LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Kenya, le 1 novembre 2013 : Venus dans la Voie lactée vue au-dessus d'un acacia au Kenya

L’oubli nihiliste du cosmos

59 min
À retrouver dans l'émission

Comme une incapacité à regarder dans le ciel et à regarder ce que les astres ont à nous apprendre.

Kenya, le 1 novembre 2013 : Venus dans la Voie lactée vue au-dessus d'un acacia au Kenya
Kenya, le 1 novembre 2013 : Venus dans la Voie lactée vue au-dessus d'un acacia au Kenya Crédits : B.A.TAFRESHI / LEEMAGE - AFP

Comment l'effacement de la lumière naturelle et le surgissement de cette lumière artificielle ont-ils modifié notre façon de voir les choses, notre pensée, notre perception, notre imagination, notre rapport au monde et à la nature ?

Si aujourd'hui vous sortez et vous regardez le ciel, et que c'est en plein jour, vous ne voyez pas les étoiles mais elles sont là, c'est parce que la lumière solaire vous empêche de voir la lumière stellaire, mais autrement les étoiles sont là, elles lancent en permanence leur lumière. Et en fonction des milieux où nous nous trouvons, nous savons et nous ne savons pas ce qu'est la Voie lactée. Michel Onfray

Ce que j'ai pris pour une Voie lactée dans mon petit village, avec sa petite pollution nocturne, ce que je n'ai plus vu lorsque je me suis retrouvé à Caen, je le voie là [En Mauritanie], et c'est le ciel que voyaient les hommes préhistoriques. Quand il n'y avait pas de lumière artificielle, alors on voyait autrement la Voie lactée. Michel Onfray

Si vous voyez aujourd'hui la Voie lactée, vous ne verrez pas grand chose, parce que la plupart du temps il y aura des pollutions lumineuses et des pollutions de lumières artificielles, c'est-à-dire que les énergies des villes sont à peu près visibles partout et on ne peut plus aujourd'hui voir véritablement ce qu'est le ciel, ce qu'est véritablement la Voie lactée, sauf dans des endroits où effectivement les villes n'existent pas. Michel Onfray

Plan de la séance :

IV/ L’OUBLI NIHILISTE DU COSMOS (Soirée du jeudi 13 juillet)

a) Le Livre pour dire le monde

• Et non plus le monde

• La bibliothèque détourne du cosmos

b) Fin des lumières naturelles

• Avènement des lumières artificielles

Plan détaillé : L’oubli nihiliste du cosmos

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......