LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Simon Casas pour « La Corrida parfaite »

29 min
À retrouver dans l'émission

Simon Casas pour « La Corrida parfaite » au Diable Vauvert

Simon Casas
Simon Casas

Il est un mantra dans ce livre, qui revient comme un leitmotiv espagnol, plus entêtant que le refrain de la Paloma, c'est ce vers vagabond d'Antonio Machado : "Caminante, no hay camino..."

Que le poète espagnol hante l'âme de l'impresario et de l'ex-torero français devenu directeur d'arènes n'est pas pour étonner. Mais que ce dernier cite dans ce livre Homère, Rimbaud, Verlaine ou Baudelaire aussi spontanément que Garcia Lorca et l'on sent que la poésie n'est pas qu'un ornement littéraire mais participe bel et bien d'un engagement existentiel.

Rimbaud voulait "changer la vie" et les toreros savent qu'il faut se la "jouer", à tel point que quand on leur demande pourquoi ils toréent, ils répondent : "parce que la vie c'est pas assez."

Couverture
Couverture

Simon Casas a produit la corrida historique donnée par le matador José Tom ás le 16 septembre 2012 à Nîmes. Cet achèvement est pour Casas le point d'orgue d’une vie vouée au toro dès l’enfance. Il en raconte la genèse dans ce récit, qui retrouve la forme de son premier livre entre journal intime et confession.

"La corrida parfaite" est le centre autour duquel se noue la réflexion existentielle en forme de retour sur soi, de bilan et d’aveu, via une correspondance sans réponse avec l’écrivain et ancien torero Alain Montcouquiol, compagnon des jeunes années.

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......