ?" et il m'a répondu "par sa vérité". Alors qu'en fait non, par le glaive, par la force, puissance, par la conversion de Constantin, parce que jamais une religion ne s'impose par sa vérité, il faut qu'il y ait un bras armé, c'est ce dont on a parlé la dernière séance. Or, c'est important, c'est pendant ces mille ans que se sont forgées toutes nos questions, toute notre civilisation. 

Pour afficher ce contenu Scribd, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 
Gérer mes choix

- Attention ! L'écoute et le podcast de cette série de Brève encyclopédie du monde ne sont disponibles, comme tous les ans, que pendant 15 jours après la diffusion à l'antenne. -

L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......