LE DIRECT
Site archéologique de Nawarla Gabarnmang (Terre d'Arnhem - Australie)

Alain Testart, quand un anthropologue pense les sociétés du passé

27 min

Entre l’anthropologie sociale et l’archéologie. Figure singulière de l’anthropologie sociale, Alain Testart a puisé dans la profondeur de la préhistoire, pour mieux la mettre en perspective. Nous en parlons avec Geoffroy de Saulieu, archéologue tropicaliste, chercheur à l'IRD.

Site archéologique de Nawarla Gabarnmang (Terre d'Arnhem - Australie)
Site archéologique de Nawarla Gabarnmang (Terre d'Arnhem - Australie) Crédits : © JM Geneste

Spécialiste des aborigènes d’Australie, mais à la croisée de plusieurs mondes, Alain Testart (1945-2013) nous laisse aujourd’hui une œuvre très originale, "buissonnante", qui porte tout à la fois sur la préhistoire, son art, l’archéologie orientale, mais aussi la dette, la dot, le don et les dieux, la monnaie, la servitude volontaire et l’esclavage, les femmes et la chasse, les religions et les déesses-mères, la classification des sociétés et le communisme primitif…

J'ai l'impression qu'après son livre "Les chasseurs cueilleurs ou l'origine des inégalités" (sorti en 1982), il a été connu, [...] mais ça n'est que petit à petit qu'il s'est fait réellement comprendre par les archéologues, tandis que les anthropologues l'ont plutôt considéré comme un peu à part parce qu'il n'était pas à proprement parler ethnographe en tant que tel. Ces dernières années, on constate qu'il a été lu de manière approfondie par de nombreux chercheurs et que des étudiants se référent à son œuvre et l'on voit même son influence directe chez des jeunes blogueurs spécialisés dans la vulgarisation archéologique, comme par exemple la chaîne YouTube Passé Sauvage. Et ça, ça fait vraiment plaisir. Geoffroy de Saulieu

Femme assise de Çatalhöyük, Musée des civilisations anatoliennes, Ankara, Turquie, vers 6000 avant notre ère
Femme assise de Çatalhöyük, Musée des civilisations anatoliennes, Ankara, Turquie, vers 6000 avant notre ère Crédits : © Wikipédia

L'évolutionnisme social, c'est la croyance que les sociétés suivent un certain nombre de lois et ne font pas n'importe quoi. [...] Mais les anti-évolutionnistes disent qu'elles ont changé dans n'importe quel sens. Alors que si l'on est évolutionniste, je suis un petit peu le seul dans ce cas là, en anthropologie sociale, on pense qu'il y a des lois, c'est-à-dire qu'il y a quelques régressions, effectivement, mais il y a des lois générales, en tout cas. Alain Testart (archive)

Sa méthode était qualitative. Il voulait expliquer les données massivement, mais il ne renonçait pas aux exceptions et il cherchait à mettre en évidence des lois sociologiques. Il commençait toujours par procéder par comparaison. Il aimait penser par contraste, comme il disait, et cela s'associait à une érudition fabuleuse. Et il était toujours frappant de voir qu'il mettait sur un pied d'égalité la France de l'Ancien Régime, la Grèce antique, ou les Indiens des plaines du 19ème siècle... Avec Alain Testart, finalement, tout le monde était égal devant l'anthropologie sociale. Geoffroy de Saulieu

Peu connu du public, celui-ci a fort peu évoqué sa recherche sur les ondes de France Culture…  Trois uniques reprises, dans Cultures monde (de Florian Delorme), et deux dans notre émission, dont l’ultime, testamentaire, à la veille de sa disparition. Pour cerner l’esprit, la recherche tout à la fois magistrale et indépendante, mais aussi parce qu’Alain Testart a stimulé le cheminement intellectuel de nombreux archéologues, le magazine d’archéologie de France Culture lui consacre une émission avec pour grand témoin Geoffroy de Saulieu, archéologue et chercheur à l’IRD.

Fouille de Gondole, Le Cendre (Puy-de-Dôme, Auvergne-Rhône-Alpes) - Cultes et pratiques funéraires à la période de l'Âge du Fer)
Fouille de Gondole, Le Cendre (Puy-de-Dôme, Auvergne-Rhône-Alpes) - Cultes et pratiques funéraires à la période de l'Âge du Fer) Crédits : © Ulysse Cabezuelo / Inrap

L'art paléolithique met en avant, d'abord, une classification des animaux. Ensuite, sur les peintures pariétales, c'est l'homme que l'on y figure, mais de façon caricaturale, ce sont des esquisses grossières, toujours mal faites. C'est sans commune mesure avec la beauté des bisons, des mammouths et autres espèces animales. Donc, on pourrait dire que l'homme n'est quasiment pas représenté. Mais comment est-il possible que l'on ne parle pas de l'homme ? Ma réponse est de dire qu'en parlant à travers les animaux de façon indirecte, on parle des hommes, comme le fait La Fontaine, par exemple. Alain Testart (archive)

"La Mort de Sardanapale", tableau d'Eugène Delacroix (1827) exposé au Musée du Louvre.
"La Mort de Sardanapale", tableau d'Eugène Delacroix (1827) exposé au Musée du Louvre. Crédits : © Wikipédia

Pour aller plus loin

Site officiel d'Alain Testart et lien vers la page de contact de l'association.

Page biographique et bibliographique de Geoffroy de Saulieu.

Conférence "la préhistoire des autres", par Alain Testart (vidéo). Colloque international organisé par le musée du Quai Branly et l'Inrap, les 18 et 19 janvier 2011, au musée du Quai Branly.

Chaîne you tube Passé Sauvage (évoqué pendant l'émission).

Emission "Le Salon noir" diffusée le 19 juin 2013

Emission "Cultures monde" diffusée le 11 juin 2012 

Emission "Le salon noir" diffusée le 23 février 2011

Intervenants
  • Archéologue tropicaliste, chargé de recherche à l'IRD.
  • Anthropologue, directeur de recherche au CNRS et membre du Laboratoire d'anthropologie sociale du Collège de France.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......