LE DIRECT

Claude Guerre et les "Par-coeuristes"

29 min
À retrouver dans l'émission

Claude  Guerre et les "Par -coeuristes"  en enregistrement à Radio France 2012
Claude Guerre et les "Par -coeuristes" en enregistrement à Radio France 2012 Crédits : Inès de Bruyn - Radio France

L' action de la Maison de la Poésieà Paris pour l’apprentissage par cœur se traduit par la constitution d'un groupe d’action poétique ouvert aux amateurs. Emmené par des acteurs qui travaillent régulièrement à la Maison de la Poésie, il s’agit d’une classe de haut niveau qui découvre les techniques de la mémoire et la pratique radicale du « Dire la poésie ». L'ensemble de cette démarche se tient en lien étroit avec la programmation de la saison.

"La poésie est au monde Elle court les rues, elle fend les flots, elle bat la campagne

Il ne faut pas que la poésie imagine que nous allons la laisser tranquille maintenant. Elle nous a tant donné. Et nous l’aimons comme une amante. Mais si nous voilà affairés à une déclaration d’amour, c’est déclaration de guerre aussi. Crois-moi, si je puis te parler les yeux dans les yeux, poésie, crois-moi, nous n’allons pas te laisser tranquille...

Et puis nous l’avons mise en spectacle, la poésie. Avec les poètes et des acteurs, avec des musiciens aussi, nous l’avons lue. Lue et relue, nous faisions des miracles pour lire nos pages. Nous lisions dans les micros, nous lisions haut, très haut. Très fort. Nous voulions faire rock and fort. Nous voulions être entendus, alors, la poésie nous l’avons mise en spectacle.

Et c’est venu insensiblement, comme toujours. En moins de deux, le cheval est dans Troie, on l’a pas vu venir. Il y avait des mecs à l’avant garde. Ceux-là, ils apprenaient la poésie par cœur depuis longtemps. Ils avaient rien demandé à personne. On admirait, on disait : fi !! Ils disent les poèmes par cœur . Alors l’évidence s’est faite qu’il faut la dire, cette poésie qui nous occupe tant. Qu’il faut se la sortir des tripes. Qu’il faut se battre avec. On ne peut plus juste la photocopier avec la bouche. Il nous faut autre chose. Il faut la cracher avec le nous-mêmes tout entier. Comme toujours, c’est venu insensiblement.

Est-ce qu’on va attendre longtemps ? Ca force à la porte. Ca veut crier. Ca rugit. Dire. Hurler. Vomir. Gueuler, dégueuler d’un seul mouvement. Se vider pour se remplir. Respirer, quoi, c’est simple. Nous voulons juste vivre juste. Comme c’est droit ! Nous voulons une foi et une tâche. Une place d’homme sur la terre. Et le langage qui va avec. Nous voulons juste parler. Dire. On ne va pas attendre plus longtemps.

Jeunes gens, armés de poésie jusqu’aux dents, nous allons dans une sacrée carrière tous ensemble, et je vais la dédier cette aventure, au vieux compagnon Znyk dont nous portons ici les couleurs et le nom. Avec Znyk, z, n, y, k, vous ferez bingo au scrabble, mais avec Daniel Znyk vous ferez mieux, vous irez droit à ceux qui vous écoutent, vous serez dressés sur vos pattes de derrière comme l’homme premier libère sa bouche et parle, vous parlerez, vous prendrez la parole comme un citoyen, vous direz Je, le monde s’en portera mieux, avec nous vous direz : nous allons znyker. Où allez-vous ? Nous allons znyker à la Maison de la Poésie ! Jeune gens tu slameras pour de bon, tu diras ton poème les yeux dans les yeux, allez salut, à présent c’est ton tour, c’est à toi, maintenant je t’écoute, jeune gens armé de poèmes.

Je t’écoute, tu me dis un poème et je l’écoute, je le goûte, je le reçois, je ne pense qu’à toi et ton poème, qu’il est beau ! qu’il est plein ! comme tu vas lentement, comme tu le dégustes ! Et comme je le reçois en pleine figure, c’est à dire dans le ventre ! un temps. Un temps, un doigt de silence, et puis… c’est à moi, adversaire amical, ami de jeu, compagnon de lutte, joueur de la vie, jouteur de poésie. Ainsi joutaient les invités des dîners de Borges. Ainsi joutaient les Troubadours. Ainsi vont mener ici la joute ensemble Stéphane Hessel et André Markowicz. Comme des boxeurs de mot, vous allez répondre à un poème par un autre poème. Honneur à vous nouveau jouteur de poésie !"

Claude Guerre

Avec Sophie Schneider, Joyce Furic, Marie-Laure Bulliard, Dominique Bernhardt, Eliane Faintrenie, Nadja Djerrah, Madeleine Ferrand, Christine Combescot, José-Bernard Corteggiani, Sonia Masson, Aline Tallet, Alexandre Hureau

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......