LE DIRECT
Silhouette de la mosquée de Laft, sur l'île Qeshm en Iran

Un paradis à l'ombre des épées

2h
À retrouver dans l'émission

Généalogie comparée de la civilisation islamique sur fond de choc de civilisation.

Silhouette de la mosquée de Laft, sur l'île Qeshm en Iran
Silhouette de la mosquée de Laft, sur l'île Qeshm en Iran Crédits : Jean-Philippe Tournut - Getty

Quand on pense en terme de généalogie des civilisations, on ne peut pas penser les civilisations séparées des autres. Je suis un tenant de la thèse de Samuel Huntington parce que c'est une invitation à faire de l'Histoire, ce qu'on ne fait plus, à penser en termes de civilisation, ce qu'on ne fait plus non plus puisqu'on parle en terme de micro-civilisations, de communautés, de tribus même parfois. Et puis parce qu'il pense en termes de religion, alors que la religion n'existe pas pour un certain nombre de laïcs ou pour un certain nombre d'antichrétiens qui estiment que si on est athée, il faut détruire toutes les religions. Il n'empêche que c'est une évidence, il y a des religions, et qu'il n'y a pas d'exemple de civilisations qui ne se soit constituée sur une spiritualité, qui en devenant une spiritualité d'état est devenue une religion.    
Je voudrais donc aborder la question de l'islam en tant que question intermédiaire, une pause, mais aussi une occasion de voir notre civilisation à partir d'une autre civilisation. Ce que peut être la généalogie de la civilisation islamique, c'est une invitation à réfléchir sur ce que peut être la nôtre.    
Michel Onfray

- Attention ! L'écoute et le podcast de cette série de Brève encyclopédie du monde ne sont disponibles, comme tous les ans, que pendant 15 jours après la diffusion à l'antenne. -

L'équipe
Production
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......