LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La Dame d'Elche vue de trois quarts

Le fabuleux destin de la Dame d'Elche

29 min

Elle a côtoyé la vénus de Milo et Samothrace, provoqué émoi et trouble, mais sa singularité a suscité surtout nombre de questions, au point, pour certains, d’y voir quelque princesse de l’Atlantide aux origines extraterrestres…

La Dame d'Elche vue de trois quarts
La Dame d'Elche vue de trois quarts Crédits : © Claude Delhaye / CNRS Images - Museo Arqueológico Nacional, Madrid

Prêtresse ou divinité, pièce majeure des sociétés méditerranéennes antiques, la Dame d’Elche incarne, à elle seule, la grandeur d’une civilisation passée, à défaut d’être engloutie.

Le magazine d’archéologie de France Culture retrace les multiples vies, le destin de cette sculpture à la troublante beauté, celui de ses origines - 5è siècle avant notre ère - et de sa découverte, bien entendu, mais aussi celui de son intégration dans l’idéologie franquiste, en tant que symbole d’une Espagne éternelle…

Détail du journal La Vanguardia du dimanche 29 Junio de 1941 - présentant la Dame d'Elche au Musée du Prado (Madrid).
Détail du journal La Vanguardia du dimanche 29 Junio de 1941 - présentant la Dame d'Elche au Musée du Prado (Madrid). Crédits : © La Vanguardia

Une semaine après sa découverte, le 4 août 1897, un archéologue français, Pierre Paris, passe à Elche et achète pour le Louvre, la dame, dans un temps record : 14 jours. Après quarante ans d’exposition dans le grand musée français, pourquoi donc Philippe Pétain offre-t-il, en 1940, ce chef d’œuvre à Francisco Franco ? De fait, deux œuvres sont restituées à l’Espagne, la dame d’Elche mais aussi une œuvre de Murillo, l’inmaculada, la vierge immaculée, deux entités féminines, donc, à qui l’Espagne rend hommage. 

la dame joue désormais un rôle, si les fascistes de cet état fasciste, « national-catholique » devrait-on dire la phalange, se revendique des Celtes, mais le franquisme trouve dans la dame d’Elche un symbole de l’Espagne éternelle…

Vincent Charpentier revient sur cette fabuleuse histoire avec Pierre Rouillard, historien et archéologue, directeur émérite de recherches au CNRS, et Marlène Albert-Llorca, ethnologue, professeure émérite de l'Université Toulouse Jean Jaurès, membre du Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires (LISST).

Peridis : dessins de la Dame d'Elche
Peridis : dessins de la Dame d'Elche Crédits : © Peridis, avec l'autorisation de l'auteur
Reconstruction de la Dame d'Elche d'après Francisco de Paula Nebot
Reconstruction de la Dame d'Elche d'après Francisco de Paula Nebot Crédits : © Joan Pijoan "Iberian Sculpture" - "The Burlington Magazine for Connoisseurs"

Pour aller plus loin

Page de Pierre Rouillard (ARSCAN) et de Marlène Albert-Llorca (ethnographiques.org).

Page wikipédia de la Dame d'Elche

Extraits (et résumé) de l'ouvrage Le singulier destin d’une sculpture ibérique : la Dame d’Elche de Marlène Albert Llorca, Jesús Moratalla et Pierre Rouillard - en français et en anglais (Openedition Images Revues n° 15 - 2018).

Vidéo (extrait) du film Une Dame, des pierres, des hommes de Claude Delhaye et Paul Rambaud, produit par CNRS Images (26 min, 2011). Plus d'information sur ce film

Intervenants
  • historien et archéologue, directeur émérite de recherches au CNRS
  • ethnologue, professeure émérite de l'Université Toulouse Jean Jaurès, membre du Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires (LISST)
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......