LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Vue des grottes (photo prise par un drône)

Dans la grotte "coupe-gorge" à Montmaurin (Haute-Garonne)

28 min

Au pied des Pyrénées, au cœur de la Haute-Garonne, la belle endormie était, depuis 1961, tombée dans l’oubli. La grotte « Coupe-gorge », dominant la rivière Seygouade, ainsi que ses voisines, avaient pourtant suscité l’intérêt de grands préhistoriens et anthropologues, dès le début du XXe siècle.

Vue des grottes (photo prise par un drône)
Vue des grottes (photo prise par un drône) Crédits : © ESGT - CNAM

La grotte « Coupe-gorge », ainsi que ses voisines de « la Niche », de « la Coupe, de « la Boule » ou « du Putois », ont suscité l’intérêt de grands préhistoriens et anthropologues, dès le début du XXe siècle ; parmi eux, Emile Cartailhac, Marcelin Boule et René de Saint-Perier. Délaissées de la communauté scientifique, des ouvrages d’archéologie, les grottes de Montmaurin devaient être, encore voici peu, sacrifiées sur l’autel de l’aménagement du territoire, par une menaçante carrière de calcaire...

Entrée de la grotte de coupe-gorge
Entrée de la grotte de coupe-gorge

Le 11 août 2020, l’équipe d’Amélie Vialet, paléo-anthropologue au Muséum National d'Histoire Naturelle (MNHN) y a fait une grande découverte, assurément une des découvertes de l’été, de celles qui nous montrent que tout peut être encore découvert à deux pas de chez nous :  une dent vieille d’environ 70 000 ans !

La dent (vue vestibulaire)
La dent (vue vestibulaire)

Celle-ci est la deuxième incisive gauche d’un adulte, à l’usure très marquée, et objet prochain de maintes analyses et recherches.  

Entrée B de la grotte de Coupe-Gorge. Agnès Testu et Amélie Vialet indiquent l'endroit de la découverte de la dent.
Entrée B de la grotte de Coupe-Gorge. Agnès Testu et Amélie Vialet indiquent l'endroit de la découverte de la dent.

La mandibule de Montmaurin 

Louis Méroc fut le grand fouilleur des grottes de Montmaurin. Toutefois, la fameuse mandibule humaine fut découverte, en 1949, par Raoul Cammas, dans la cheminée dite " de La Niche ". Ce fameux fossile fut alors offert par la Comtesse de Saint-Périer au Musée de l'Homme. Cette mandibule fut, un temps, considérée comme le plus vieux fossile humain de France, et certains « anthropologues physiques » dont H. Valois y virent une femme. 

Mandibule de Montmaurin
Mandibule de Montmaurin Crédits : © MNHN / JC. Domenech

Aujourd’hui, une étude comparative de celle-ci vient d’être récemment publiée dans la revue Plos One (Amélie Vialet et al. 2018). On y découvre que la mandibule de Montmaurin ne partage que quelques traits dérivés avec les Néandertaliens. Les analyses révèlent alors que celle-ci est plus étroitement liée aux spécimens anciens du Pléistocène ancien et moyen d’Afrique et d’Eurasie, notamment en raison de la présence de certains traits primitifs.  

Article (en anglais) : " A reassessment of the Montmaurin-La Niche mandible (Haute Garonne, France) in the context of European Pleistocene human evolution " rédigé par Amélie Vialet, Mario Modesto-Mata, María Martinón-Torres, Marina Martínez de Pinillos et José-María Bermúdez de Castro - (Plos One / janvier 2018).

Fouilles de la grotte de coupe-gorge à Montmaurin
Fouilles de la grotte de coupe-gorge à Montmaurin Crédits : © Sylvie Nicolas

Pour aller plus loin

Page personnelle d'Amélie Vialet et lien vers le blog dédié aux grottes.

Article : " Le site de Montmaurin a livré une dent néandertalienne de 70 000 ans " (Site Hominidés.com / septembre 2020).

Article de Josette Renault-Miskovsky et Michel Girard : " Palynologie des grottes de Montmaurin (Haute-Garonne) et du versant nord pyrénéen. " (Site Persée).

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......