LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Une femme marche le 04 août 2006 à côté du plus long poème du monde.

L’expérience poétique du monde

59 min
À retrouver dans l'émission

Histoire de la poésie, histoire d'un désamour. Michel Onfray s’intéresse à cette rupture entre le peuple et ce legs antique qu'est la poésie.

Une femme marche le 04 août 2006 à côté du plus long poème du monde.
Une femme marche le 04 août 2006 à côté du plus long poème du monde. Crédits : MARTIN BUREAU / AFP - AFP

Il y a presque plus d'auteurs de poésie aujourd'hui que de gens qui lisent véritablement la poésie. C'est devenu un genre majeur et pourtant perdu. Michel Onfray

Qu'est-ce qui s'est passé pour qu'il y ait désamour entre le peuple et cette forme particulière de la littérature qu'est la poésie ?

C'est la même chose encore dans certains pays, en Iran par exemple dans l'Iran de l'islam chiite, il y a toujours cette tradition de la poésie, de la poésie populaire, de la poésie qui dit des choses, de la poésie ancienne, mais aussi de la poésie contemporaine. On ne se contente pas de raconter des vieilles choses. On écrit toujours de la poésie en Iran. Et c'est une poésie qui n'est pas dissociée du monde. C'est une poésie qui peut être très concrète. C'est une poésie qui peut être politique. Michel Onfray

Il ne faut pas oublier cette dimension de la poésie ouverte sur le monde, destinée au plus grand nombre, destinée aux gens simples et modestes. Michel Onfray

Il y a partout dans la planète des gens qui ont gardé ce lien absolu avec ce genre littéraire qui est simple, modeste, vrai et populaire. Michel Onfray

Mallarmé et l’obscur

Peut-on vraiment souscrire à "Ulysses" de Joyce ? Oui, parce qu'il y a de l'intimidation intellectuelle. Et l'intimidation intellectuelle elle s'est faite sur Mallarmé dont on a estimé qu'il était le grand poète indépassable. Personne ne lui a dit : "Stéphane du déconne, ça ne va pas, ce que tu racontes ne tient pas la route". Michel Onfray

Il ne faut pas regarder petitement Mallarmé en estimant qu'il serait responsable ou coupable [...] nous obéissons à l'esprit du temps, il y a un esprit du temps. Michel Onfray

Pourquoi ça a fonctionné ? Parce que l'époque était nihiliste. Ce ne sont pas les gens qui font l'époque mais l'époque qui fait les gens. Ce n'est pas Mallarmé qui fait son temps, c'est son temps qui fait Mallarmé. Michel Onfray

Plan de la séance :

CINQUIÈME PARTIE : LE SUBLIME

I/ EXPÉRIENCE POÉTIQUE DU MONDE

a) Contre la poésie intellectuelle

• Rimbaud, Segalen, Pound, Whitman

b) Le haïku :

• Mener une vie poétique

• Poème : non prouesse cérébrale

• Mais trace d’une expérience vécue

• Qui exige une présence acérée au monde

• Un exercice spirituel

• Non pas une fuite du monde

• Mais un retour au monde

Plan détaillé : L’expérience poétique du monde.

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......