LE DIRECT

Jean-Michel Espitallier pour "Salle des machines"

29 min
À retrouver dans l'émission

Jean-Michel Espitallier pour Salles des machines (Flammarion)

Jean-Michel Espitallier
Jean-Michel Espitallier

Né en 1957, Jean-Michel Espitallier fonde en 1989 la revue Java , qui sera l’un des lieux importants du renouvellement poétique en France, à la fin du XXème siècle. Son premier livre paraît en 1995, suivi par Gasoil (2000) et Le Théorème d’Espitallier (2003), tous deux dans la collection Poésie/Flammarion. Ses activités se diversifient par la suite, orientées vers la performance et des livres plus inclassables, comme Syd Barrett, le rock et autres trucs (2009) ou De la célébrité (2012). Il est aussi l’auteur d’une anthologie remarquée de la poésie d’aujourd’hui : Pièces détachées (Pocket, 2000), augmentée de son « mode d’emploi » : Caisse à outils (Pocket, 2006).

Salles des machines remet en perspective l’ensemble du parcours de Jean-Michel Espitallier. Il s’ouvre sur son premier livre aux échos cendrarsiens, épuisé de longue date : Ponts de frappe , et se poursuit avec deux séquences contemporaines de Gasoil et du Théorème : Fantaisie bouchère et En guerre (écrit au moment de la seconde guerre du Golfe), auxquelles s’ajoutent plusieurs textes épars, dans la même mouvance.

Le volume s’achève sur une suite inédite, composée voilà quelques années en vue d’un second Théorème auquel l’auteur a finalement renoncé. Salles des machines donne ainsi une image plus précise du projet de Jean-Michel Espitallier, qu’on aurait tort de réduire au champ de la performance et de l’oralité. Il s’agit bien d’un travail d’écriture réfléchi , au contraire : ce qui n’ôte rien à son humour dévastateur, plutôt rare dans le champ poétique français.

Musiques extraites de l'album « Sauvages » de et par Pascal Ayerbe paru chez "Harmonia Mundi " en 2009.

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......