LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le poète et écrivain Bernard Noël

Bernard Noël : "Ecrire c'est se mettre en relation avec l'oubli"

28 min
À retrouver dans l'émission

Faire de l'oubli une force, contre le temps qui passe. Tel est le projet d'écriture paradoxal du poète Bernard Noël dans son Livre de l'oubli, publié en 2012 mais qui rassemble des notes écrites en 1979.

Le poète et écrivain Bernard Noël
Le poète et écrivain Bernard Noël Crédits : P.O.L.

Sophie Naulleau s'entretient avec Bernard Noël, écrivain et poète, auteur notamment de La Langue d’Anna (1998), des Larmes d’Eros (2010) et d’Outrages aux mots (2011), parus aux éditions P.O.L.

Il faut que l’écriture oublie la vie, comme la vie oubliera l’écriture. Alors l’irrémédiable fait son entrée et c’est l’envers de l’absolu.                      
Bernard Noël, Le Livre de l'oubli

Au cours de cet entretien, Bernard Noël évoque son rapport à la postérité et le poème sur lequel il travaille depuis plusieurs années :

J'ai été très touché quand la revue Europe m'a consacré un numéro spécial, en janvier 2011. Mais tout piédestal me gêne. Un travail n’est terminé que quand on est mort. Le point final, c’est la mort de celui qui a écrit. Il n’y en a pas d’autre mot "fin". Depuis 5 ou 6 ans, j’écris un poème qui n’aura pas d’autre fin que la mienne... Après, j'aime l'idée que mes mots n’ont plus besoin de moi. C’est une sorte de territoire fait de livres qui, je l’espère, se complètent les uns les autres. Chacun de nous fabrique un pays et puis un jour, à un certain moment, ce pays n’est plus habitable pour celui qui l’a fait. Je me suis souvent demandé si la fin la meilleure n’est pas d’entrer dans le silence et la contemplation.

Pour Bernard Noël, l'exercice de l’écriture, pour peu qu’il soit débarrassé d’intentions, fait surgir et s’exprimer des éclats de l’immense dépôt commun que notre langue recueille depuis toujours. Au cours de cet entretien, l'écrivain évoque sa passion pour l'anthropologue André Leroi-Gourhan, dans le travail duquel il voit une métaphore de la littérature :

Leroi-Gourhan a inventé une nouvelle technique de fouille archéologique qui consiste à dégager une surface pour faire apparaître des traces, en rupture avec la tradition de sa discipline. Je me souviens avoir découvert un jour l’une de ces surfaces, à l’emplacement d’un ancien campement d’éleveurs de rennes qui étaient passés là 10 000 ans avant notre ère. Il ne restait que des cendres, la trace d'un foyer et des os de rennes. Mais cette simple page de terre m’a impressionné davantage que les pyramides d’Egypte. J’ai eu le sentiment que ces traces faisaient apparaître les ombres de ceux qui les avaient laissées. Je me suis dit que si l’écriture servait à faire lever des ombres, ce serait déjà pas mal. Et peu importe l’auteur qui le ferait.

A l'occasion de la parution de son Livre de l'oubli, aux éditions P.O.L., Bernard Noël évoque enfin la façon dont il conçoit la fonction de l'oubli, qu'il place au cœur de son processus de création :

L’oubli est la véritable mémoire pour moi, il est cette espèce de mémoire universelle qui s’incarne dans les langues, et non plus dans les têtes. Je me suis fabriqué une sorte de mythologie à partir de cet épisode de la Genèse dans lequel Dieu met à la porte Adam et Eve parce qu’ils ont mangé le fruit de l’arbre de la connaissance. Pour moi, la véritable crainte de Dieu était qu’ils mangent un morceau de l’arbre de vie, ce qui les aurait rendus immortels. Après cela, je me suis dit qu’au fond, les hommes ont inventé un autre arbre de vie qui est la culture, la seule chose qui puisse réunir tous les hommes dans leur diversité, leur donnant une forme d’immortalité collective. Là où l’arbre de vie du Paradis n’aurait donné qu’une immortalité individuelle.

Musique diffusée :

  • François Jeanneau, Général G (Often valse, Idwet, 2010)

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......