LE DIRECT
Audrey Hepburn (1929 - 1993) riding a motor scooter through Rome in a publicity still for 'Roman Holiday', directed by William Wyler, 1953.

Dans les pas d'Audrey Hepburn à Rome

59 min
À retrouver dans l'émission

Et si on suivait les traces d'Audrey Hepburn le temps d'une heure ? En 1953, l'actrice britannique nous faisait rêver en arpentant les rues de Rome avec son rôle de la princesse Ann dans "Vacances Romaines". Sur une Vespa, elle faisait le tour de la ville à toute allure. Son fils nous fait la visite

Audrey Hepburn (1929 - 1993) riding a motor scooter through Rome in a publicity still for 'Roman Holiday', directed by William Wyler, 1953.
Audrey Hepburn (1929 - 1993) riding a motor scooter through Rome in a publicity still for 'Roman Holiday', directed by William Wyler, 1953. Crédits : Photo by Paramount Pictures/Archive Photos - Getty

Luca Dotti, le fils d’Audrey Hepburn et d’Andrea Dotti, mène le voyage et nous fait retrouver les parcours préférés de sa mère dans la ville, du quartier de Parioli jusque’à la Place d’Espagne, en passant par la Villa Borghese. A travers sa voix et les sons de Rome, on la retrouve, avec sa petite robe noire, ses grandes lunettes de soleil, son chignon, ses escarpins et sa démarche de danseuse classique. Audrey Hepburn telle qu’en elle-même. Elle a joué dans un peu moins de 30 films et trois d’entre eux ont été tournés à Rome. On se souvient particulièrement de Vacances Romaines  avec Grégory Peck, ce film de William Wyler, tourné en 1953, elle avait 24 ans. C’est le film qui la’ rendue célèbre dans le monde entier. Avec cette Vespa qui filait dans les rues de Rome, révélant à la fois la ville et ce renouveau d’après-guerre, avec un air de liberté qui y régnait alors, et qui la révélait, elle, la toute jeune Audrey Hepburn, tantôt espiègle, tantôt grave, tantôt biche, toujours désarmante et parfaite.

Invités :

Luca Dotti : L’album « Audrey à Rome  » en collaboration avec Ludovica Damiani est paru chez GallimardPhilippe Ridet : L’Italie, Rome et moi . Ed. FlammarionEt un hommage à Jacqueline Risset :* Les instants les éclairs* . Collection L’infini.Un inédit de Dante vient de paraître : Rimes , traduction de Jacqueline Risset, 55 poèmes sur l’amour. Ed. Flammarion

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......