LE DIRECT
Coup de chaud en 2ème dose

La mode des effets secondaires

3 min
À retrouver dans l'émission

Vous aussi, vous avez plus entendu parler d'effets secondaires en quelques mois que dans toute votre vie ?

Coup de chaud en 2ème dose
Coup de chaud en 2ème dose Crédits : Andriy Onufriyenko - Getty

Après avoir reçu ma 1ère dose, je me suis dit, sûrement naïvement, que vous brûleriez d’envie de connaître la suite...
Oui, j’ai reçu ma 2ème dose vendredi dernier. Et si la 1ère ne m’avait absolument rien fait, je dois dire que celle-ci, ça n’a pas été la même limonade. J’avais été prévenue, depuis quelques semaines, j’avais entendu dire que la 2ème, c’était pas la même chose que la 1ère. 

Logique, c’est vrai. Entre 1 et 2, il s’agit bien de deux choses différentes, entendez au moins de deux moments différents.
Mais ce n’est pas tout : il semblait aussi s’agir de deux choses différentes, entendez cette fois-ci avec des effets différents… la 2ème ayant des effets pires que la 1ère. Celle où on a le plus mal au bras, celle où on a de la fièvre, celle où on a mal à la tête. 

Tout cela s’est vérifié pour ma part. La 2ème dose a été pire que la 1ère et les effets secondaires tant redoutés n’ont pas manqué d’apparaître. 

Tout cela pour vous dire que fébrile sur mon lit, j’ai réalisé que je n’avais jamais autant entendu parler de 2ème dose de vaccin et d’effets secondaires. Et que cette période a été l’illustration que les derniers, pardon les 2èmes, peuvent être les premiers. 

L'effet en option

Habituellement, l’effet secondaire, c’est ce qu’on mentionne par prudence, prévention, pour être sûr, pour bien faire son travail quand on est médecin ou pharmacien. Et encore...Car si vous êtes du genre à regarder les notices pharmaceutiques, vous avez forcément dû le constater : les effets secondaires ne sont jamais énoncés dans leur totalité. 

L’effet secondaire, c’est vraiment l’effet secondaire. Il ne vient pas seulement après (d’ailleurs parfois il intervient avant l’effet principal, comme par exemple avec la vaccination), il peut même ne jamais survenir, mais en plus il peut même n’être jamais mentionné. 

C’est vraiment l’effet en option, non-nécessaire. Et pourtant, et c’est tout le paradoxe de ces derniers mois, cet effet peut tirer la couverture à lui. Oui, parfois, le secondaire est sur le devant de la scène. 

C’est même plutôt ça le paradoxe au fond : qu’un effet secondaire, optionnel, non-nécessaire soit considéré comme un effet nécessaire, inévitable et allant jusqu’à dissimuler l’effet principal. 

5G et "indésir"

Peut-être mais force est de reconnaître qu’on a tout entendu à propos de ce vaccin et de ses effets, on a même entendu parler de magnétisme et de 5G. Mais vous avez utilisé le bon mot “indésirable”. L’effet secondaire est aussi un effet indésirable. 

Et c’est alors que tout s’explique, que tout s’éclaire : si l’effet secondaire peut effacer un effet primaire, dans les esprits, dans un débat, dans une prise de décision ou d’un médicament, si un effet qu’on pense non-nécessaire peut renverser la donne et devenir plus important que l’effet d’abord recherché, c’est qu’il en a la puissance. 

Oui, on peut redouter l’indésirable tout autant qu’on désire le désirable. Et qui dit désirable entend désir. Et à propos du désir, Paul Ricoeur, penseur tant aimé par Emmanuel Macron, dit ceci dans sa Philosophie de la volonté

“Le désir est cette espèce d’esprit d’entreprise qui monte du corps à la volonté, et qui fait que la volonté serait faiblement efficace si elle n’était aiguillonnée d’abord par la pointe du désir”. 

Mais que dire de l’indésirable ? Ou plutôt de ce qu’on pourrait appeler “l’indésir” ? Lui aussi rend la volonté efficace mais à ne pas vouloir, lui aussi est une espèce d’esprit mais de non-entreprise. 

C’est bien le problème de l’indésirable : il a une puissance qu’on croit secondaire… et ce n’est pas tout le temps le cas. 

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......